Alexandre Dorna

psychosociologue français d’origine chilienne

Alexandre Dorna est un psychosociologue français d’origine chilienne, professeur émérite de psychologie sociale et d'histoire de la psychologie à l’université de Caen depuis 2015.

BiographieModifier

Il fait ses études au Chili puis devient assistant en psychologie sociale à l’université du Chili. Il s'exile en France après avoir été détenu à l'issue du coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili[1],[2]. En 1974, il est chercheur associé au CNAM et fait des recherches en psychopathologie du travail.

Il soutient un doctorat de troisième cycle en psychologie à l’université Paris-VIII en 1978. Il est recruté comme maître de conférences en psychologie sociale à l'université Paris-VIII en 1985[3]. Il prépare une habilitation universitaire en 1991[4], puis est nommé professeur de psychologie sociale en 1992 à l’université de Caen.

Activités de recherche et éditorialesModifier

Il s'intéresse au discours politique, à la psychologie politique. En 2002, il dirige la revue électronique Les C@hiers de psychologie politique[5], et en 2010 la codirection de la Revue internationale de psychologie politique sociétale. Il fait également partie de la direction de la collection « Psychopolis » chez In Press[3](2004-2008) et de celle de la collection « Psychologie Politique » à L’Harmattan[3] (depuis 2004). Il a co-dirigé l’axe « politique » au sein du laboratoire CERReV et le groupe d’études sur la propagande à l’université de Caen.

Militantisme politiqueModifier

Il est membre du Parti radical de gauche (PRG), où il occupe plusieurs postes de responsabilité au secrétariat national, président de l’Institut d'études radicales, et cofondateur de l’Observatoire de la démocratie. Élu municipal, ancien maire adjoint d’Herblay, il est depuis 2002 l’un des animateurs du courant républicain radical. Il a soutenu la candidature de Jean-Pierre Chevènement à l'élection présidentielle de 2002 au sein du Pôle républicain.

Publication (sélection)Modifier

  • Psichologia politica (avec L. Betea), Curtea, Bucarest, 2008.
  • La Propagande : images, paroles et manufacturiers (avec J. Quellien et S. Simonnet), L’Harmattan, 2008.
  • La Propagande : actualisations et confrontations (avec J. Quellien), L’Harmattan, 2007.
  • A psicologia politica o lider carismatico e personalidade democratica. Horizonte, Lisbonne, 2007.
  • Petit traité de psychologie politique, In Press, 2006, (2 vol. Pour une psychologie politique française et Crises et violences politiques).

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Articles connexesModifier