Ouvrir le menu principal

Sur les autres projets Wikimedia :

Une décennie est une période de dix années. Dix décennies successives forment un siècle.

UsageModifier

Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année ». Pour les expressions comme « les années vingt » (c'est-à-dire de 1920 à 1929 pour le XXe siècle), il est conseillé d'écrire en toutes lettres la décennie[1]. L'adjectif correspondant est décennal, qui dure dix ans : « engagement décennal », ou qui revient tous les dix ans : « exposition décennale ».

Le terme décennie peut être utilisé indifféremment pour :

  • identifier les dix dernières années : « La dernière décennie a vu l'émergence d'Internet » ;
  • borner une période de dix années : « la décennie X (chef d'État dont le mandat a duré 10 ans) fut marquée par une phase d'expansion » ;
  • désigner une période de dix années en chronologie : « La décennie des années 1920 est appelée les Années folles ».

Une période chronologique d'une décennie s'étend d'une année en "un" pour finir sur une année en "zéro". Par exemple la 3ème décennie du XXe siècle s'étend du début d'année 1921 à la fin de 1930[2].

L'emploi du terme décade comme synonyme de décennie est déconseillé par certains grammairiens (Jean-Paul Colin, Paul Dupré), alors que d'autres (Maurice Grevisse) le considèrent comme correct[3].

CultureModifier

L'ONU consacre certaines décennies à un thème. Ainsi la décennie des années 2000 a été déclarée « Décennie internationale pour la promotion d'une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde ».

AnnexesModifier

NotesModifier

  1. Imprimerie nationale de France, Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale, Paris, Imprimerie nationale, , 196 p. (ISBN 2110810750), p. 63
  2. « Quand commence la huitième décennie du XXe siècle ? », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2019)
  3. Trésor de la langue française informatisé et Maurice Grevisse et André Goosse, Le Bon Usage, § 598, d : « Au début du XXe siècle, [décade] a pris, peut-être sous l'influence de l'anglais, le sens de « période de dix ans », ce qui n'a rien d'une impropriété. Ce sens paraissait bien installé, même chez les écrivains les plus soigneux. Peut-être parce que décade était revenu dans le vocabulaire courant pendant la guerre de 1940 pour désigner une période de dix jours à propos des produits rationnés, on a suscité à ce mot, pour « période de dix ans », un rival à peu près inusité jusqu'alors, décennie. Cette offensive a été efficace et décennie semble l'emporter dans l'usage. »

Articles connexesModifier