Ouvrir le menu principal

Abbaye Notre-Dame de Clairefontaine

abbaye en Belgique

Abbaye Notre-Dame de Clairefontaine
L'abbaye Notre-Dame de Clairefontaine, à Cordemois
L'abbaye Notre-Dame de Clairefontaine, à Cordemois

Ordre cistercien
Fondation 1845 à La Cour Pétral, puis 1933 à Cordemois
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Commune Bouillon
Lieu-dit Cordemois
Coordonnées 49° 47′ 47″ nord, 5° 02′ 49″ est

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

(Voir situation sur carte : Province de Luxembourg)
Abbaye Notre-Dame de Clairefontaine

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Abbaye Notre-Dame de Clairefontaine

L'abbaye Notre-Dame de Clairefontaine, aussi appelée très communément abbaye de Cordemois est située à Cordemois, en Belgique, dans la province de Luxembourg. C'est une abbaye de moniales cisterciennes dont l'acte de fondation remonte à 1845 à La Cour Pétral. Ses religieuses relevèrent, en 1933, la tradition de la vie monastique de l'abbaye de Clairefontaine, près d'Arlon, détruite par les troupes révolutionnaires françaises.

Situation géographiqueModifier

L'abbaye Notre-Dame de Clairefontaine est située au bord de la Semois, à Cordemois, lieu-dit situé à 3 km de la ville de Bouillon, en Belgique, dans la province de Luxembourg.

Construction de l'abbayeModifier

Le monastère a été fondé en 1845 à la Cour Pétral, au diocèse de Chartres, et ses religieuses sont venues relever, en 1933, le titre de l’abbaye de Clairefontaine, elle-même fondée près d’Arlon au XIIIe siècle et détruite à la Révolution française en même temps que celle d’Orval. Lors de la résurrection d’Orval (1926-1935), les réalisateurs de cette œuvre exceptionnelle firent revivre également Clairefontaine dans un nouveau cadre : la vallée de la Semois.

Les bâtiments modernes de l’abbaye sont une réalisation exemplaire de l’architecte d’Orval, Henri Vaes. Ces bâtiments s'insèrent dans un site verdoyant. Henri Vaes en a dressé les plans en 1935, combinant harmonieusement l'ogival et le moderne[1].

Patrimoine culturelModifier

On peut voir des fresques dans le cloître extérieur menant à l’abbatiale, et des vitraux de Yoors et de Colpaert dans l’église.

Activités des monialesModifier

Les religieuses de l’abbaye sont des moniales cisterciennes.

  • principes : l’humilité, la vérité, la simplicité ;

FermetureModifier

L’Ordre Cistercien de la Stricte Observance (Trappiste) représenté par Dom Armand Veilleux, abbé de la Trappe de Scourmont (Chimay) a annoncé la fermeture de l'abbaye "suite à de graves tensions au sein de la communauté"[2].

RéférencesModifier

  1. Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, p. 72.
  2. « Bouillon : l'abbaye de Clairefontaine ferme ses portes », sur Cathobel, Le site de l'Eglise Catholique en Belgique, (consulté le 23 avril 2017)

Articles connexesModifier