Patrick Kane

joueur de hockey sur glace américain
Patrick Kane
Description de l'image Patrick Kane 2009.jpg.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance ,
Buffalo (États-Unis)
Joueur
Position Ailier droit
Tire de la gauche
Équipe LNH Blackhawks de Chicago
A joué pour HC Bienne (LNA)
Repêc. LNH 1er choix au total, 2007
Blackhawks de Chicago
Carrière pro. Depuis 2007

Patrick Timothy Kane, Jr (né le à Buffalo, dans l'État de New York aux États-Unis) est un joueur professionnel américain de hockey sur glace. Il évolue avec les Blackhawks de Chicago dans la Ligue nationale de hockey.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Kane est repêché au 5e tour du repêchage de la Ligue de hockey de l'Ontario Bantam 2004 par les Knights de London mais il choisit de ne les rejoindre qu'à partir de la saison 2006-2007. Il rejoint donc en 2005, l'équipe américaine U-18 nommée National Team Development Program (NTDP) où il mène au scoring avec 102 points[1]. En 2006, évoluant sur la même ligne que Siarheï Kastsitsyne et Sam Gagner, il marque 145 points en 58 parties, dont 62 buts. Il remporte alors à la fin de la saison deux trophées de la Ligue canadienne de hockey : celui du meilleur pointeur et celui de la recrue de la saison. Il emmène les Knights jusqu'en finale de l'Association de l'Ouest, perdues 4-1. Ses stats sur ses playoffs sont de 10 buts, 21 assistances, soit 31 points sur 16 matchs[2].

Il est choisi lors du repêchage d'entrée de 2007 dans la Ligue nationale de hockey en tant que tout premier choix par les Blackhawks de Chicago.

Il réalise sa première assistance ainsi que son premier tir au but, deux jours après son premier match, face aux Red Wings de Détroit[3]. Il est récompensé du titre de rookie (meilleur débutant) du mois d'octobre, où Kane réussit 5 buts et 11 assistances en 12 matchs[4]. En , il reçoit le trophée Calder, remis à la meilleure recrue de la saison de la LNH. Il devance Nicklas Bäckström des Capitals de Washington et son coéquipier des Blackhawks, Jonathan Toews.

Lors de la saison 2008-2009, Chicago, porté par Kane et Toews, accède aux séries éliminatoires. Après avoir marqué 70 points en saison régulière, Kane s'illustre notamment en réalisant son premier tour du chapeau face aux Canucks de Vancouver lors des demi-finales de l'Association de l'Ouest. La victoire permet aux Blackhawks d'accéder à la finale d'Association pour la première fois depuis 1995[5]. Ils perdent face aux Red Wings de Détroit, Kane finit ses premières séries avec 14 points (9 buts et 5 assistances) en 16 matchs[6]. À la fin de la saison, il signe une extension de son contrat initial avec Chicago d'un montant de 31,5 millions de dollars sur 5 ans. Cet accord est annoncé simultanément avec les extensions de contrat de Toews et de Duncan Keith[7].

En 2010, il est choisi par EA Sports pour apparaître sur la jaquette du jeu NHL 10 de la série NHL et succède ainsi à Dion Phaneuf. Après avoir connu la déception de ne pas remporter l'or et de devoir se contenter de la médaille d'argent avec l'équipe américaine lors des Jeux olympiques de Vancouver, Patrick Kane remporte la Coupe Stanley avec les Blackhawks. Il marque le but de la victoire après 4 minutes de jeu dans la prolongation du sixième match face aux Flyers de Philadelphie. Il connaît alors la meilleure saison de sa carrière dans la LNH, récoltant 30 buts pour 88 points. La saison suivante, malgré une blessure qui lui fait manquer 9 parties, Kane réussit à terminer la saison avec une moyenne de 1 point par match, marquant 27 buts pour 73 points.

Au début de la saison 2012-2013, lors du lock-out de la LNH, Patrick Kane rejoint le HC Bienne pendant plusieurs rencontres avant de rejoindre les Blackhawks. Il finit meilleur marqueur (23 buts) et meilleur passeur (32 assistances) de son équipe, gagne une deuxième Coupe Stanley et remporte également le Trophée Conn Smythe du meilleur joueur des séries éliminatoires[8]. Lors de la finale d'Association face Kings de Los Angeles, il réalise un coup du chapeau dont le but vainqueur en prolongation au cours du match 5, permettant aux Blackhawks de remporter la série 4-1. En finale LNH, face aux Bruins de Boston, il réalise 3 buts et 2 passes, dont un doublé lors du cinquième match alors que les deux équipes sont à égalité 2-2 dans la série. Chicago s'impose 3-1 et remporte deux jours plus tard, la victoire à Boston. Il s'est distingué, à titre personnel, par son esprit sportif, ce qui lui vaut une nomination pour le trophée Lady Byng[9].

Kane réalise une bonne première partie de saison en 2013-2014[10], jusqu'à l'élimination en demi-finale des États-Unis aux Jeux olympiques de Sotchi et sa blessure, un mois avant les séries, alors qu'il est le meilleur buteur de la franchise[11]. Il finit la saison avec 69 points, marquant 29 buts et réalisant 40 assistances en 69 matchs. Il fait son retour pour le premier tour des séries où les Blackhawks affrontent les Blues de Saint-Louis, qu'ils éliminent 4-2. Kane marque notamment un doublé dans le quatrième match, dont le but vainqueur en prolongation[12]. Au 2e tour, Chicago affronte Minnesota, qu'il élimine 4-2. Kane s'illustre grâce à un doublé lors du premier match et par le but victorieux en prolongation, lors du sixième match[13]. Moins en vue dans les premiers matchs de la finale d'association, il délivre 4 passes dans le 5e match qui se termine en double prolongation[14]. Il mène Chicago à la victoire dans le sixième match en inscrivant un doublé qui permet à son équipe de disputer une ultime rencontre à domicile[15]. Malgré ses 2 assistances dans ce dernier match, et après avoir compté 2 buts d'avance, Chicago s'incline en prolongation face au futur vainqueur de la Coupe Stanley[16].

Lors de la saison 2014-2015, Kane marque son 500e point dans la LNH le contre Ottawa. Il est élu 2e étoile du mois de décembre avec une production de 17 points en 13 matchs (8 buts et 9 assistances). Il est en tête du classement des pointeurs lors du mois de février, avec 64 points, 27 buts et 37 aides marqués en 61 matchs, avant de se blesser le contre la Floride[17]. Les examens révèlent une fracture de la clavicule, l'écartant des terrains pour une durée d'environ 12 semaines[18].

Il effectue son retour lors du premier match des séries contre Nashville, où il délivre 2 assistances[19]. Lors de la demi-finale d'association, Kane marque au moins un point dans tous les matchs alors qu'il élimine Minnesota en 4 rencontres[20]. En finale d'association, contre les Ducks d'Anaheim, Kane marque à huit minutes du terme du terme du quatrième match, permettant ainsi à Chicago de jouer la prolongation au cours desquels les Blackhawks s'imposent 5-4[21]. Il marque ensuite deux puis trois points lors des deux derniers matchs de la série[22]. En finale de la Coupe Stanley, contre Tampa Bay, Kane réalise une assistance décisive lors du quatrième match et il conclut la sixième rencontre avec un but et une assistance pour mener les Blackhawks à la victoire 2-0[23].

Lors de la saison 2015-2016, Kane bat le record de points consécutifs pour les Blackhawks, détenu depuis la saison 1971-1972 par Bobby Hull, avec une récolte d'au moins un point pendant une séquence de 22 matchs consécutifs[24]. Sa série s'achève finalement après 26 matchs, 16 buts et 24 aides ; il s'agit de la meilleure série depuis celle de Mats Sundin en 1992-1993[25]. Kane termine la saison avec 106 points (46 buts et 60 assistances), lui permettant de remporter le trophée Art Ross remis au meilleur pointeur de la saison. C'est la première fois qu'un joueur né aux États-Unis est récompensé avec ce titre, et la première fois pour un joueur de Chicago depuis Stan Mikita en 1967-1968. Son total de 106 points est le 8e plus élevé de la franchise et la meilleure marque depuis Jeremy Roenick lors de la saison 1993-1994[26]. Il se retrouve ainsi en lice et favori pour le trophée Hart récompensant le meilleur joueur de la saison régulière, avec Jamie Benn et le double lauréat Sidney Crosby[27]. Durant les séries éliminatoires, Chicago affronte les Blues de Saint-Louis au 1er tour, comme en 2014. Dans le match 3, Kane coûte en partie la perte du match, avec une pénalité de 4 min en toute fin de partie, qui permet aux Blues de s'imposer sur un but de Schwartz, mais en assume pleinement la responsabilité[28]. Menés 3-1 dans la série, Kane se rattrape avec le but victorieux en prolongation dans le match 5. Après la victoire pleine d'autorité dans le match 6 (6-3), les Blackhawks s'inclinent finalement à Saint-Louis dans le match 7 (2-3). Kane aura réalisé 7 points dans la série (1 but et 6 assistances)[29],[30],[28],[31],[32],[33]. Le , il est récompensé de sa belle saison par le trophée Ted Lindsay, et le trophée Hart devenant ainsi le premier américain à remporter cette distinction, et le septième pour un Blackhawk[34].

Le , le numéro 88 de Patrick Kane est retiré par son équipe junior, les Knights de London[35]. Deux jours plus tard, il devient le plus jeune joueur à atteindre le plateau des 1 000 points dans la LNH[36].

Le , on lui décerne le but de la décennie, but vainqueur lors de la prolongation du 6e match de la finale de la Coupe Stanley 2010 contre les Flyers de Philadelphie[37].

Carrière internationaleModifier

Kane représente la sélection des États-Unis. Il joue dans l'équipe américaine pour le championnat du monde junior 2007, à l'issue duquel il est sélectionné dans l'équipe des meilleurs joueurs du tournoi et remporte la médaille de bronze. Il est l'un des trois seuls joueurs de l'équipe à évoluer dans une ligue de hockey junior majeur.

En il participe au championnat du monde avec l'équipe américaine où il marque 3 buts et 7 aides pour un total de 10 points en 7 parties. En , il remporte la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Vancouver. Il récolte 5 points en 6 matchs. L'équipe américaine perd en finale face au Canada sur un but de Sidney Crosby en prolongation. Lors de cette finale où les américains sont menés 2-0 dans la deuxième période, Kane réalise une assistance lorsque Ryan Kesler réduit la marque ; à 25 secondes de la fin du temps réglementaire, il est encore l'origine du deuxième but américain qui permet son équipe d'égaliser et de jouer la prolongation[38].

En 2014, lors des Jeux olympiques, il ne marque aucun but mais délivre quatre passes. Lors du match pour la troisième place, Kane obtient notamment 2 tirs de pénalité contre la Finlande mais n'en marque aucun et les États-Unis s'inclinent 5-0[39].

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En clubModifier

Statistiques par saison[40]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2003-2004 Honeybaked de Détroit MWEHL 70 83 77 160 - - - - - -
2004-2005 Équipe États-Unis U18 NAHL 40 16 21 37 8 - - - - -
2005-2006 Équipe États-Unis U18 NAHL 15 17 17 34 12 - - - - -
2006-2007 Knights de London LHO 58 62 83 145 52 16 10 21 31 16
2007-2008 Blackhawks de Chicago LNH 82 21 51 72 52 - - - - -
2008-2009 Blackhawks de Chicago LNH 80 25 45 70 42 16 9 5 14 12
2009-2010 Blackhawks de Chicago LNH 82 30 58 88 20 22 10 18 28 6
2010-2011 Blackhawks de Chicago LNH 73 27 46 73 28 7 1 5 6 2
2011-2012 Blackhawks de Chicago LNH 82 23 43 66 40 6 0 4 4 10
2012-2013 HC Bienne LNA 20 13 10 23 6 - - - - -
2012-2013 Blackhawks de Chicago LNH 47 23 32 55 8 23 9 10 19 8
2013-2014 Blackhawks de Chicago LNH 69 29 40 69 22 19 8 12 20 8
2014-2015 Blackhawks de Chicago LNH 61 27 37 64 10 23 11 12 23 0
2015-2016 Blackhawks de Chicago LNH 82 46 60 106 30 7 1 6 7 14
2016-2017 Blackhawks de Chicago LNH 82 34 55 89 32 4 1 1 2 2
2017-2018 Blackhawks de Chicago LNH 82 27 49 76 32 - - - - -
2018-2019 Blackhawks de Chicago LNH 81 44 66 110 22 - - - - -
2019-2020 Blackhawks de Chicago LNH 70 33 51 84 40 9 2 7 9 2
Totaux LNH 973 389 633 1022 378 136 52 80 132 64

Au niveau internationalModifier

Statistiques par compétition
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2006   États-Unis U18 Championnat du monde -18 ans 6 7 5 12 2 +5   Médaille d'or
2007   États-Unis U20 Championnat du monde junior 7 5 4 9 4 +2   Médaille de bronze
2008   États-Unis Championnat du monde 7 3 7 10 0 0 6e place
2010   États-Unis Jeux olympiques 6 3 2 5 2 +4   Médaille d'argent
2014   États-Unis Jeux olympiques 6 0 4 4 6 +2 4e place
2016   États-Unis Coupe du monde 3 0 2 2 0 -4 7e place
2018   États-Unis Championnat du monde 10 8 12 20 0 -2   Médaille de bronze
2019   États-Unis Championnat du monde 8 2 10 12 4 0 7e place

Trophées et honneurs personnelsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) http://www.usahockeymagazine.com/article/taking-it-streets
  2. (en) http://www.ontariohockeyleague.com/roster/show/id/2295
  3. (en) http://www.jockbio.com/Bios/P_Kane/P_Kane_bio.html
  4. (en) http://www.thehockeynews.com/articles/10675-Chicago-Blackhawks-winger-Patrick-Kane-named-NHL-rookie-of-month.html?media=videos
  5. (en) http://scores.espn.go.com/nhl/recap?gameId=290511004
  6. (en) http://stats.nhlnumbers.com/player_stats/499-kane-patrick
  7. (en) http://www.cbc.ca/sports/hockey/kane-toews-keith-agree-to-contract-extensions-1.844445
  8. (en) http://nhl.si.com/2013/06/25/patrick-kane-chicago-blackhawks-conn-smythe/
  9. (en) « Kane, Moulson, St. Louis up for Lady Byng », sur nhl.com, (consulté le 10 septembre 2020).
  10. (en) « Kane named NHL's First Star for December », sur blackhawks.nhl.com, (consulté le 28 décembre 2015).
  11. (en) http://www.nhl.com/ice/news.htm?id=710531#&navid=nhl-search
  12. (en) http://www.nhl.com/ice/news.htm?id=716300
  13. (en) https://www.sbnation.com/nhl/2014/5/14/5715918/patrick-kane-overtime-goal-blackhawks-wild
  14. (en) http://www.wgrz.com/story/sports/nhl/2014/05/29/blackhawks-beat-kings-5-4-in-double-overtime/9706137/
  15. (en) http://www.cbc.ca/sports/hockey/nhl/patrick-kane-leads-blackhawks-to-game-6-victory-over-kings-1.2660470
  16. (en) http://www.suntimes.com/sports/hockey/blackhawks/27814642-419/blackhawks-season-over-after-painful-ot-loss-in-game-7.html#.U57r6PnV_ec
  17. (en) « Patrick Kane Stats and News », sur NHL.com (consulté le 10 septembre 2020).
  18. (en) Chris Kuc, « Blackhawks' Patrick Kane placed on long-term injured reserve », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 10 septembre 2020).
  19. (en) Chris Kuc, « Blackhawks defeat Predators 4-3 in double overtime », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 10 septembre 2020).
  20. (en) « Blackhawks' Kane back playing at pre-injury level », sur nhl.com, (consulté le 10 septembre 2020).
  21. (en) Paul Skrbina et Chris Hine, « Blackhawks down Ducks 5-4 in double overtime », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 10 septembre 2020).
  22. (en) Josh Cooper, « NHL Three Stars : Duncan Keith and Patrick Kane crush Ducks in Game 6 win », sur yahoo.com, Yahoo Sports, (consulté le 10 septembre 2020).
  23. https://news.yahoo.com/latest-tornado-warning-chicago-ahead-cups-game-6-225125771--spt.html
  24. « Patrick Kane établit une nouvelle marque d'équipe dans un le gain de 3-1 des Hawks sur les Jets », sur www.rds.ca, (consulté le 23 décembre 2015).
  25. (en) Jeff Simmons, « Blackhawks forward Patrick Kane’s point streak ends at 26 games », sur http://www.sportsnet.ca, (consulté le 28 décembre 2015).
  26. (en) « Kane wins 2016 Art Ross Trophy as NHL's top scorer », sur http://blackhawks.nhl.com/club/news.htm?id=878199, (consulté le 16 avril 2016).
  27. (en) Patrick Iversen, « Hart Trophy 2016 : Patrick Kane, Sidney Crosby and Jamie Benn named finalists », sur sbnation.com, (consulté le 10 septembre 2020).
  28. a et b (en) « Blues score twice in 3rd, top Blackhawks in Game 3 », sur nhl.com, (consulté le 10 septembre 2020).
  29. « W2W4 : Chicago Blackhawks at St. Louis Blues, Game 2 », sur ESPN.com (consulté le 10 septembre 2020).
  30. (en) « Blues go up 3-1 with Game 4 win over Blackhawks », sur Sports Illustrated (consulté le 10 septembre 2020).
  31. (en) Chris Kuc, « Game 5: Blackhawks extend series with 4-3 double OT win », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 10 septembre 2020).
  32. (en) « Blackhawks rally past Blues to win Game 6 », sur nhl.com, (consulté le 10 septembre 2020).
  33. http://wgntv.com/2016/04/25/blackhawks-season-ends-with-3-2-loss-to-blues-in-game-7/
  34. (en) Patrick Iversen, « NHL Awards 2016 : Patrick Kane wins the Hart Trophy as league's most valuable player », sur sbnation.com, (consulté le 10 septembre 2020).
  35. (en) « Patrick Kane returns for memories – and a hat – as London Knights retire his number », sur lfpress.com, (consulté le 24 janvier 2020)
  36. « LNH/NHL : Le plateau des 1000 points pour Patrick Kane », sur RDS.ca, (consulté le 24 janvier 2020)
  37. « À voir : Patrick Kane, auteur du but de la décennie », sur TVA Sports (consulté le 24 janvier 2020)
  38. (en) « 2010 Winter Olympics - Vancouver, Canada - Hockey - Canada vs United States », sur sports.espn.go.com, (consulté le 16 février 2014)
  39. « Hockey sur glace: la Finlande décroche le bronze », sur www.dhnet.be, (consulté le 16 avril 2016).
  40. (en) « Patrick Kane hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database .
  41. « La LNH annonce les équipes d'étoiles pour la saison 2016-17 », sur nhl.com, (consulté le 22 juin 2017)
  42. (en) « 100 Greatest NHL Players », sur nhl.com (consulté le 2 juillet 2017)
  43. « La LNH dévoile son équipe de la décennie », sur TVA Sports (consulté le 15 janvier 2020)