Érard II de Brienne-Ramerupt

personnalité politique français

Érard II de Brienne
Autres noms Érard II de Ramerupt
Titre Seigneur de Ramerupt
(c. 1246 - 1250)
Prédécesseur Érard de Brienne
Allégeance Comté de Champagne
Biographie
Dynastie Maison de Brienne
Naissance c. 1220
Décès
Père Érard de Brienne
Mère Philippa de Champagne

Érard II de Brienne (né vers 1220, † en ) est seigneur de Ramerupt en Champagne. Il est le fils de Érard de Brienne et de Philippa de Champagne[1].

BiographieModifier

À la mort de son père Erard de Brienne, il hérite de la seigneurie de Ramerupt alors que son frère Henri hérite de celle de Venizy[2].

En 1248, avec son frère Henri, il prend part à la Croisade du roi Saint Louis et arrive à Chypre la même année[2].

Le , il est l'un des premiers à débarquer sur la côte d'Égypte et participe à la prise de Damiette. Il devait partager un bateau avec Jean de Joinville lors de la traversée de Chypre à l'Égypte, mais il en a obtenu un de la maîtresse de Beyrouth[3].[source insuffisante]

Le , il participe à la bataille de Mansourah et y trouve la mort lors de l'attaque fatale de Robert d'Artois sur Al Mansourah[4].

Mariage et enfantsModifier

Il n'a pas été marié et n'a pas de descendance connue.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Charles Cawley, « Erard de Brienne (-Aug [1245/46]) », dans « Champagne nobility - Dampierre-sur-l’Aube, Joinville, Ramerupt », ch. 3 : « Ramerupt », section B : « Seigneurs de Ramerupt (Brienne) », sur MedLands – Foundation for Medieval Genealogy (consulté le ). Voir le deuxième enfant de son second mariage : Erard de Brienne (-killed in battle Palestine Feb 1250).
  2. a et b Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Les premiers seigneurs de Ramerupt, 1861.
  3. Joinville II, §6, éd. par Ethel Wedgwood (1906), page 67. Eschiva de Montfaucon, veuve de Balian de Beyrouth , était une parente éloignée de Joinville.
  4. Lettre du Patriarche Robert de Jérusalem au Collège des Cardinaux à Rome du 15 mai 1250, voir Annales monasterii de Burton , éd. par Henry Richards Luard: Annales Monastici dans Rolls Series 36 (1864), volume 1, page 286. Ici appelé Archandus de Brena .