Championnat d'Afrique des nations féminin de handball 1989

Championnat d'Afrique 1989
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) CAHB
Édition 8e
Lieu(x) Drapeau de l'Algérie Algérie
Nations Africaines
Participants 6 équipes

Palmarès
Tenant du titre Côte d'Ivoire
Vainqueur Angola (1)
Finaliste Côte d'Ivoire
Troisième Drapeau de la république du Congo RP Congo

Navigation

La 8e édition du championnat d'Afrique des nations féminin de handball a eu lieu en Algérie du 17 au [1]. Le tournoi a lieu en même temps que la compétition masculine et réunit les meilleurs nations de handball en Afrique.

L'Angola remporte son premier titre dans la compétition en s'imposant en finale face à la Côte d'Ivoire, tenant du titre, et se qualifie pour le championnat du monde 1990. Les Congolaises ont pris la troisième place[2]

Tirage au sortModifier

Le tirage au sort de la compétition a été effectué à Tunis le vendredi 23 décembre 1988 lors du Championnat d'Afrique des nations junior 1988 en présence de Christophe Yabo, secrétaire de la Confédération africaine de handball et d'autres responsables de la CAHB[3],[4] :

  • Poule A : Côte d'Ivoire, Tunisie, Angola et Nigéria ;
  • Poule B : Cameroun, Congo, Égypte, Algérie et Tchad.

Tour préliminaireModifier

Le programme [5] et les résultats du tour préliminaire[6],[7],[8] sont :

Poule AModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Côte d'Ivoire 3 2 1 1 0 42 35 7
2   Angola 3 2 1 1 0 41 36 5
3   Tunisie 0 2 0 0 2 31 43 -12

Remarque : le Nigeria, qui aurait dû évoluer dans ce groupe, a déclaré forfait.

Poule BModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Algérie 4 2 2 2 0 42 35 7
2   RP Congo 5 2 1 0 1 39 32 7
3   Égypte 0 2 0 0 2 26 40 -14

Remarque : le Cameroun et le Tchad, qui auraient dû évoluer dans ce groupe, ont déclaré forfait.

Phase finaleModifier

Le programme [9] et les résultats de la finale, des demi-finales et des matchs de classements avec leurs feuilles de matchs[8] sont :

Demi-finalesModifier

Mardi 25 juillet 1989
16h
  Algérie 9 – 19   Angola salle Ahmed Belaaredj de Boumerdès
(8 - 7)
Mardi 25 juillet 1989
16h
  Côte d'Ivoire 18 – 16   RP Congo salle Harcha Hassen, Alger
(10 - 6)

Match pour la 5e placeModifier

Le match pour la 5e place a vu la victoire de l'Égypte sur la Tunisie[8] :

Mardi 25 juillet 1989
17h00
  Égypte 15 – 14   Tunisie Salle Ahmed Belaaredj de Boumerdès
Spectateurs : moyenne
Arbitrage :   Josef Fines et Gilberto
Najwa Ahmed 7 (6-7) Sonia Cherbi 3

 ×1  ×2

.

 ×1  ×1  ×1

Sanctions :

  •   Cartons jaunes : Hasna Houaoued côté Égypte et Fahima Bencherifa côté Tunisie
  •   2 minutes : Nashwa Abdelhadj, Dounia El Gharib côté Égypte et Nahla Ben Ibrahim côté Tunisie
  •   Cartons rouges : Nahla Ben Ibrahim côté Tunisie

Effectifs :

  •   Égypte : Wafaa Hefri , Negma Wafika (3), Najwa Ahmed (7), Miret Wajih, Nashwa Abdelhadj, Dounia Gharib, Manar Ezzahri, Berrouane Sherif (1), Nafida Abdelmoumen (2), Hasna Hawawed (2), Nahia Hosni, Dounia Fikri. Sélectionneur : Samy Mohamed Ali .
  •   Tunisie : Bencherifa Fahima (2), Gherbi Sonia (3), Genaoui Samia (2), Benbrahim Nahla, Khairi Nabila (1), Boutatiya Terad, Medjri Doudja, Dridi Soundous, Genaoui Henaa (2), Merni Hayet, Cherifi Samia (1). Sélectionneur : Tewfik El Gherbi .

Match pour la 3e placeModifier

Mercr. 26 juillet 1989
16h
  Algérie 17 – 19   RP Congo salle Harcha Hassen, Alger
Spectateurs : faible
Arbitrage :   Belhadj et El-Adjbi
Gasmi 6 (9 - 9) Loubacki 9

 ×1  ×4

 ×0  ×4

La feuille de match est[10],[8]

  •   Algérie: Menia (GB), Fouded (GB), Bouderbala (1), Slimani (1), Bounemri (2,   ), Hannouche, Ahdjoudj, Amir (2), Kouta (3,  ), Aouka (2), Gasmi (6), Farah (  ). Entraineur : Moussa Abdelaziz
  •   RP Congo : Assari (GB), Shati (gb), Toma (4,  ), Obinzo (1), N'Kada ( ), N'Ganga (5,   ), Loubacki (9), Gayoulo, Myamya, Kolika, Bsowaka, Powiti, Bwanga, Liloko. Entraineur : Yamba Atouwa

FinaleModifier

En finale, l'Angola s'impose 22 à 18 face à la Côte d'Ivoire[8],[11]

Jeudi 27 juillet 1989
16h
  Angola 22 – 18   Côte d'Ivoire salle Harcha Hassen, Alger
Spectateurs : 7 000 spectateurs
Arbitrage :   Abdelatif El Kouch et Abdelghani Kazouli
de Almeida, Raposo 5 (11 - 6) Adjoua N'Dri 6

 ×0  ×1  ×0

 ×1  ×3  ×0

  •   Angola : Rodriguez (GB), Elisa Peres (GB), Manuela Silva, Sebastiao, Ana Balbina Ceita, Liliana Mesquita, C. Silva, Elisa Webba, Palmira de Almeida (cap), Luzia Bezerra  , Fábia Raposo. Entraineurs : Beto Ferreira et F. Morreira.
  •   Côte d'Ivoire : Elisabeth Kouassi (GB), Sokovry (GB), Alice Koudougou  , Ahoua, Dounbia Bah, Clémentine Blé, Mériam Sissako  , Mahoula Kramou (cap)  , Adjoua N'Dri  , Koko Elleingand, Lourougnon, Julienne Vodoungbo. Entraineur : Julien Tape.

BilanModifier

Classement finalModifier

Le classement final de la compétition est :

Rang Nation J G N P Bp Bc Diff
    Angola 4 3 1 0 82 63 +19
    Côte d'Ivoire 4 2 1 1 78 73 +5
    RP Congo 4 2 0 2 74 67 +7
4   Algérie 4 2 0 2 68 73 -5
5   Égypte 3 1 0 2 41 54 -13)
6   Tunisie 3 0 0 3 45 58 -13

L'Angola est qualifiée pour le Championnat du monde 1990. Aucune équipe ne participe au Championnat du monde B 1989.

Statistiques généralesModifier

  • Statistiques des équipes
    • plus grand nombre de buts marqués dans un match : 41 buts lors du match : Algérie - RP Congo (21-20)
    • plus petit nombre de buts marqués dans un match : 28 buts lors du match : Angola - Algérie (19-9)
    • un seul match nul lors du match entre la Côte d'Ivoire et l'Angola (20-20)
    • 77 penalties ont été sifflés et 58 ont été transformés (75,3 %).
  • Statistiques par tour :
    • Tour préliminaire, groupe A : 38 buts par match (114 buts en 3 matchs)
    • Tour préliminaire, groupe B : 39 buts par match (117 buts en 3 matchs)
    • Demi-finales : 31 buts par match (62 buts en 2 matchs)
    • Matchs de classement (dont finale) : 35 buts par match (105 buts en 3 matchs)
    • Total : 36,2 buts par match (398 buts en 11 matchs)
  • Meilleure attaque : Angola : 20,5 buts par match (82 buts en 4 matchs),
  • Meilleur défense : Égypte : 18 buts par match (54 buts en 3 match).

