Ouvrir le menu principal

Tour d'Espagne 2013
2e étape
Image illustrative de l’article 2e étape du Tour d'Espagne 2013
Baiona
Pontevedra à Baiona
Résultats de l’étape
PodiumDrapeau : Irlande Nicolas Roche h 37 min 9 s
(38,470 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Espagne Daniel Moreno + s
(38,465 km/h)
TroisièmeDrapeau : Italie Domenico Pozzovivo + s
(38,456 km/h)
CombatifDrapeau : Danemark Alex Rasmussen
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : Italie Vincenzo Nibali h 7 min 22 s
(40,037 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Irlande Nicolas Roche + s
(40,019 km/h)
TroisièmeDrapeau : Espagne Haimar Zubeldia + 10 s
(40,015 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Irlande Nicolas Roche 25 pts
Jersey blue dotted.png M. à poisDrapeau : Irlande Nicolas Roche 10 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Irlande Nicolas Roche 4 pts
ÉquipesDrapeau : Luxembourg RadioShack-Leopard 14 h 22 min 18 s
(42,813 km/h)
Chronologie

La 2e étape du Tour d'Espagne 2013 s'est déroulée le dimanche , entre Pontevedra et Baiona sur une distance de 177,7 km.

ParcoursModifier

Déroulement de la courseModifier

Alex Rasmussen (Garmin-Sharp), Gregory Henderson (Lotto-Belisol) et Javier Aramendia (Caja Rural-Seguros RGA) s'échappent pendant le premier kilomètre de course. Ils obtiennent rapidement plusieurs minutes d'avance. Celle-ci atteint 13 minutes au sommet de l'Alto de San Cosme, au 63e kilomètre. En tête du peloton, l'équipe Astana ne s'emploie pas à rattraper ce groupe. La vitesse augmente lorsque l'équipe Lampre-Merida, puis d'autres la relayent. À 48 km de l'arrivée, l'écart est encore supérieur à onze minutes ; il n'est plus que de trois minutes à 15 km. Rasmussen, Henderson et Aramendia sont rattrapés au début de l'ascension finale.

La vitesse imposée par l'équipe Movistar dans la montée réduit le peloton. Vincenzo Nibali (Astana) n'est plus accompagné que par Jakob Fuglsang, son coéquipier, le maillot rouge Janez Brajkovič étant en difficulté à l'arrière du groupe puis lâché. À 1,4 km de l'arrivée, Leopold König (NetApp-Endura) attaque. Il est rejoint par Nicolas Roche (Saxo-Tinkoff), Daniel Moreno (Katusha) et Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale). Celui-ci attaque à son tour. Il est contré par Roche, qui remporte l'étape devant Moreno. Pozzovivo est troisième, König quatrième, suivi de près par Alejandro Valverde (Movistar), Diego Ulissi (Lampre-Merida) et Joaquim Rodríguez (Katusha)[1],[2].

Arrivé quarantième avec 51 secondes de retard, Brajkovič perd le maillot rouge, au profit de son leader, Nibali. Celui-ci est arrivé 14 secondes après Roche dans un groupe de seize coureurs comprenant plusieurs favoris. D'autres ont perdu du temps durant cette étape : Sergio Henao, leader de l'équipe Sky, arrive avec 2 minutes 41 secondes de retard tout comme Samuel Sánchez (Euskaltel Euskadi) alors que Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) finit dans un large groupe à un peu moins de dix minutes[3].

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 2e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Nicolas Roche   Irlande Saxo-Tinkoff en h 37 min 9 s
2e Daniel Moreno   Espagne Katusha + s
3e Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale + s
4e Leopold König   République tchèque NetApp-Endura + 11 s
5e Alejandro Valverde   Espagne Movistar + 12 s
6e Diego Ulissi   Italie Lampre-Merida + 12 s
7e Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha + 12 s
8e Ivan Basso   Italie Cannondale + 14 s
9e Bauke Mollema   Pays-Bas Belkin + 14 s
10e Rigoberto Urán   Colombie Sky + 14 s

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de Ponteareas (km 82)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Alex Rasmussen   Danemark Garmin-Sharp 4
2e Gregory Henderson   Nouvelle-Zélande Lotto-Belisol 2
3e Javier Aramendia   Espagne Caja Rural-Seguros RGA 1
Sprint intermédiaire
d'A Guarda (km 136,3)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Gregory Henderson   Nouvelle-Zélande Lotto-Belisol 4
2e Alex Rasmussen   Danemark Garmin-Sharp 2
3e Javier Aramendia   Espagne Caja Rural-Seguros RGA 1

Cols et côtesModifier

Alto de San Cosme (km 63)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Javier Aramendia   Espagne Caja Rural-Seguros RGA 3
2e Gregory Henderson   Nouvelle-Zélande Lotto-Belisol 2
3e Alex Rasmussen   Danemark Garmin-Sharp 1
Alto Do Monte Da Groba (km 178)
1re catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Nicolas Roche   Irlande Saxo-Tinkoff 10
2e Daniel Moreno   Espagne Katusha 6
3e Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale 4
4e Leopold König   République tchèque NetApp-Endura 2
5e Alejandro Valverde   Espagne Movistar 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Nicolas Roche       Irlande Saxo-Tinkoff 25 points
2e Daniel Moreno   Espagne Katusha 20 pts
3e Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale 16 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Nicolas Roche       Irlande Saxo-Tinkoff 10 points
2e Daniel Moreno   Espagne Katusha 6 pts
3e Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale 4 pts

Classement du combinéModifier

Classement du combiné
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Nicolas Roche       Irlande Saxo-Tinkoff 4 points
2e Alejandro Valverde   Espagne Movistar 20 pts
3e Leopold König   République tchèque NetApp-Endura 20 pts

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re RadioShack-Leopard     Luxembourg en 14 h 22 min 18 s
2e Saxo-Tinkoff   Danemark + s
3e NetApp-Endura   Allemagne + 46 s

AbandonModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Roche pulls off a stunning victory on stage 2 of the Vuelta a Espana », sur cyclingnews.com, (consulté le 26 août 2013)
  2. (en) « Vincenzo Nibali takes Vuelta lead as Nicolas Roche wins stage 2 », sur velonews.competitor.com, (consulté le 26 août 2013)
  3. « Trop tôt pour eux ? », sur velochrono.fr, (consulté le 26 août 2013)

Voir aussiModifier