Ouvrir le menu principal

Les Accipitriformes sont un ordre qui regroupe les rapaces diurnes tels que les aigles, les vautours, les buses et les éperviers. Pendant longtemps, ces espèces d'oiseaux ont été placées avec les faucons dans l'ordre des Falconiformes. Des études ADN au début du XXIe siècle bouleversent l'arbre phylogénétique de ces oiseaux, rapprochant les faucons des Coraciimorphes (en) (oiseaux-souris, pics, martins-pêcheurs et martins-chasseurs, guêpiers)[1],[2].

CaractéristiquesModifier

Ses espèces se caractérisent par leur bec court et crochu, et leurs pattes puissantes, munies de griffes appelées serres. Ce sont, le plus souvent, d'excellents chasseurs diurnes à la vue perçante. Certains, comme les vautours, se nourrissent de charognes. Ils nichent sur les arbres ou sur les rochers et falaises. Les grandes espèces n'élèvent en général qu'un à deux poussins par an. Les jeunes sont nidicoles.

TaxinomieModifier

Traditionnellement, les familles de l'ordre des Accipitriformes étaient incluses dans l'ordre des Falconiformes. Mais de récentes études ont poussé les ornithologues à les séparer de la famille des faucons, et celle-ci a été isolée dans l'ordre dérivé de son nom[3].

La famille des Cathartidae a quelquefois été placée dans l'ordre des Ciconiiformes, car les ornithologues pensaient qu'elle était proche des Ciconiidae, mais cela n'a pas été soutenu par les études génétiques[3]. Un ordre propre, celui des Cathartiformes, est parfois proposé pour ces urubus et condors.

La classification de Sibley-Ahlquist (1990, 1993) basée sur l'hybridation de l'ADN rapproche les oiseaux de proie diurnes et d'autres ordres dans un ordre des Ciconiiformes largement étendu. Cette approche n'a jamais fait l'unanimité chez les ornithologistes.

Relations entre les famillesModifier

D'après John Harshman[3] :

 
 
 
 

Sagittariidae



 
 

Accipitridae


 

Pandionidae




 
 
 

Cathartidae





FamillesModifier

Dans la classification 3.2 (2012) du COI, l'ordre ne comprend plus que quatre familles :

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Shannon J. Hackett et al., « A Phylogenomic Study of Birds Reveals Their Evolutionary History », Science, vol. 320, no 5884,‎ , p. 1763-1768 (DOI 10.1126/science.1157704).
  2. (en) T. Yuri et al, « Parsimony and Model-Based Analyses of Indels in Avian Nuclear Genes Reveal Congruent and Incongruent Phylogenetic Signals », Biology, vol. 2, no 1,‎ , p. 419–444 (DOI 10.3390/biology2010419).
  3. a b et c John Harshman, « Accipitriformes », Version 27 June 2008 dans The Tree of Life Web Project.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :