Épiméthée (collection)

collection de livres philosophiques

Épiméthée
Repères historiques
Création 1953
Fondée par Jean Hyppolite
Fiche d’identité
Siège social Paris (France)
Dirigée par Vincent Carraud et Dan Arbib
Société mère Presses universitaires de France
Site web Sur www.puf.com

Épiméthée est une collection des Presses universitaires de France spécialisée dans l'histoire de la philosophie et la phénoménologie, fondée par Jean Hyppolite en 1953. Dirigée par Jean-Luc Marion depuis 1981, puis par Vincent Carraud et Dan Arbib (secrétaires de collection jusqu'alors) à compter de juin 2021, elle se divise en deux séries : l'une (de couleur rouge brique) qui propose des éditions et traductions des grands textes de l'histoire de la philosophie, d'Anaximandre à Heidegger ; et l'autre (de couleur jaune moutarde) qui publie des essais de philosophes et historiens de la philosophie contemporains[1].

C'est dans cette collection que furent publiés par exemple certains ouvrages de Gilles Deleuze, Jacques Derrida, Michel Serres, Michel Henry ou Emmanuel Levinas.

Jacques Brunschwig raconte que lorsqu'on demandait à Jean Hyppolite pourquoi il avait choisi ce titre de collection, il répondait « c'est mon secret ! »[2]. Jean-Luc Marion a proposé sa propre interprétation de ce choix, en soulignant que contrairement à son frère Prométhée, Épiméthée « demeure dans l’aporie » (Platon, Protagoras, 321), qui est le lieu même de la philosophie[1].

Liste des ouvrages par annéeModifier

Années 1950Modifier

1953Modifier

1954Modifier

1955Modifier

1957Modifier

1958Modifier

1959Modifier

Années 1960Modifier

1960Modifier

1961Modifier

1962Modifier

  • Edmund Husserl : L'Origine de la géométrie. Traduction et introduction de Jacques Derrida.
  • Edmund Husserl : Recherches logiques 2, Recherches pour la phénoménologie et la théorie de la connaissance. 2e partie (Recherches III, IV et V). Traduit de l'allemand par Hubert Elie, avec la collaboration de Lothar Kelkel et René Schérer.
  • Jules Vuillemin : La Philosophie de l'algèbre 1, Recherches sur quelques concepts et méthodes de l'algèbre moderne.

1963Modifier

1964Modifier

  • Edmund Husserl : Leçons pour une phénoménologie de la conscience intime du temps, traduit de l'allemand par Henri Dussort. Préface de Gérard Granel.
  • Roger Martin : Logique contemporaine et formalisation.
  • Gilbert Simondon : L'Individu et sa genèse physico-biologique, l'individuation à la lumière des notions de forme et d'information.

1965Modifier

1966Modifier

1967Modifier

1968Modifier

1969Modifier

Années 1970Modifier

1970Modifier

1971Modifier

1972Modifier

  • Edmund Husserl : Philosophie de l'arithmétique, recherches psychologiques et logiques.
  • Edmund Husserl : Philosophie première 2, Théorie de la réduction phénoménologique : 1923-24.

1975Modifier

Années 1980Modifier

1981Modifier

1982Modifier

1983Modifier

1984Modifier

1985Modifier

1986Modifier

1987Modifier

1988Modifier

1989Modifier

Années 1990Modifier

1990Modifier

1991Modifier

1992Modifier

1993Modifier

1994Modifier

1996Modifier

Années 2010Modifier

2019Modifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Épimethée : Livres et Manuels - Format Physique et Numérique | Presses universitaires de France », sur www.puf.com (consulté le 1er août 2020)
  2. « Avant-propos » à Jacques Brunschwig, Études sur les philosophies hellénistiques : Épicurisme, stoïcisme, scepticisme, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Épiméthée », , 364 p. (ISBN 2-13-046792-X), p. 1.

Liens externesModifier