Effectif des équipesModifier

AngolaModifier

L'effectif de l'Angola était[8],[11] :

Côte d'IvoireModifier

L'effectif de la Côte d'Ivoire était[8],[11] :

  • Elisabeth Kouassi (GB)
  • Sokovry (GB)
  • Alice Koudougou
  • Ahoua
  • Dounbia Bah
  • Clémentine Blé
  • Mériam Sissako
  • Mahoula Kramou (cap)
  • Adjoua N'Dri
  • Koko Elleingand
  • Lourougnon
  • Julienne Vodoungbo.
  • Entraineur : Julien Tape.

AlgérieModifier

L'effectif de l'Algérie était[12],[13]

  • Lynda Minia (no 1), gardienne de but et capitaine, MP Alger, née le (29 ans), 170 cm, 65 kg ;
  • Assia Foudad, gardienne de but, MA Hussein Dey, née le (19 ans), 165 cm, 60 kg ;
  • Samia Benseghir, gardienne de but, JS Binaâ, née le (19 ans), 180 cm, 75 kg ;
  • Karima Bouderbala, ailière gauche, Wifak Aïn Taya, née le (20 ans), 165 cm, 59 kg ;
  • Farida Hannouche, pivot, Wifak Aïn Taya, née le (18 ans), 175 cm, 70 kg ;
  • Hayet Yaalaoui, pivot, IRB El Biar, née le (23 ans), 172 cm, 63 kg ;
  • Nadia Bounemri, ailière droite, MP Alger, née le (26 ans), 165 cm, 64 kg ;
  • Habiba Dindah, arrière gauche, MP Alger, née le (21 ans), 170 cm, 65 kg ;
  • Soraya Ahdjoudj, pivot, mécanique Aïn Taya, née le (21 ans), 162 cm, 56 kg ;
  • Sabrina Amir, pivot et arrière gauche, IRB El Biar, née le (24 ans), 164 cm, 53 kg ;
  • Samia Messis, ailière droite, MA Hussein Dey, née le (20 ans), 165 cm, 65 kg ;
  • Saïda Gasmi, attaquante, MP Alger, née le (26 ans), 163 cm, 54 kg ;
  • Djamila Slimani, arrière gauche, MA Hussein Dey, née le (18 ans), 175 cm, 70 kg ;
  • Aïcha Kouta, arrière droite et gauche, JS Binaâ, née le (20 ans), 173 cm, 62 kg ;
  • Nadra Aouka (no 4), arrière droite et gauche, JS Binaâ, née le (20 ans), 175 cm, 63 kg ;
  • Farah Nadia (16e joueuse), IRB El Biar ;
  • entraineur : Abdelaziz Moussa, né le (36 ans).

ÉgypteModifier

L'effectif de l'Égypte était[14] :

  • Tahya Hassen
  • Safaa Hussein
  • Lina Fakhry
  • Wafaa Hosni
  • Maha Al-Azhari
  • Neshwa Abdelhadi
  • Nagwa Hamed
  • Merit Wagih
  • Dina Gharib
  • Azmet Wagih
  • Manar Al-Azhari
  • Hasnaa Maouadh
  • Moufida Abdelmounaim
  • Amel Mounir.
  • Entraineur : Samy Mohamed Ali

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Women Handball VIII Africa Championship 1989 Archive », sur todor66.com (consulté le )
  2. « Championnats d'Afrique », Hand-ball : bulletin fédéral n°254, Fédération française de handball, (consulté le )
  3. El Djemhouria du samedi 24 décembre 1988 page 11.
  4. El Moudjahid du samedi 24 décembre 1988 page 14.
  5. El-Mountakheb numéro 187 du samedi 15 juillet 1989 page 14.
  6. El-Djemhouria numéro 7545 du mardi 25 juillet 1989, page 9.
  7. El-Mountakheb numéro 188 du samedi 22 juillet 1989, page 10.
  8. a b c d e f et g El-Mountakheb numéro 189 du samedi 29 juillet 1989, pages 8 et 9.
  9. El-Djemhouria numéro 7545 du mardi 25 juillet 1989 page 10
  10. El Massa du jeudi soir 27 juillet 1989 page 9.
  11. a b et c Horizons du dimanche 30 juillet 1989, page 7.
  12. El Moudjahid du lundi 17 juillet 1989 page 13
  13. El Mountakheb numéro 188 du samedi 22 juillet 1989 page 15.
  14. Ech Chaâb numéro 7998 du mercredi 19 juillet 1989 page 8.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Lien externeModifier