Ouvrir le menu principal
Alice Zeniter
Description de cette image, également commentée ci-après
Alice Zeniter à Manosque en 2015.
Naissance (32-33 ans)
Clamart (Hauts-de-Seine)
Activité principale
romancière, traductrice, scénariste, dramaturge et metteur en scène
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

Alice Zeniter, née en à Clamart[1], dans les Hauts-de-Seine, est une romancière, traductrice, scénariste, dramaturge et metteur en scène de théâtre française. Elle obtient le Prix Goncourt des lycéens 2017 avec son quatrième roman L'Art de Perdre[2].

Sommaire

BiographieModifier

Alice Zeniter, née d'un père kabyle et d'une mère française[3],[4], a grandi à Champfleur, dans la Sarthe, jusqu’à ses 17 ans[1], et a suivi une partie de son parcours scolaire à Alençon[1], dans l'Orne.

Alice Zeniter a publié son premier roman en 2003, Deux moins un égal zéro, aux Éditions du Petit Véhicule, à 16 ans[5].

De 2006 à 2011, elle est élève à l'École normale supérieure, rue d'Ulm[6].

Son second roman, Jusque dans nos bras, publié en 2010, chez Albin Michel, est traduit en anglais sous le titre Take This Man.

Elle enseigne également le français en Hongrie, où elle vit plusieurs années. Elle y est assistante-stagiaire à la mise en scène dans la compagnie théâtrale Krétakör du metteur en scène Arpad Schilling[7]. Puis elle collabore à plusieurs mises en scène de la compagnie théâtrale Pandora, et travaille en 2013 comme dramaturge pour la compagnie Kobal't[8].

En 2013, elle est chargée d'enseignement à l'université Sorbonne Nouvelle. Cette même année, elle crée sa propre compagnie, L'Entente Cordiale et met en scène plusieurs spectacles, notamment des pièces jeune public et des lectures musicales de ses propres textes[9],[10].

Elle collabore à l'écriture du long métrage Fever, une adaptation du roman éponyme de Leslie Kaplan, réalisé par Raphaël Neal et sorti en 2015.

L'Art de perdre, publié en 2017, a reçu de nombreux prix littéraires, dont le Prix Goncourt des lycéens.

En 2018, elle crée, avec l'actrice Chloé Chevalier, une lecture intitulée Tessons de femmes dans laquelle, à travers un montage de textes divers, elles interrogent la place de la femme et la pensée féministe dans la littérature[11]. Cette même année, pour le festival Concordan(s)e, elle crée, avec le danseur et chorégraphe Orin Camus, le spectacle Vous ne comprenez rien à la lune[12]. Dans le cadre du festival Les Émancipées, elle crée une lecture musicale de Le seigneur des porcheries de Tristan Egolf, avec le musicien Nathan Gabily[13].

Fin juin 2018, Lauren Bastide lui consacre le 33e épisode de sa série de podcasts « La Poudre », où l'autrice aborde des thèmes tels que le racisme, son rapport au corps féminin et à l'écriture[14]. Elle vit présentement dans les Côtes d'Armor[15].

ŒuvresModifier

RomansModifier

- Prix littéraire de la Porte Dorée 2010[18]
- Prix littéraire Laurence Trân 2011[19]
- Prix de la Closerie des Lilas 2013[20]
- Prix du Livre Inter 2013[21]
- Prix des lecteurs de l'Express 2013[22]
  • De qui aurais-je crainte? (photos de Raphaël Neal), éditions Le Bec en l'Air, 2015, 128 p.[23]
- Prix Renaudot des lycéens 2015[25]
- Prix de Trouville 2016[26]
- Prix Goncourt des lycéens 2017[27]
- Prix littéraire du Monde 2017[28]
- Prix Landerneau des lecteurs 2017[29]
- Prix des libraires de Nancy[30]
- Prix Liste Goncourt : le choix espagnol, 2017[31]
- Prix Liste Goncourt : le choix belge, 2017[32]
- Prix Liste Goncourt : le choix polonais, Cracovie, 2017[33]
- Prix Liste Goncourt : le choix de la Suisse 2017[34]
- Finaliste Prix Goncourt 2017[35]

Roman jeunesseModifier

  • Home Sweet Home, avec Antoine Philias, éditions L'école des loisirs, 2019, 299 p.

NouvelleModifier

TraductionModifier

  • Chris Kraus, I love Dick, éditions Flammarion, 2016, 272 pages[36]
  • Chris Kraus, Dans la fureur du monde, éditions Flammarion, 2019, 301 pages
  • Martin Crimp, Des hommes endormis, éditions L'Arche, 2019[37]

Pièces de théâtreModifier

  • Spécimens humains avec monstres, 2011[38]
  • Un Ours, of Course!, éditions Actes Sud, 2015[39]
  • Hansel et Gretel, le début de la faim, éditions Actes Sud, 2018[40],[41]
  • Quand viendra la vague, éditions L'Arche, 2019[42]

RéférencesModifier

  1. a b et c « « Je ne suis pas née à Alençon. C’est une erreur de ma fiche Wikipédia. Mais je suis née à Clamart, dans les Hauts-de-Seine  », Alice Zeniter, article du journal Ouest-France du 18 novembre 2017.
  2. Alice Develey, « Alice Zeniter remporte le prix Goncourt des lycéens avec L'Art de perdre », sur le site du Figaro.fr, (consulté le 16 novembre 2017).
  3. « Alice Zeniter brise le silence de la honte », sur Le Devoir (consulté le 28 janvier 2019)
  4. ALICE ZENITER ET KAOUTHER ADIMI, CHAMPIONNES DE LA RENTRÉE LITTÉRAIRE… OU PRESQUE, ChEEk Magazine, 27 novembre 2017
  5. Source : Albin-Michel
  6. http://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Alice+Zeniter.
  7. Entretien avec Aurélie Achache sur le site StreetPress
  8. Source : Livres Hebdo
  9. « Compagnie L'Entente cordiale - Un ours, of course - Spectacles, Enfants dans le Grand Paris », sur Télérama.fr (consulté le 19 février 2019)
  10. « Il y a eu des bons moments », sur www.kubweb.media (consulté le 19 février 2019)
  11. Tandem festival littéraire de Nevers news, « Alice Zeniter & Chloé Chevalier « Tessons de femmes » Tandem festival littéraire de Nevers 10 février 2018 », sur Unidivers, (consulté le 13 mars 2019)
  12. « Vous ne comprenez rien à la Lune | Concordan(s)e », sur www.concordanse.com (consulté le 19 février 2019)
  13. « Le seigneur des porcheries », sur www.kubweb.media (consulté le 19 février 2019)
  14. La Poudre, « Épisode 33 - Alice Zeniter – La Poudre – Podcast », sur Podtail (consulté le 22 septembre 2018)
  15. « Un château de sable avec Alice Zeniter : « J’aime l’idée qu’on puisse se choisir des pays » », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 20 août 2019)
  16. Fabienne Pascaud, « Jusque dans nos bras », sur www.telerama.fr,
  17. Catherine Coroller, « Zeniter au zénith », sur www.liberation.fr,
  18. Cité nationale de l'histoire de l'immigration, « Alice Zeniter lauréate du Prix littéraire de la Porte Dorée 2010 » (consulté le 15 novembre 2012)
  19. « Le Prix Laurence Trân décerné à Alice Zeniter », sur La Libre Belgique,
  20. « La Closerie des lilas décerne ses prix : actualités - Livres Hebdo », sur livreshebdo.fr,
  21. « Alice Zeniter récompensée par le Prix du Livre Inter : actualités - Livres Hebdo », sur livreshebdo.fr,
  22. « Alice Zeniter reçoit le prix des lecteurs de l'Express », sur livreshebdo.com,
  23. Zeniter, Alice., De qui aurais-je crainte, Bec en l'air, (ISBN 9782367440774 et 2367440778, OCLC 904237722, lire en ligne)
  24. Raphaëlle Leyris, « Alice Zeniter, en pleine croissance », sur lemonde.fr, (consulté le 12 octobre 2015).
  25. Marine Durand, « Le Renaudot des lycéens décerné à Alice Zeniter », sur Livres Hebdo,
  26. « Alice Zeniter lauréate du Prix littéraire de Trouville », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  27. Raphaëlle Leyris, « Goncourt des lycéens : Alice Zeniter récompensée pour « L’Art de perdre » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 16 novembre 2017)
  28. « Le Monde remet son prix littéraire à Alice Zeniter pour L'Art de perdre », Le Monde, 6 septembre 2017.
  29. « "L'art de perdre", d'Alice Zeniter, remporte le prix Landerneau des lecteurs », sur http://culturebox.francetvinfo.fr,
  30. « Alice Zeniter, prix 2017 des Libraires de Nancy », sur http://www.lepoint.fr,
  31. « Alice Zeniter, Goncourt 2017 pour L'art de perdre... en Espagne », sur www.actualitte.com (consulté le 18 février 2019)
  32. « Alice Zeniter, Goncourt 2017 pour L'art de perdre en Belgique », sur www.actualitte.com (consulté le 18 février 2019)
  33. « Le Choix Goncourt de la Pologne », sur Académie Goncourt,
  34. Palmarès du Choix Goncourt de la Suisse, site officiel de l'Académie Goncourt.
  35. « Les quatre finalistes du Goncourt 2017 », article du site livreshebdo.fr du 30 octobre 2017.
  36. Chris Kraus, « I love Dick de Chris Kraus - Editions Flammarion », sur editions.flammarion.com (consulté le 18 février 2019)
  37. Des hommes endormis, (ISBN 9782851819611, lire en ligne)
  38. « « Spécimens humains avec monstres ». La première pièce d'Alice Zeniter. », sur theatre-contemporain.net (consulté le 15 novembre 2012)
  39. Zeniter, Alice. et Williams, Lawrence., Un ours, of course un conte musical, Actes Sud junior, (ISBN 9782330056063 et 2330056060, OCLC 1000062109, lire en ligne)
  40. « Hansel & Gretel, le début de la faim – La Passerelle » (consulté le 18 février 2019)
  41. Hansel et Gretel, (lire en ligne)
  42. Quand viendra la vague, (ISBN 9782851819642, lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :