Équipe du Pérou de football à la Coupe du monde 1970

Équipe du Pérou de football à la Coupe du monde 1970

Fédération FPF

Classement Quart-de-finaliste
Organisateur(s) Drapeau du Mexique Mexique
Participation 2e
Meilleure performance 1er tour en 1930
Sélectionneur Didi
Capitaine Héctor Chumpitaz
Meilleur buteur Teófilo Cubillas (5)
Maillots

Domicile

Extérieur
Équipe du Pérou de football à la Coupe du monde

Pour sa deuxième participation en Coupe du monde, l'équipe du Pérou se hisse en quarts-de-finale de l'édition 1970 au Mexique.

Éliminatoires modifier

À la surprise générale, le Pérou termine en tête de la poule de qualification, devant l'Argentine - qui se retrouve éliminée - et revient en phase finale de la Coupe du monde après 40 ans d'absence. Le héros de cette qualification est l'attaquant Oswaldo Ramírez, auteur d'un doublé lors du match décisif contre l'Albiceleste à La Bombonera[1]. À noter que l'arbitre de la rencontre, le Chilien Ricardo Hormazábal, refuse un but aux Argentins en toute fin de match[2].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)      
1   Pérou 5 4 2 1 1 7 4 +3   Pérou 3-0 1-0
2   Bolivie 4 4 2 0 2 5 6 -1   Bolivie 2-1 3-1
3   Argentine 3 4 1 1 2 4 6 -2   Argentine 2-2 1-0
Pérou   1 - 0   Argentine Estadio Nacional, Lima
León   53e (0 - 0) Spectateurs : 43 147
Arbitrage :   Ayrton Vieira de Moraes

Bolivie   2 - 1   Pérou Estadio Hernando Siles, La Paz
Álvarez   68e
Chumpitaz   79e (csc)
(0 - 0)   52e Chale Spectateurs : 20 670
Arbitrage :   Sergio Chevelev

Pérou   3 - 0   Bolivie Estadio Nacional, Lima
Cubillas   35e
Cruzado   40e
Gallardo   58e
(2 - 0) Spectateurs : 43 148
Arbitrage :   Guillermo Velasquez

Argentine   2 - 2   Pérou La Bombonera, Buenos Aires
Albrecht   77e
Rendo   90e
(0 - 0)   63e,   82e Ramírez Spectateurs : 53 627
Arbitrage :   Ricardo Hormazábal

Préparation de l’évènement modifier

De février à , la FPF concocte jusqu'à 13 matchs amicaux de préparation pour cette Coupe du monde[3].

Pérou   0 - 2   Tchécoslovaquie Lima

Pérou   2 - 1   Tchécoslovaquie Lima

Pérou   1 - 1   Roumanie Lima

Pérou   0 - 0   Union soviétique Lima

Pérou   0 - 2   Union soviétique Lima

Pérou   1 - 3   Bulgarie Lima

Pérou   5 - 3   Bulgarie Lima

Pérou   0 - 1   Mexique Lima

Pérou   1 - 0   Mexique Lima

Mexique   3 - 1   Pérou Mexico

Mexique   3 - 3   Pérou León

Uruguay   2 - 0   Pérou Montevideo

Pérou   3 - 0   Salvador Lima

Effectif modifier

Numéro / Nom Club Date de naissance et âge* J. Buts       
Gardiens de but
01 Luis Rubiños   Sporting Cristal (29 ans) 4 0 0 0 0
12 Rubén Correa   Universitario de Deportes (28 ans) 0 0 0 0 0
21 Jesús Goyzueta   Universitario de Deportes (23 ans) 0 0 0 0 0
Défenseurs
02 Eloy Campos   Sporting Cristal (28 ans) 2 0 0 0 0
03 Orlando de la Torre   Sporting Cristal (26 ans) 3 0 0 0 0
04 Héctor Chumpitaz     Universitario de Deportes (26 ans) 4 1 0 0 0
05 Nicolás Fuentes   Universitario de Deportes (28 ans) 4 0 0 0 0
14 José Fernández   Sporting Cristal (31 ans) 1 0 0 0 0
16 Félix Salinas   Universitario de Deportes (31 ans) 0 0 0 0 0
Milieux de terrain
06 Ramón Mifflin   Sporting Cristal (23 ans) 4 0 0 0 0
07 Roberto Chale   Universitario de Deportes (23 ans) 4 1 0 0 0
08 Julio Baylón   Alianza Lima (22 ans) 2 0 0 0 0
11 Alberto Gallardo   Sporting Cristal (29 ans) 4 2 0 0 0
13 Pedro González   Universitario de Deportes (27 ans) 2 0 0 0 0
15 Javier González   Alianza Lima (31 ans) 1 0 0 0 0
17 Luis Cruzado   Universitario de Deportes (28 ans) 2 0 0 0 0
Attaquants
09 Pedro Pablo León   Alianza Lima (27 ans) 4 0 0 0 0
10 Teófilo Cubillas   Alianza Lima (21 ans) 4 5 0 0 0
18 José del Castillo   Sporting Cristal (27 ans) 0 0 0 0 0
19 Eladio Reyes   Juan Aurich (22 ans) 1 0 0 0 0
20 Hugo Sotil   Deportivo Municipal (22 ans) 4 0 0 0 0
22 Oswaldo Ramírez   Sport Boys (23 ans) 2 0 0 0 0
Sélectionneur
    Didi   (40 ans)
  • NB : Les âges sont calculés au début de la Coupe du monde, le .

