Ouvrir le menu principal

Alfred Cornu

physicien français

BiographieModifier

Diplômé de l'École polytechnique, Alfred Cornu est connu surtout pour ses travaux sur la diffraction de la lumière. On lui doit aussi la spirale de Cornu, parfois appelée clothoïde.

Il a également repris et amélioré l'expérience de la roue dentée d'Hippolyte Fizeau portant sur la mesure de la vitesse de la lumière, en introduisant un dispositif électrique d'enregistrement de la vitesse de rotation de la roue dentée. Il réalisera trois mesures entre 1872 et 1874, dont la dernière, entre l’observatoire de Paris et la tour de Montlhéry, fut la plus précise[1].

Il succède en 1867 à Émile Verdet à la chaire de physique de l'École polytechnique. En 1878, il est élu membre de l'Académie des sciences, dont il est président en 1896.

Alfred Cornu est le beau-père du géologue Louis de Launay.

HommagesModifier

Publications principalesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Vitesse de la lumière, histoire et expériences : Alfred Cornu », sur Expositions virtuelles de l'observatoire de Paris : C à Paris (consulté le 5 décembre 2014)

Liens externesModifier