Adrien Tailhand

personnalité politique française
Adrien Tailhand
Tailhand, Adrien-Albert (L'Illustration, 1874-05-30).jpg
Fonctions
Sénateur de la Troisième République
Ardèche
-
Garde des Sceaux, ministre de la Justice
-
Député français
Ardèche
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
AubenasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Adrien Alfred Tailhand est un homme politique français, né à Aubenas le et mort à Aubenas en Ardèche le .

BiographieModifier

Procureur à Privas (1844), il est destitué par le gouvernement provisoire (1848) et réinstallé la même année à Draguignan. Il était avocat général à Nîmes lorsqu'eut lieu le coup d'État du 2 décembre 1851. Rallié à l'Empire, il devint conseiller à la cour de Nîmes (1853) et président de chambre (1869).

Après la chute de l'Empire, il est élu représentant de l'Ardèche à l'Assemblée nationale (1871). Il s'opposa à Thiers mais se rallia au septennat (1873). Il devint ministre de la justice dans le gouvernement Courtot de Cissey ( - )[1]. Il vota contre les lois constitutionnelles (1875), fut élu sénateur de l'Ardèche (1876) et soutint le gouvernement de Broglie lors de la crise du 16 mai 1877. Il ne parvint pas à se faire réélire sénateur aux élections de 1885.

SourcesModifier

  1. Sénat français, « Anciens sénateurs IIIe République : TAILHAND Adrien », sur www.senat.fr (consulté le )