Ouvrir le menu principal
Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2009.

Tour de France 2009
11e étape
Image illustrative de l’article 11e étape du Tour de France 2009
Le château de Saint-Fargeau
Vatan à Saint-Fargeau
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish h 17 min 55 s
2eDrapeau : États-Unis Tyler Farrar m.t.
3eDrapeau : Biélorussie Yauheni Hutarovich m.t.
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Italie Rinaldo Nocentini 43 h 28 min 59 s
2eDrapeau : Espagne Alberto Contador + s
3eDrapeau : États-Unis Lance Armstrong + s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 176 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Espagne Egoi Martínez 79 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Allemagne Tony Martin 43 h 29 min 58 s
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : France AG2R La Mondiale 101 h 39 min 15 s
Chronologie

La 11e étape du Tour de France 2009, s'est déroulée le 15 juillet. Le parcours de 192 kilomètres, reliait Vatan à Saint-Fargeau. Mark Cavendish a remporté sa quatrième victoire sur ce Tour.

ParcoursModifier

Sans grande difficultés, cette étape de plaine vallonnée en direction de l'est de la France traverse les départements de l'Indre, de la Nièvre et de l'Yonne et relie deux petites villes-étapes inédites. Le passage de deux côte de 4e catégorie au kilomètre 45,5 (côte d'Allogny à 4,5 % sur 1,5 km) et au kilomètre 150 (côte de Perreuse à 4,6 % sur 2 km) seront les seules petites difficultés du parcours qui semble réservé aux équipes de sprinteurs. Ces derniers devront se méfier du final en légère montée durant les 500 derniers mètres.

RécitModifier

Au départ de l'étape avec le retrait de Kurt Asle Arvesen (Saxo Bank), il reste 170 coureurs en lice.

Johan Vansummeren (Silence-Lotto) et Marcin Sapa (Lampre-NGC) s'échappent après 24 km de course. Leur avance culmine à 4 minutes et 15 secondes au 41e km. Elle décroît à 2 minutes à 50 km de l'arrivée, puis à 47 secondes à 20 km. La poursuite du peloton est emmenée par l'équipe Columbia du sprinter Mark Cavendish. À 5 km de Saint-Farjeau, Sapa et Vansummeren sont repris après 160 km d'échappée. Ce dernier se voit attribuer le prix de la combativité.

En raison du final présentant une pente légère, quatre coureurs de Columbia emmènent Cavendish dans le dernier kilomètre, contre deux habituellement, pour le « déposer » à 150 m de l'arrivée. Il devance sur la ligne d'arrivée Tyler Farrar, qui obtient ainsi une troisième deuxième place d'étape, et Yauheni Hutarovich. Thor Hushovd est cinquième et cède le maillot vert à Cavendish. Il s'agit de la quatrième victoire d'étape de ce dernier sur le Tour 2009. Elle lui permet d'égaler le record britannique de victoires d'étapes sur le Tour détenu par Barry Hoban avec 8 succès[1],[2].

Sprints intermédiairesModifier

  • 1. Sprint intermédiaire de Quincy (kilomètre 26,5)
Premier   Johan Vansummeren 6 pts
Deuxième   Marcin Sapa 4 pts
Troisième   Lloyd Mondory 2 pts
Premier   Marcin Sapa 6 pts
Deuxième   Johan Vansummeren 4 pts
Troisième   Cyril Dessel 2 pts

Premier   Johan Vansummeren 6 pts
Deuxième   Marcin Sapa 4 pts
Troisième   Cyril Dessel 2 pts

CôtesModifier

  • 1. Côte d'Allogny, 4e catégorie (kilomètre 45,5)
Premier   Johan Vansummeren 3 pts
Deuxième   Marcin Sapa 2 pts
Troisième   Egoi Martínez 1 pts
  • 2. Côte de Perreuse, 4e catégorie (kilomètre 150)
Premier   Marcin Sapa 3 pts
Deuxième   Johan Vansummeren 2 pts
Troisième   Franco Pellizotti 1 pt

Classement de l'étapeModifier

 
Le Britannique Mark Cavendish remporte, à l'issue de la 11e étape du Tour de France 2009, le maillot vert.
Classement de la 11e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Mark Cavendish GBR Team Columbia-HTC en h 46 min 43 s
2e Tyler Farrar USA Garmin-Slipstream m.t.
3e Yauheni Hutarovich BLR La Française des jeux m.t.
4e Óscar Freire ESP Rabobank m.t.
5e Thor Hushovd   NOR Cervélo TestTeam m.t.
6e Leonardo Duque COL Cofidis m.t.
7e Gerald Ciolek GER Team Milram m.t.
8e Lloyd Mondory FRA AG2R La Mondiale   m.t.
9e William Bonnet FRA BBox Bouygues Telecom m.t.
10e Nikolay Trusov RUS Team Katusha m.t.

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général à la 11e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Rinaldo Nocentini   ITA AG2R La Mondiale   en 43 h 28 min 59 s
2e Alberto Contador ESP Astana + s
3e Lance Armstrong USA Astana + s
4e Levi Leipheimer USA Astana + 39 s
5e Bradley Wiggins GBR Garmin-Slipstream + 46 s
6e Andreas Klöden GER Astana + 54 s
7e Tony Martin   GER Team Columbia-HTC + min 0 s
8e Christian Vande Velde USA Garmin-Slipstream + min 24 s
9e Andy Schleck LUX Team Saxo Bank + min 49 s
10e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + min 54 s

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Mark Cavendish   GBR Team Columbia-HTC 176 points
2e Thor Hushovd NOR Cervélo TestTeam 169 pts
3e José Joaquín Rojas ESP Caisse d'Épargne 110 pts

Classement de la montagneModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Egoi Martínez   ESP Euskaltel-Euskadi 79 points
2e Christophe Kern FRA Cofidis 59 pts
3e Franco Pellizotti ITA Liquigas 56 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tony Martin   GER Team Columbia-HTC en 43 h 29 min 59 s
2e Andy Schleck LUX Team Saxo Bank + 49 s
3e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 54 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re AG2R La Mondiale     France en 128 h 53 min 9 s
2e Astana   Kazakhstan + s
3e Team Columbia-HTC   États-Unis + min 45 s

CombativitéModifier

  Johan Vansummeren

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

Notes

En mars 2011, le Tribunal du Sport annule tous les résultats obtenus par Pellizotti sur ce Tour, en raison de données anormales constatées sur son passeport biologique[3].

Références
  1. (en) « Live Coverage of Tour de France - Stage 11 », sur cyclingnews.com, (consulté le 16 juillet 2009).
  2. (en) « Cavendish makes it four! », sur cyclingnews.com, (consulté le 16 juillet 2009).
  3. Pellizotti : « J’arrête tout » sur velochrono.fr

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :