Ouvrir le menu principal

5e étape du Tour de France 2008

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2008.

Tour de France 2008
5e étape
Image illustrative de l’article 5e étape du Tour de France 2008

Cholet à Châteauroux
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 5 h 27 min 52 s
(42,456 km/h)
2eDrapeau : Espagne Óscar Freire m.t.
(42,456 km/h)
3eDrapeau : Allemagne Erik Zabel m.t.
(42,456 km/h)
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : France Nicolas Vogondy
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Allemagne Stefan Schumacher 19 h 32 min 33 s
(42,548 km/h)
2eDrapeau : Luxembourg Kim Kirchen + 12 s
(42,541 km/h)
3eDrapeau : Royaume-Uni David Millar + 12 s
(42,541 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Norvège Thor Hushovd 88 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : France Thomas Voeckler 19 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Suède Thomas Lövkvist 19 h 33 min 20 s
(42,519 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : États-Unis Garmin-Chipotle 58 h 37 min 35 s
(42,549 km/h)
Chronologie

La 5e étape du Tour de France 2008 s'est déroulée le 9 juillet. Le parcours de 232 kilomètres reliait Cholet à Châteauroux.

Profil de l'étapeModifier

Longue de 232 km, cette étape de plaine en Cholet et Châteauroux est la plus longue du Tour 2008. Cinq départements sont traversés : le Maine-et-Loire, les Deux-Sèvres, la Vienne, l'Indre-et-Loire et l'Indre. Les trois sprints intermédiaires sont situés à Argenton-les-Vallées (km 33,5), Richelieu (km 98,5) et Mézières-en-Brenne (km 190,5). Le parcours ne comprend aucune côte référencée au classement de la montagne[1].

La courseModifier

 
Le tour passe à Loudun

Trois coureurs se détachent au 11e kilomètre de l'étape : le champion de France Nicolas Vogondy (Agritubel), Florent Brard (Cofidis) et Lilian Jégou (La Française des jeux), déjà échappé lors de la première étape. Ils comptent jusqu'à 8 minutes et 15 secondes d'avance au premier sprint intermédiaire (km 33). Les équipes de sprinters et la Gerolsteiner limitent cependant cet écart à 7 minutes 40 au 60e kilomètre et le réduisent à 6 minutes à 100 kilomètres de l'arrivée.

Dans les trente derniers kilomètres, alors que le retard du peloton est inférieur à 2 minutes, Team Columbia, Crédit agricole, Liquigas et Gerolsteiner mènent la poursuite. La jonction s'effectue à moins de deux kilomètres de Châteauroux, mais Vogondy tente sa chance en attaquant à 1 500 mètres. Il parvient à résister jusqu'à quelques mètres de la ligne, dépassé par la tête du peloton. Le sprinteur britannique Mark Cavendish, emmené par ses coéquipiers George Hincapie, Kim Kirchen, Bernhard Eisel puis Gerald Ciolek jusqu'à 250 mètres de la ligne, s'extrait en dépassant Thor Hushovd et s'impose devant Óscar Freire et Erik Zabel. Il s'agit de la huitième victoire sur route de Cavendish en 2008 et de son premier succès sur le Tour de France.

La tête du classement général ne subit pas de modification, de même que le classement de la montagne. Kim Kirchen cède en revanche le maillot vert à Thor Hushovd, quatrième de l'étape.

Plusieurs chutes sont intervenues durant l'étape. Alejandro Valverde est tombé avec John Gadret, mais ne souffre que d'éraflures[2]. Aurélien Passeron et Heinrich Haussler ont chuté en fin d'étape. Le lauréat du maillot à pois du Tour de France 2007 Mauricio Soler, souffrant au poignet depuis sa chute dans la 1re étape, a abandonné en début d'étape[3].

Sprints intermédiairesModifier

Premier   Lilian Jégou 6 pts.
Deuxième   Nicolas Vogondy 4 pts.
Troisième   Florent Brard 2 pts.
  • 2. Sprint intermédiaire de Richelieu (kilomètre 98,5)
Premier   Florent Brard 6 pts.
Deuxième   Nicolas Vogondy 4 pts.
Troisième   Lilian Jégou 2 pts.

Premier   Nicolas Vogondy 6 pts.
Deuxième   Florent Brard 4 pts.
Troisième   Lilian Jégou 2 pts.

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 5e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Mark Cavendish GBR Team Columbia en h 27 min 52 s
2e Óscar Freire ESP Rabobank m.t.
3e Erik Zabel GER Team Milram m.t.
4e Thor Hushovd NOR Crédit agricole m.t.
5e Baden Cooke AUS Barloworld m.t.
6e Robert Hunter RSA Barloworld m.t.
7e Leonardo Duque COL Cofidis m.t.
8e Robbie McEwen AUS Silence-Lotto m.t.
9e Francesco Chicchi ITA Liquigas m.t.
10e Julian Dean AUS Garmin-Chipotle   m.t.

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Stefan Schumacher   GER Gerolsteiner en 19 h 32 min 33 s
2e Kim Kirchen LUX Team Columbia + 12 s
3e David Millar GBR Garmin-Chipotle   + 12 s
4e Cadel Evans AUS Silence-Lotto + 21 s
5e Fabian Cancellara SUI Team CSC Saxo Bank + 33 s
6e Christian Vande Velde USA Garmin-Chipotle   + 37 s
7e George Hincapie USA Team Columbia + 41 s
8e Thomas Lövkvist   SWE Team Columbia + 47 s
9e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 58 s
10e José Iván Gutiérrez ESP Caisse d'Épargne + 1 min 01 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thor Hushovd   NOR Crédit agricole 88 points
2e Óscar Freire ESP Rabobank 85 pts
3e Kim Kirchen LUX Team Columbia 81 pts

Classement de la montagneModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thomas Voeckler   FRA Bouygues Telecom 19 points
2e Sylvain Chavanel FRA Cofidis 11 pts
3e Björn Schröder GER Team Milram 9 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Thomas Lövkvist   SWE Team Columbia en 19 h 33 min 20 s
2e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 11 s
3e Maxime Monfort BEL Cofidis + 37 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Garmin-Chipotle     États-Unis en 58 h 37 min 35 s
2e Team Columbia   États-Unis + min 44 s
3e Team CSC Saxo Bank   Danemark + min 35 s

CombativitéModifier

  Nicolas Vogondy (Agritubel)

AbandonModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :