Ouvrir le menu principal

4e étape du Tour de France 2008

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2008.

Tour de France 2008
4e étape
Image illustrative de l’article 4e étape du Tour de France 2008

Cholet à Cholet
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Luxembourg Kim Kirchen[1] 36 min 2 s
(49,121 km/h)
2eDrapeau : Royaume-Uni David Millar m.t.
(49,121 km/h)
3eDrapeau : Australie Cadel Evans 9 s
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Allemagne Stefan Schumacher 14 h 04 min 41 s
(42,584 km/h)
2eDrapeau : Luxembourg Kim Kirchen + 12 s
(42,573 km/h)
3eDrapeau : Royaume-Uni David Millar + 12 s
(42,573 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Luxembourg Kim Kirchen 81 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : France Thomas Voeckler 19 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Suède Thomas Lövkvist 14 h 05 min 28 s
(42,544 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : États-Unis Garmin-Chipotle 42 h 13 min 59 s
(42,585 km/h)
Chronologie

La 4e étape du Tour de France 2008 s'est déroulée le 8 juillet. Le parcours de 29,5 kilomètres se tenait dans la ville de Cholet. Il s'agissait du premier contre-la-montre individuel de ce Tour.

Profil de l'étapeModifier

La courseModifier

Le premier spécialiste à établir un temps de référence est Danny Pate, vice-champion des États-Unis de la discipline, en 36 minutes et 54 secondes. Il est battu ensuite par l'Allemand Jens Voigt (36 min 19 s). Denis Menchov est le premier des grands favoris du Tour à s'élancer. Il est en retard sur Voigt aux deux points intermédiaires mais parvient à le détrôner à l'arrivée avec une seconde d'avance.

Double champion du monde du contre-la-montre, Fabian Cancellara est considéré comme le favori de cette étape. Il passe cependant aux deux points intermédiaires avec deux puis cinq secondes de retard sur son coéquipier Jens Voigt. Comme Menchov, il parvient à inverser l'écart durant la dernière partie du parcours et prend la première place avec une seconde d'avance sur le Russe.

Le temps réalisé ensuite par Stefan Schumacher (Gerolsteiner) restera invaincu. Premier coureur à passer sous les 14 minutes au premier point intermédiaire (km 11), il bat Cancellara de 33 secondes, en 35 minutes et 44 secondes. Cadel Evans s'intercale entre les deux coureurs, suivi de Kim Kirchen et David Millar qui réalisent le même temps, à 18 secondes de Schumacher, et prennent la deuxième place.

Le maillot jaune Romain Feillu cède sa tunique à Schumacher. Il est en effet 169e à 4 minutes et 59 secondes. Paolo Longo Borghini et William Frishkorn, deuxième et troisième au classement général et échappés avec Feillu la veille, concèdent également plus de 4 minutes au vainqueur du jour.

Parmi les favoris du Tour, Alejandro Valverde est 23e et perd plus d'une minute sur Evans et Menchov.

Les positions au classement de la montagne ne sont pas modifiées, aucun point n'étant attribué sur cette étape. Kim Kirchen renforce sa première place au classement par points. Son coéquipier Thomas Lövkvist, onzième de l'étape et huitième au classement général, est le nouveau meilleur jeune. Garmin-Chipotle reste la meilleure équipe, bien que Team Columbia a réalisé la meilleure performance sur le contre-la-montre avec trois coureurs parmi les onze premiers[2].

Les contrôles anti-dopage et le déclassement du vainqueurModifier

À l'issue de cette étape, les coureurs espagnol Moisés Dueñas et italien Riccardo Riccò font l'objet d'un contrôle anti-dopage positif à l'EPO. Ce résultat annoncé le pour Moisés Dueñas entraîne son exclusion par son équipe[3]. Le coureur italien Riccardo Riccò, dont le résultat positif est annoncé le , est également exclu par son équipe qui se retire le même jour de la compétition[4].

En , Stefan Schumacher, également vainqueur le de la 20e étape, est annoncé positif à l'Érythropoïétine - CERA puis déclassé. C'est donc Kim Kirchen qui est le vainqueur officiel de la 4e étape du Tour de France 2008.

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 4e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Stefan Schumacher GER Gerolsteiner en 35 min 44 s
2e Kim Kirchen   LUX Team Columbia + 18 s
3e David Millar USA Garmin-Chipotle   + 18 s
4e Cadel Evans AUS Silence-Lotto + 27 s
5e Fabian Cancellara SUI Team CSC Saxo Bank + 33 s
6e Denis Menchov RUS Rabobank + 34 s
7e Jens Voigt GER Team CSC Saxo Bank + 35 s
8e Christian Vande Velde USA Garmin-Chipotle   + 37 s
9e George Hincapie USA Team Columbia + 41 s
10e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 47 s

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Stefan Schumacher   GER Gerolsteiner en 14 h 04 min 41 s
2e Kim Kirchen   LUX Team Columbia + 12 s
3e David Millar GBR Garmin-Chipotle   + 12 s
4e Cadel Evans AUS Silence-Lotto + 21 s
5e Fabian Cancellara SUI Team CSC Saxo Bank + 33 s
6e Christian Vande Velde USA Garmin-Chipotle   + 37 s
7e George Hincapie USA Team Columbia + 41 s
8e Thomas Lövkvist   SWE Team Columbia + 47 s
9e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 58 s
10e José Iván Gutiérrez ESP Caisse d'Épargne + 1 min 01 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Kim Kirchen   LUX Team Columbia 81 points
2e Thor Hushovd NOR Crédit agricole 64 pts
3e Óscar Freire ESP Rabobank 55 pts

Classement de la montagneModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thomas Voeckler   FRA Bouygues Telecom 19 points
2e Sylvain Chavanel FRA Cofidis 11 pts
3e Björn Schröder GER Team Milram 9 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Thomas Lövkvist   SWE Team Columbia en 14 h 05 min 28 s
2e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 11 s
3e Maxime Monfort BEL Cofidis + 37 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Garmin-Chipotle     États-Unis en 42 h 13 min 59 s
2e Team Columbia   États-Unis + min 44 s
3e Team CSC Saxo Bank   Danemark + min 35 s

CombativitéModifier

Non-décerné

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. L'étape est attribuée à Kirchen après déclassement de Schumacher pour dopage ([1]) ([2] [3])
  2. (en) « Schumacher's stage victory garners yellow », Cyclingnews.com, 8 juillet 2008
  3. « TDF - Duenas exclu, Barloworld continue », L'Équipe, 16 juillet 2008
  4. https://www.lemonde.fr/sports/article/2008/07/17/tour-de-france-ricardo-ricco-controle-positif_1074525_3242.html TdF 2008, Ricco Riccardo contrôlé positif, Le Monde, 17 juillet 2008