Ouvrir le menu principal

8e étape du Tour de France 2010

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2010.

Tour de France 2010
8e étape
Image illustrative de l’article 8e étape du Tour de France 2010
Vue d'Avoriaz en hiver
Station des Rousses à Morzine-Avoriaz
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Luxembourg Andy Schleck h 54 min 11 s
(38,547 km/h)
2eDrapeau : Espagne Samuel Sánchez m.t.
3eDrapeau : Pays-Bas Robert Gesink + 10 s
(38,525 km/h)
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : Belgique Mario Aerts
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Australie Cadel Evans 37 h 57 min 9 s
(41,351 km/h)
2eDrapeau : Luxembourg Andy Schleck + 20 s
(41,348 km/h)
3eDrapeau : Espagne Alberto Contador + min 1 s
(41,336 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Norvège Thor Hushovd 118 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : France Jérôme Pineau 44 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Luxembourg Andy Schleck 37 h 57 min 29 s
(41,348 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Pays-Bas Rabobank 113 h 59 min 59 s
(41,300 km/h)
Chronologie

La 8e étape du Tour de France 2010 s'est déroulée le dimanche entre la Station des Rousses et Morzine-Avoriaz sur 189 km. Elle a vu la victoire d'Andy Schleck, le coureur luxembourgeois de la Team Saxo Bank. Au classement général, Cadel Evans s'empare du maillot jaune à l'issue de cette étape, marquée par la première vraie défaillance du septuple vainqueur du Tour, l'Américain Lance Armstrong, dans le col de la Ramaz, première côte de première catégorie de ce Tour.

Parcours de l'étapeModifier

Cette huitième étape est la première étape de haute montagne du Tour 2010. Le départ est donné à la station des Rousses, dans le département du Jura, où s'est achevée la septième étape. La première partie du parcours se dirige vers le sud. Une première côte comptant pour le classement de la montagne, la côte de la petite Joux (4e catégorie) est située au km 24, peu avant le village de Lajoux. L'étape se poursuit dans la vallée de la Valserine, dans le département de l'Ain, jusqu'à Bellegarde-sur-Valserine où se trouve deuxième côte de quatrième catégorie, au 73e kilomètres, dans le hameau de Grésin. La suite du parcours se dirige vers l'est, en Haute-Savoie. Après une cinquantaine de kilomètres sans difficultés, le peloton aborde les trois principales difficultés de l'étape, dans le massif du Chablais. Le col de la Ramaz est la première côte de première catégorie de ce Tour. L'ascension est longue de 14,3 km, avec une pente moyenne de 6,8 %. Une côte de troisième catégorie est située dès après la descente, aux Gets, sur la route des Grandes Alpes. Celle-ci amène le peloton à Morzine, où débute l'ascension finale vers Avoriaz. Classée en première catégorie, elle est longue de 13,6 km et présente une pente de 6,1 %. La dernière arrivée d'une étape du Tour à Avoriaz remonte à l'édition 1994. Le Letton Piotr Ugrumov s'était alors imposé.

La courseModifier

Dès les premiers kilomètres, de nombreux coureurs tentent de s'échapper. Vasil Kiryienka (Caisse d'Épargne), notamment, s'y essaye, en vain. Son offensive échoue, mais elle lui permet d'éviter la chute au sein du peloton qui met à terre plusieurs coureurs, dont Jérôme Pineau (Quick Step), Simon Gerrans (Cervélo TestTeam) et Cadel Evans (BMC Racing)[1]. Rein Taaramäe (Cofidis) se montre ensuite très actif, mais ses tentatives, accompagnées ou non, sont toutes reprises par le peloton. Il rentre dans le rang au km 25. Son coéquipier Amaël Moinard attaque alors. Il est rejoint au km 30 par Benoît Vaugrenard (FDJ), Christophe Riblon (AG2R La Mondiale), Mario Aerts (Omega Pharma-Lotto), Imanol Erviti (Caisse d'Épargne), Sébastien Minard (Cofidis) et Koos Moerenhout (Rabobank). Ils vont rapidement prendre de l'avance, avant que les Quick Step ne stabilisent l'écart autour de 4 minutes. Les coéquipiers du maillot jaune Sylvain Chavanel laissent ensuite les échappés prendre jusqu'à 7 minutes d'avance (km 110).

Puis le peloton accélère. Lance Armstrong (Team RadioShack) chute, au km 133. Il recolle néanmoins au pied du col de la Ramaz, que le peloton aborde avec 4 min 20 s de retard. Dans l'échappée, Koos Moerenhout attaque. Seuls Mario Aerts et Amaël Moinard le suivent. Dans le peloton, mené par les Team Sky, un gruppetto, composé de sprinters, mais également de Fabian Cancellara (Team Saxo Bank), Damiano Cunego (Lampre-Farnese Vini) et Jérôme Pineau, se forme rapidement. À mi-ascension, Sylvain Chavanel est lâché. À cinq kilomètres du sommet, Christophe Le Mével (FDJ) craque à son tour. L'écart avec le trio de tête n'est alors plus que de deux minutes. 500 m plus loin, Armstrong est lâché à son tour. Il a beau être attendu par Christopher Horner et Janez Brajkovič, il perd du terrain, les Astana imprimant, par l'intermédiaire de Daniel Navarro, un tempo très élevé en tête du peloton. Alexandre Vinokourov est momentanément décroché. Au sommet, le trio de tête possède un peu plus de 2 minutes d'avance sur le groupe Schleck-Contador, composé d'une trentaine de coureurs. Le groupe Armstrong passe 1 min 10 s après ce groupe, tandis que le groupe Chavanel pointe à 2 min 40 s.

Dans le groupe des favoris, on semble d'accord pour distancer Armstrong. Les Astana, dont Vinokourov, revenu en compagnie d'autres coureurs peu avant le sommet de la Ramaz, effectuent la descente à une vitesse très élevée. Dans la montée des Gets, Anthony Charteau (BBox Bouygues Telecom) attaque, mais est repris avant le pied de la montée finale. Les hommes de tête ne baissent pas le rythme, mais au pied de la montée finale, ils n'ont plus que 1 min 15 s d'avance.

Le col de la Ramaz ayant occasionné une sélection sévère, le début de l'ascension vers Morzine-Avoriaz n'est pas vraiment spectaculaire. Aerts attaque. Il est suivi par Moinard, mais Moerenhout est lâché. Dans le groupe des favoris, seul Joaquim Rodríguez attaque, mais il est repris à 7 km du sommet. Finalement, Moinard, le dernier rescapé de l'échappée matinale est repris à 5,5 km de la ligne d'arrivée.

À 5 kilomètres de l'arrivée, le groupe de tête n'est plus composé que de Alberto Contador, Daniel Navarro (Astana), Robert Gesink, Denis Menchov (Rabobank), Levi Leipheimer (Team RadioShack), Andy Schleck (Team Saxo Bank), Bradley Wiggins (Team Sky), Carlos Sastre (Cervélo TestTeam), Joaquim Rodríguez (Team Katusha), Michael Rogers (Team HTC-Columbia), Jurgen Van den Broeck (Omega Pharma-Lotto), Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), Ivan Basso, Roman Kreuziger (Liquigas-Doimo) et Cadel Evans (BMC Racing). Deux kilomètres plus loin, Wiggins craque. Ensuite, Kreuziger attaque, mais est repris par Schleck, Contador et Evans, puis par le reste du groupe. Van Den Broeck relance, puis c'est au tour de Gesink de prendre les commandes du groupe. Sous la flamme rouge, Andy Schleck attaque. Il n'est suivi que par Samuel Sanchez. Ce dernier lance le sprint, mais Schleck le passe juste avant la ligne, remportant ainsi sa première victoire d'étape sur le Tour de France. Le groupe Contador termine 10 secondes plus tard. Wiggins, Le Mével et Armstrong terminent respectivement à 1 min 45 s, 6 min 30 s et 11 min 45 s. Cadel Evans s'empare du maillot jaune, avec 20 secondes d'avance sur Schleck et 1 min 01 s sur Contador.

Sprints intermédiairesModifier

  • 1. Sprint intermédiaire de Vulbens (kilomètre 84)
Premier   Mario Aerts 6 pts.
Deuxième   Christophe Riblon 4 pts.
Troisième   Imanol Erviti 2 pts.
Premier   Koos Moerenhout 6 pts.
Deuxième   Sébastien Minard 4 pts.
Troisième   Mario Aerts 2 pts.