Coupe du monde modifier

Premier tour – Groupe IV modifier

Peu avant le tournoi, le Pérou est endeuillé par le séisme de 1970 à Ancash qui provoque 75 000 victimes. Les joueurs péruviens portent un brassard noir lors de leur premier match face à la Bulgarie[4]. Menés 0-2 au début de la deuxième mi-temps, les Péruviens renversent le score et s'imposent 3-2, le but de la victoire étant l'œuvre de Teófilo Cubillas, âgé de 21 ans, milieu offensif qui fera parler de lui avec cinq buts marqués tout au long du tournoi. Il sera d'ailleurs élu « meilleur jeune joueur » à la fin de la compétition[5]. Cette victoire, conjuguée avec un deuxième succès face au Maroc (3-0), ouvre les portes des quarts-de-finale à la Blanquirroja qui s'incline néanmoins devant l'Allemagne de l'Ouest lors du troisième match de poule (1-3).

Classement final
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Allemagne de l'Ouest 6 3 3 0 0 10 4 +6
2   Pérou 4 3 2 0 1 7 5 +2
3   Bulgarie[note 1] 1 3 0 1 2 5 9 -4
4   Maroc[note 1] 1 3 0 1 2 2 6 -4
Pérou   3 - 2   Bulgarie Estadio Nou Camp, León
16:00
Gallardo   50e
Chumpitaz   55e
Cubillas   73e
(0 - 1)   13e Dermendzhiev
  49e Bonev
Spectateurs : 13 765
Arbitrage :   Antonio Sbardella
Rapport
Rubiños - Campos (   29e  J. González), de la Torre, Chumpitaz  , Fuentes - Mifflin, Chale - Baylón (   51e  Sotil), Cubillas, León, Gallardo Équipes Simeonov - Shalamanov, Dimitrov  , Davidov, Aladzhov - Bonev (   73e  Asparoukhov), Penev, Yakimov - Popov (   59e  Marashliev), Jekov, Dermendzhiev

Pérou   3 - 0   Maroc Estadio Nou Camp, León
16:00
Cubillas   65e,   75e
Chale   67e
(0 - 0) Spectateurs : 13 537
Arbitrage :   Tofik Bakhramov
Rapport
Rubiños - P. González, de la Torre, Chumpitaz  , Fuentes - Mifflin (   56e  Cruzado), Chale - Sotil, León, Gallardo (   76e  Ramírez), Cubillas Équipes Benkassou - Lamrani, Benkhrif (   66e  Fadili), Khanoussi  , Slimani - Mahroufi, Bamous, El Filali, Ghandi (   81e  Alaoui) - Ghazouani, Jarir

Allemagne de l'Ouest   3 - 1   Pérou Estadio Nou Camp, León
16:00
Müller   19e,   26e,   39e (3 - 1)   44e Cubillas Spectateurs : 17 875
Arbitrage :   Abel Aguilar Elizalde
Rapport
Maier - Vogts, Schnellinger, Fichtel, Höttges (   46e  Patzke) - Löhr, Beckenbauer, Overath, Seeler   - Müller, Libuda (   75e  Grabowski) Équipes Rubiños - P. González, de la Torre, Chumpitaz  , Fuentes - Mifflin, Chale (   72e  Cruzado) - Sotil, León (   56e  Ramírez), Gallardo, Cubillas

Quart de finale modifier

Le sélectionneur brésilien du Pérou, Valdir Pereira « Didi », surprend en commençant la rencontre avec deux joueurs clés de la phase de groupes assis sur le banc des remplaçants: Hugo Sotil et Orlando de la Torre[6]. Le Brésil mène rapidement avec deux buts inscrits au quart d'heure de jeu avant qu'Alberto Gallardo ne réduise le score à la 28e min.. En deuxième mi-temps un but de Teófilo Cubillas ne peut empêcher la victoire finale de la Canarinha (4-2). Ce match, résolument tourné vers l'offensive, est entré dans la légende du Mondial au point que le site Goal.com l'a classé dans le top 10 des meilleurs matchs de l'histoire de la Coupe du monde[7].

Brésil   4 - 2   Pérou Estadio Jalisco, Guadalajara
12:00
Rivelino   11e
Tostão   15e,   52e
Jairzinho   75e
(2 - 1)   28e Gallardo
  70e Cubillas
Spectateurs : 54 270
Arbitrage :   Vital Loraux
Rapport
Félix - Carlos Alberto  , Brito, Piazza, Marco Antônio - Clodoaldo, Gérson (   67e  Paulo César) - Jairzinho (   80e  Roberto), Tostão, Pelé, Rivelino Équipes Rubiños - Campos, Fernández, Chumpitaz  , Fuentes - Mifflin, Chale - Baylón (   54e  Sotil), León (   61e  Reyes), Cubillas, Gallardo

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. a et b Classement affiné rétroactivement. Bulgarie et Maroc sont à égalité de points et de différence de buts, le critère de la meilleure attaque n’intervenant qu'à partir de 1974.

Références modifier

  1. (es) « ‘Cachito’ Ramírez: “La Bombonera no nos intimidó en lo más mínimo” », sur www.rpp.pe, (consulté le ).
  2. (es) Roberto Castro, « Argentina - Perú 1969: Hormazábal, el defensa colosal », sur www.dechalaca.com, (consulté le ).
  3. (en) José Luis Pierrend, « Peru - International Results », sur www.rsssf.com, (consulté le ).
  4. (es) « México 70: la remontada que le devolvió la esperanza al Perú », sur www.elcomercio.pe, (consulté le ).
  5. (es) « La FIFA se rinde ante Cubillas, el "mejor jugador joven" del Mundial México 1970 », sur www.diariocorreo.pe, (consulté le ).
  6. (es) Jair Villanueva et Alonso Cantuarias, « Brasil - Perú 1970: Di, di que se podía », sur www.dechalaca.com, (consulté le ).
  7. (es) « Perú- Brasil de México 70 hizo historia », sur www.peru21.pe, (consulté le ).