Ouvrir le menu principal

Diocèse du Nebbio

Le Diocèse du Nebbio
(Redirigé depuis Ancien diocèse du Nebbio)
L'église Santa Maria Assunta, ancienne cathédrale du Nebbiu

Le diocèse du Nebbio est un des six diocèses historiques de Corse. Il couvrait 5 pievi : Canari, Nonza, Patrimonio, Santo Quilico et Santo Pietro situés dans la région du Nebbio, autour du golfe de Saint-Florent.

Fondé au Ve siècle, le diocèse devient suffragant de l'archevêché de Pise en 1092 puis de Gênes en 1133. Supprimé par l'Assemblée Constituante en 1790 au profit d'un diocèse corse unique situé à Bastia, il sera officiellement incorporé par le pape au diocèse d'Ajaccio dans le cadre du Concordat de 1801.

Depuis cette date, il s'agit d'un siège titulaire.

Sommaire

La cathédraleModifier

L'ancienne cathédrale du Nebbio, connue aussi sous le vocable d'église Santa Maria Assunta, se trouve à la limite de St-Florent le long de la petite route qui remonte vers Poggio d'Oletta par la Strette di San Germanu. C'est un magnifique édifice médiéval bien restauré et qui sert encore parfois de lieu de culte. La date de sa construction est incertaine, au XIIe siècle entre 1125 et 1140.

Par suite de l'insécurité des côtes et de la malaria qui sévissait dans les marécages situés au pied de la butte sur laquelle est construit le monument, ce dernier fut abandonné par les évêques qui s'installent à Fornacce (aujourd'hui hameau de San-Gavino-di-Tenda). Au début du XVIe siècle l'humaniste Agostino Giustiniani, évêque du Nebbio, fait réparer la cathédrale et lui adjoint sans doute un clocher qui sera détruit au XIXe à la suite d'une restauration radicale de l'édifice. Malgré ces travaux, en 1576 le monument est encore abandonné. Il est même décrit sans toiture, lors d'une visite de Mgr Sauli, alors évêque d'Aléria.

En 1611 Mgr Ruscone fait construire un nouveau palais épiscopal près de la cathédrale, palais détruit, puis reconstruit en 1714 par Mgr Aprosio. En 1722 on sait que des travaux de charpente furent effectués. En 1748 la cathédrale et le palais sont occupés par les troupes génoises.

L'église Sainte-Marie (ancienne cathédrale de Nebbio) est classée au titre des Monuments historiques[1].

Évêques de NebbioModifier

Évêques titulaires de NebbioModifier

  • Francisco Montecillo Padilla (2006 - )

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Giovanni Banchero in Annales de Banchero publiées par abbé Letteron - Bulletin de la Société des sciences historiques & naturelles de la Corse, Imprimerie et Librairie Veuve Eugène Ollagnier, Bastia août-septembre-octobre 1887, 219 pages - Annales de Banchero disponible sur Gallica

Liens externesModifier