65e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey

65e Match des étoiles de la LNH
Description de l'image Match etoiles LNH 2020 logo.png.
Équipes123Total
Date
Lieu Enterprise Center
Ville Saint-Louis
Meilleur joueur David Pastrňák (Boston)

Le 65e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey se déroule à Saint-Louis, dans le Missouri, au Enterprise Center, la patinoire des Blues de Saint-Louis, le [1]. C'est la troisième fois que cette ville reçoit le Match des étoiles de la LNH, ayant déjà été l'hôte du match de 1970 et de 1988.

Le Enterprise Center, amphithéâtre des Blues de Saint-Louis.

Formule de jeu modifier

La structure du Match des étoiles prévoit trois parties d'une durée de vingt minutes chacune[2]. Le premier match voit se confronter les équipes des deux divisions de l'Association de l'Ouest : la division Centrale et la division Pacifique. La seconde partie oppose les deux équipes des divisions de l'Association de l'Est : la division Métropolitaine et la division Atlantique. La confrontation finale du Match des étoiles oppose la division gagnante de chaque partie, les étoiles de l'Est contre les étoiles de l'Ouest. Les matchs se jouent à trois contre trois. Chacune des équipes doit aligner six attaquants, trois défenseurs et deux gardiens. Chacune des trente-et-une franchises de la LNH doit être représentée par au moins un joueur. Si après les vingt minutes de jeu, les deux équipes sont à égalité, un tour de tirs de fusillade est disputé ; trois joueurs de chaque équipe tentent de marquer en alternance. Si l'égalité persiste à nouveau, il y a un nouveau tour d'un joueur chaque équipe jusqu'à ce qu'il y ait un vainqueur. Il n'y a pas de période de prolongation.

Formations modifier

Ci-dessous sont listés les protagonistes sélectionnés pour chacune des quatre formations, répartis par division[3].

Comme pour les quatre éditions précédentes, les capitaines sont issus du vote des supporters qui a lieu en ligne du au [4]. Les nominés sont Connor McDavid pour la quatrième année consécutive, David Pastrňák, Nathan MacKinnon et Aleksandr Ovetchkine. Ce dernier décide de ne pas assister à l’événement pour permettre à son corps de se reposer ce qui laisse la division Métropolitaine sans capitaine. Une fois l'effectif dévoilé, les fans peuvent voter pour ajouter un joueur dans chaque équipe (Last Man In)[5], ceux-ci sont annoncés le  : Mitchell Marner (Atlantique), David Perron (Centrale), Timothy Oshie (Métropolitaine) et Quinton Hughes (Pacifique).

Les entraîneurs sont dévoilés le , ils sont choisis pour chaque division à partir des équipes qui ont le meilleur pourcentage de victoire en date du (à peu près à mi saison)[6].

Par la suite, certains joueurs décident de ne pas participer à l’événement par simple précaution ou blessures avérées. Comme chaque année, ces derniers sont remplacés et le joueur qui ne participe pas est pénalisé d'un match en saison régulière, avant ou après le match des étoiles.

Division Atlantique modifier

 
David Pastrňák, capitaine de la division Atlantique.
Nom Équipe Position
  Bruce Cassidy Bruins de Boston Entraîneur
  Tyler Bertuzzi Red Wings de Détroit Ailier gauche
  Anthony Duclair Sénateurs d'Ottawa Ailier droit
  John Eichel Sabres de Buffalo Centre
  Jonathan Huberdeau Panthers de la Floride Centre
  Brady Tkachuk (remplace Auston Matthews) Sénateurs d'Ottawa Ailier gauche
  David Pastrňák (C) Bruins de Boston Ailier droit
  Mitchell Marner Maple Leafs de Toronto Ailier droit
  Victor Hedman Lightning de Tampa Bay Défenseur
  Shea Weber Canadiens de Montréal Défenseur
  Frederik Andersen Maple Leafs de Toronto Gardien de but
  Andreï Vassilevski (remplace Tuukka Rask) Lightning de Tampa Bay Gardien de but

Division Métropolitaine modifier

 
Kristopher Letang, capitaine de la division Métropolitaine.
Nom Équipe Position
  Todd Reirden Capitals de Washington Entraîneur
  Mathew Barzal Islanders de New York Centre
  Nico Hischier (remplace Kyle Palmieri) Devils du New Jersey Centre
  Christopher Kreider (remplace Artemi Panarine) Rangers de New York Ailier gauche
  Travis Konecny Flyers de Philadelphie Centre
  Timothy Oshie Capitals de Washington Ailier droit
  John Carlson Capitals de Washington Défenseur
  Jaccob Slavin (remplace Douglas Hamilton) Hurricanes de la Caroline Défenseur
  Seth Jones Blue Jackets de Columbus Défenseur
  Kristopher Letang (remplace Jake Guentzel) (C) Penguins de Pittsburgh Défenseur
  Braden Holtby Capitals de Washington Gardien de but
  Tristan Jarry (remplace Joonas Korpisalo) Penguins de Pittsburgh Gardien de but

Division Centrale modifier

 
Nathan MacKinnon, capitaine de la division Centrale.
Nom Équipe Position
  Craig Berube Blues de Saint-Louis Entraîneur
  Patrick Kane Blackhawks de Chicago Ailier droit
  Nathan MacKinnon (C) Avalanche du Colorado Centre
  Ryan O'Reilly Blues de Saint-Louis Centre
  Mark Scheifele Jets de Winnipeg Centre
  Tyler Seguin Stars de Dallas Centre
  Eric Staal Wild du Minnesota Centre
  David Perron Blues de Saint-Louis Ailier gauche
  Roman Josi Predators de Nashville Défenseur
  Alexander Pietrangelo Blues de Saint-Louis Défenseur
  Jordan Binnington Blues de Saint-Louis Gardien de but
  Connor Hellebuyck Jets de Winnipeg Gardien de but

Division Pacifique modifier

 
Connor McDavid, capitaine de la division Pacifique pour la 4e année.
Nom Équipe Position
  Richard Tocchet (remplace Gerard Gallant) Coyotes de l'Arizona Entraîneur
  Tomáš Hertl (remplace Logan Couture) Sharks de San José Centre
  Leon Draisaitl Oilers d'Edmonton Centre
  Anže Kopitar Kings de Los Angeles Centre
  Connor McDavid (C) Oilers d'Edmonton Centre
  Elias Pettersson Canucks de Vancouver Centre
  Maximillian Pacioretty (remplace Jakob Silfverberg) Golden Knights de Vegas Ailier gauche
  Matthew Tkachuk Flames de Calgary Ailier gauche
  Mark Giordano Flames de Calgary Défenseur
  Quinton Hughes Canucks de Vancouver Défenseur
  Jacob Markström (remplace Marc-André Fleury) Canucks de Vancouver Gardien de but
  David Rittich (remplace Darcy Kuemper) Flames de Calgary Gardien de but

Concours d'habiletés modifier

Les différentes épreuves du concours d'habilités ont lieu la veille du match, soit le , toujours sur la patinoire des Blues de Saint-Louis.

Le format de la compétition comprend 6 épreuves[7] dont deux nouvelles : le Shooting Stars Challenge et le Match élite féminine 3 contre 3 .

Le patineur le plus rapide modifier

Huit joueurs s'affrontent pour réaliser le meilleur temps en un tour de patinoire. Il s'agit d'une course de vitesse où chaque joueur part l'un après l'autre. En cas d'égalité, les patineurs refont un second tour pour se départager[7].