  • 3. Sprint intermédiaire de Morzine (kilomètre 175)
Premier   Koos Moerenhout 6 pts.
Deuxième   Mario Aerts 4 pts.
Troisième   Amaël Moinard 2 pts.

CôtesModifier

  • 1. Côte de la Petite Joux, 4e catégorie (kilomètre 24)
Premier   Rein Taaramäe 3 pts
Deuxième   Johannes Fröhlinger 2 pts
Troisième   Christophe Riblon 1 pt
  • 2. Côte de Grésin, 4e catégorie (kilomètre 73)
Premier   Christophe Riblon 3 pts
Deuxième   Koos Moerenhout 2 pts
Troisième   Amaël Moinard 1 pt

Premier   Mario Aerts 15 pts
Deuxième   Koos Moerenhout 13 pts
Troisième   Amaël Moinard 11 pts
Quatrième   Rafael Valls 9 pts
Cinquième   Anthony Charteau 8 pts
Sixième   Christophe Riblon 7 pts
Septième   Imanol Erviti 6 pts
Huitième   Stuart O'Grady 5 pts
  • 4. Les Gets, 3e catégorie (kilomètre 168)
Premier   Mario Aerts 4 pts
Deuxième   Koos Moerenhout 3 pts
Troisième   Amaël Moinard 2 pts
Quatrième   Anthony Charteau 1 pt

Premier   Andy Schleck 30 pts
Deuxième   Samuel Sánchez 26 pts
Troisième   Alberto Contador 22 pts
Quatrième   Daniel Navarro 18 pts
Cinquième   Levi Leipheimer 16 pts
Sixième   Ivan Basso 14 pts
Septième   Roman Kreuziger 12 pts
Huitième   Joaquim Rodríguez 10 pts

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 8e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank en h 54 min 11 s
2e Samuel Sánchez ESP Euskaltel-Euskadi m.t.
3e Robert Gesink NED Rabobank + 10 s
4e Roman Kreuziger CZE Liquigas-Doimo + 10 s
5e Alberto Contador ESP Astana   + 10 s
6e Cadel Evans AUS BMC Racing + 10 s
7e Jurgen Van den Broeck BEL Omega Pharma-Lotto + 10 s
8e Levi Leipheimer USA Team RadioShack + 10 s
9e Ivan Basso ITA Liquigas-Doimo + 10 s
10e Denis Menchov RUS Rabobank + 10 s

Classement généralModifier

Classement général à la 8e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Cadel Evans   AUS BMC Racing en 37 h 57 min 9 s
2e Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank + 20 s
3e Alberto Contador ESP Astana + min 1 s
4e Jurgen Van den Broeck BEL Omega Pharma-Lotto + min 3 s
5e Denis Menchov RUS Rabobank   + min 10 s
6e Ryder Hesjedal CAN Garmin-Transitions + min 11 s
7e Roman Kreuziger CZE Liquigas-Doimo + min 45 s
8e Levi Leipheimer USA Team RadioShack + min 14 s
9e Samuel Sánchez ESP Euskaltel-Euskadi + min 15 s
10e Michael Rogers AUS Team HTC-Columbia + min 31 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thor Hushovd   NOR Cervélo TestTeam 118 points
2e Alessandro Petacchi ITA Lampre-Farnese Vini 114 pts
3e Robbie McEwen AUS Team Katusha 105 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Jérôme Pineau   FRA Quick Step 44 points
2e Sylvain Chavanel FRA Quick Step 36 pts
3e Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank 30 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank en 37 h 57 min 29 s
2e Roman Kreuziger CZE Liquigas-Doimo + min 25 s
3e Robert Gesink NED Rabobank   + min 17 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Rabobank     Pays-Bas en 113 h 59 min 59 s
2e Astana   Kazakhstan + 10 s
3e Team RadioShack   États-Unis + min 53 s

AbandonModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « July 11, Stage 8: Station des Rousses - Morzine-Avoriaz 189km », sur cyclingnews.com (consulté le 30 décembre 2010).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :