Aleksey Yagudin

patineur artistique russe

Aleksey Yagudin
Image illustrative de l’article Aleksey Yagudin
Aleksey Yagudin
Biographie
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance (41 ans)
Lieu Leningrad
Taille 1,75 m (5 9)
Parcours
Entraineur Tatiana Tarassova et Alexeï Michine
Retraite 2003

Alexeï Konstantinovitch Iagoudine (en russe : Алексей Константинович Ягудин, transcription anglaise : Alexei Konstantinovich Yagudin), né le à Leningrad, en Union soviétique, est un patineur artistique, 4 fois champion du monde, 3 fois champion d'Europe de patinage artistique et champion olympique en 2002 à Salt Lake City.


BiographieModifier

Carrière sportiveModifier

Alexeï Yagudin reçoit sa première formation de patineur avec Alexeï Michine. À dix-huit ans, il s'exile aux États-Unis et a poursuit sa formation avec Tatiana Tarasova. Nikolai Morozov est son chorégraphe.

En 2002, aux Jeux olympiques, il devient le premier patineur à recevoir quatre 6.0. Aux championnats du monde, il reçoit six 6.0 pour la note artistique. Il est le premier à recevoir un 6.0 pour la technique. (Dans l'ancienne notation, 6.0 était la note parfaite.)

La même année, il réussti le « grand chelem » en gagnant les championnats d'Europe, les Jeux olympiques et les championnats du monde. Il lui manque cependant le championnat de Russie, pour lequel il était forfait. C'est d'ailleurs le seul titre qui lui manque.

Son rival de toujours est Evgeni Plushenko. Une fragilité congénitale de la hanche l'oblige à se retirer de la compétition en 2003.

ReconversionModifier

Il devient entraîneur-consultant du patineur français Brian Joubert et est l'entraîneur d'Andrei Griazev (Russie).

M. Yagudin entre dans le circuit professionnel. Il participe au spectacle américain Stars on Ice plusieurs fois avant de retourner vivre en Russie. Là, il a notamment participé au spectacle Ice Symphony.

En , il se fait implanter une prothèse en titane à la hanche droite. Il compte ainsi reprendre la compétition après cinq années passées dans le circuit professionnel, et espère notamment concourir aux Jeux olympiques de 2010. Nicolaï Morozov et Tatiana Tarasova acceptent de reprendre leur ancien élève, mais il doit renoncer à ce retour, car il souffre encore trop de la hanche. Il doit se contenter de participer à des spectacles sur glace.

Le , il porte la flamme olympique à travers les rues de Saint-Pétersbourg.

Vie privéeModifier

Alexei vit avec l'ancienne championne de patinage Tatiana Totmianina. Depuis le , ils donnent naissance à une petite Liza[1].

PalmarèsModifier

Compétition/Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003
Jeux olympiques d'hiver 5e 1er
Championnats du monde 3e 1er 1er 1er 2e 1er
Championnats d'Europe 6e 5e 1er 1er 2e 2e 1er
Championnats de Russie 5e 5e 4e 3e 2e 2e 2e 2e F F
Championnats du monde juniors 4e 1er
Grand Prix ISU 1993/94 1994/95 1995/96 1996/97 1997/98 1998/99 1999/00 2000/01 2001/02 2002/03
Finale du Grand Prix ISU 5e 4e 1er F 2e 1er
Skate America 3e 1er 1er 2e A
Skate Canada 1er 1er 1er
Coupe d'Allemagne 8e 3e 1er
Trophée de France 1er 1er 1er 1er 1er
Coupe de Russie 2e 1er
Légende : F = Forfait ; A = Abandon

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Ярослав КОРОБАТОВ, « Татьяна Тотьмянина родила Алексею Ягудину дочь », sur kp.ru, Сайт «Комсомольской правды»,‎ (consulté le ).