Résultats du concours de vitesse [8]
Tour Joueur Équipe Division Temps en secondes
1 John Eichel Sabres de Buffalo Division Atlantique 13.540
2 Nathan MacKinnon Avalanche du Colorado Division Centrale 13.895
3 Connor McDavid Oilers d'Edmonton Division Pacifique 13.215
4 Mathew Barzal Islanders de New York Division Métropolitaine 13.175
5 Christopher Kreider Rangers de New York Division Métropolitaine 13.509
6 Anthony Duclair Sénateurs d'Ottawa Division Atlantique 14.005
7 Travis Konecny Flyers de Philadelphie Division Métropolitaine 14.113
8 Quinton Hughes Canucks de Vancouver Division Pacifique 14.263


Le Shooting Stars Challenge modifier

Dix joueurs vont s'affronter sur cette épreuve, installés sur une plateforme à environ 10 mètres du sol. Ils devront viser des cibles situées sur la glace, chacune valant un certain nombre de points, avec un total de 7 lancés autorisés[7].

Résultats du Shooting Stars Challenge [8]
Joueur/se Équipe Division Points
Marie-Philip Poulin Canada - 15 points
Hilary Knight États-Unis - 14 points
David Pastrňák Bruins de Boston Division Atlantique 10 points
Matthew Tkachuk Flames de Calgary Division Pacifique 20 points
Patrick Kane Blackhawks de Chicago Division Centrale 22 points
2 points
Tyler Seguin Stars de Dallas Division Centrale 14 points
Brady Tkachuk Sénateurs d'Ottawa Division Atlantique 6 points
Ryan O’Reilly Blues de Saint-Louis Division Centrale 14 points
David Perron Blues de Saint-Louis Division Centrale 14 points
Mitchell Marner Maple Leafs de Toronto Division Centrale 22 points

La plus longue série d'arrêts modifier

Huit gardiens affrontent l'ensemble des 36 joueurs. Il s'agit de tirs au but regroupés par division et les gardiens doivent réaliser la plus longue série d'arrêts. Chaque gardien reçoit un minimum de 9 tirs, par les joueurs d'une même division, le capitaine tirant en dernier. Si le dernier tir est arrêté, l’épreuve continue jusqu'à ce que le gardien échoue. En cas d'égalité pour la plus longue série, le gardien qui a réalisé le plus d'arrêts remporte la victoire[7].

Résultats du concours d'arrêts consécutifs [8]
Tour Gardiens Équipe de LNH Division Meilleure série
1 David Rittich Flames de Calgary Division Pacifique 4 arrêts
2 Tristan Jarry Penguins de Pittsburgh Division Métropolitaine 4 arrêts
3 Jordan Binnington Blues de Saint-Louis Division Centrale 10 arrêts
4 Andreï Vassilevski Lightning de Tampa Bay Division Atlantique 9 arrêts
5 Frederik Andersen Maple Leafs de Toronto Division Atlantique 7 arrêts
6 Jacob Markström Canucks de Vancouver Division Pacifique 5 arrêts
7 Braden Holtby Capitals de Washington Division Métropolitaine 5 arrêts
8 Connor Hellebuyck Jets de Winnipeg Division Centrale 4 arrêts

Le match élite féminine 3 contre 3 modifier

L'épreuve verra s'affronter une équipe de joueuses d'élite américaines contre une équipe de joueuses d'élite canadiennes, dans un match de 20 minutes en format 3 contre 3 [9]. Chaque équipe est composée de 9 joueuses et d'une gardienne.

Équipe étoiles États-Unis [10]
Nom Position
  Kacey Bellamy Défenseure
  Alexandra Carpenter Attaquante
  Kendall Coyne Schofield Attaquante
  Brianna Decker Attaquante
  Amanda Kessel Attaquante
  Hilary Knight Attaquante
  Jocelyne Lamoureux Attaquante
  Anne Pankowski (en) Attaquante
  Alexandria Rigsby Gardienne de but
  Lee Stecklein Défenseure
  Catherine Granato Entraineure
Équipe étoiles Canada [10]
Nom Position
  Meghan Agosta Attaquante
  Mélodie Daoust Attaquante
  Ann-Renée Desbiens Gardienne de but
  Renata Fast Défenseure
  Laura Fortino Défenseure
  Rebecca Johnston Attaquante
  Sarah Nurse Attaquante
  Marie-Philip Poulin Attaquante
  Natalie Spooner Attaquante
  Blayre Turnbull Attaquante
  Jayna Hefford Entraineure
  États-Unis 1-2
Canada  


