Alexandre Sauli

Alexandre Sauli
Image illustrative de l’article Alexandre Sauli
Religieux, évêque et saint
Naissance 15 février 1534
Milan,
Flag of the Duchy of Milan (1450).svg Duché de Milan
Décès 11 octobre 1593  (à 59 ans)
Pavie,
Flag of the Duchy of Milan (1450).svg Duché de Milan
Nationalité Flag of the Duchy of Milan (1450).svg Milanaise
Ordre religieux Ordre des Barnabites
Vénéré à Cervione
Béatification 23 avril 1741 à Rome
par Benoît XIV
Canonisation 11 décembre 1904 à Rome
par Pie X
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 11 octobre

Saint Alexandre Sauli, né à Milan le et décédé à Pavie (Italie) le , est un clerc régulier de saint Paul (Barnabite), et évêque d'Aléria. Reconnu saint par l'Église catholique, il est le patron de la ville de Cervione et fêté le 11 octobre[1].

BiographieModifier

Religieux barnabiteModifier

Alexandre Sauli est né le à Milan, d'une famille génoise de notables d'où furent issus plusieurs doges et autres évêques et cardinaux, il entre à 17 ans chez les clercs réguliers de saint Paul (les pères Barnabites) un institut religieux de prêtres récemment fondé par Antoine-Marie Zaccaria. Il fait sa profession solennelle le , et en devient le supérieur général le . Il donne une grande impulsion à l'institut religieux des Barnabites.

Evêque tridentainModifier

Nommé par le pape Pie V à la tête de l'évêché d'Aléria le - et consacré le par Charles Borromée - Mgr Sauli consacre toute sa vie à son diocèse, situé dans une région d'extrême pauvreté, en proie aux troubles opposants Génois et Corses. Tout en y introduisant vigoureusement les réformes voulue par le concile de Trente il se dévoue aux malades et aux pauvres, visitant régulièrement ses ouailles.

Il compose un catéchisme modèle, ouvre un séminaire, réforme le clergé local, promulgue les décrets du Concile de Trente, fait construire de nombreuses églises, et par son souci d'évangélisation, est surnommé l'apôtre de la Corse[2].

Le , le pape Grégoire XIV l'envoie à Pavie pour remplacer le cardinal Hippolyte Rossi qui était mort.

Mgr Alexandre Sauli meurt à Pavie, le . Il avait 59 ans.

VénérationModifier

  • De nombreux miracles, en particulier de guérison lui sont attribués. Aussi Alexandre Sauli est-il béatifié le par le pape Benoît XIV qui disait de lui : « Pendant vingt ans, il ne fut pas seulement l'évêque d'Aléria, mais l'apôtre de toute la Corse ».
  • Mgr Sauli est canonisé le par le pape Pie X. Liturgiquement il est commémoré le 11 octobre.
  • Depuis 1963 Alexandre Sauli est le saint patron de la ville de Cervione. Ses reliques y sont conservées dans la cathédrale Saint Erasme.

Bibliographie - sourcesModifier

  • Le Bienheureux Alexandre Sauli, barnabite, évêque d'Aléria Corse - P.Albert Dubois - Ed. St Paul - 1904
  • Vie du bienheureux Alexandre Sauli, barnabite, évêque d'Alérie et de Pavie - Cardinal Gerdil - 1861 - lire en ligne sur Gallica
  • Saint-Alexandre Sauli - Jean Baptiste Gaï, 1969
  • (en)   Cet article contient des extraits traduits d'un article de la Catholic Encyclopedia dont le contenu se trouve dans le domaine public.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Saint Alexandre Sauli », sur nominis.cef.fr (consulté le )
  2. Prions en Église - numéro 262 - page 19 - Éditions Bayard