Les tirs de précision modifier

Huit joueurs s'affrontent pour réaliser le meilleur temps lors d'une épreuve de précision. Positionnés à la même distance du filet, les joueurs doivent toucher les cinq cibles lumineuses qui s'allument aléatoirement pour trois secondes. Si le palet touche la cible éteinte, le tir n'est pas réussi[7].

Résultats du concours du tir le plus précis [8]
Tour Joueur Équipe LNH Division Temps en secondes
1 Jaccob Slavin Hurricanes de la Caroline Division Métropolitaine 9.505
2 Tyler Bertuzzi Red Wings de Détroit Division Atlantique 13.868
3 Leon Draisaitl Oilers d'Edmonton Division Pacifique 10.257
4 Jonathan Huberdeau Panthers de la Floride Division Atlantique 13.074
5 Nico Hischier Devils du New Jersey Division Métropolitaine 19.550
6 Tomáš Hertl Sharks de San José Division Pacifique 17.161
7 Alexander Pietrangelo Blues de Saint-Louis Division Centrale 13.763
8 Mark Scheifele Jets de Winnipeg Division Centrale 15.160

Le tir le plus puissant modifier

Six joueurs ont deux essais pour réaliser le tir le plus fort possible, la vitesse étant mesurée en mile à heure. Les joueurs passent en deux rondes et le meilleur temps des deux essais est conservé. En cas d'égalité, un troisième tir est réalisé pour départager les joueurs [7].

Résultats du tir le plus puissant [8]
Joueur Équipe LNH Division Temps en mp/h (essai 1) Temps en mp/h (essai 2)
Seth Jones Blue Jackets de Columbus Division Métropolitaine 98.8 96.2
Mark Giordano Flames de Calgary Division Pacifique 100.8 102.1
Victor Hedman Lightning de Tampa Bay Division Atlantique 97.3 102.1
Elias Pettersson Canucks de Vancouver Division Pacifique 102.4 100.3
John Carlson Capitals de Washington Division Métropolitaine 102.4 104.5
Shea Weber Canadiens de Montréal Division Atlantique 105.9 106.5

Résultat des matchs modifier

Demi-finales Finale
       
 Division Centrale  5
 Division Pacifique  10  
 Division Pacifique  5
 
   Division Atlantique  4
 Division Métropolitaine  5
 Division Atlantique  9  

Notes et références modifier

  1. (en) « NHL goes outdoors 3 times all-stars head to St-Louis in 2019-20 », sur www.nhl.com (consulté le )
  2. (en) « NHL All-Star Game 2018: New Format, Rules and Full Weekend Schedule », sur bleacherreport.com (consulté le )
  3. (en) « 2020 All-Star Rosters », sur nhl.com (consulté le )
  4. (en) « NHL All-Star Game fan vote now open », sur NHL.com (consulté le )
  5. (en) « NHL All-Star Game Last Men In ballot revealed », sur NHL.com,
  6. (en)« Reirden, Cassidy, Berube, Gallant to coach in All-Star Game »,
  7. a b c d e et f hhttps://www.nhl.com/news/shooting-stars-set-for-all-star-debut/c-313921360?tid=277549086
  8. a b c d et e (en) « Complete results of 2020 NHL All-Star Skills Competition », sur sportsnet.ca (consulté le ).
  9. https://www.nhl.com/news/nhl-all-star-weekend-adds-elite-womens-3-on-3-game/c-313979224?tid=277549086
  10. a et b https://www.nhl.com/news/elite-womens-3-on-3-rosters-all-star-skills/c-313983118?tid=277549086
  11. https://www.nhl.com/news/canada-defeats-united-states-in-elite-womens-3-on-3-at-all-star-skills/c-314276364