Ouvrir le menu principal

Élections législatives danoises de 2001

Élections législatives danoises de 2001
Voir et modifier les données sur Wikidata
Participation
87,1 %
Former Danish Prime Minister Anders Fogh Rasmussen at the Nordic Council Session in Helsinki 2008-10-28.jpg Venstre – Anders Fogh Rasmussen
Voix 1 077 858
31,2 %
 +7,2
Sièges obtenus 56  +14
Pnr.jpg Social-démocratie – Poul Nyrup Rasmussen
Voix 1 003 023
29,1 %
 −6,8
Sièges obtenus 52  −11
PiaKjaersgaard 2x3.jpg Parti populaire danois – Pia Kjærsgaard
Voix 413 987
12 %
 +4,6
Sièges obtenus 22  +9
Bendt Bendtsen.jpg Parti populaire conservateur – Bendt Bendtsen
Voix 312 770
9,1 %
 0
Sièges obtenus 16  0
Holger K Nielsen-2011-09-03.jpg Parti populaire socialiste – Holger K. Nielsen
Voix 201 047
6,4 %
 −1,2
Sièges obtenus 12  −1
Marianne-Jelved.jpg Parti social-libéral danois – Marianne Jelved
Voix 179 023
5,2 %
 +1,3
Sièges obtenus 9  +2
Dnk party ø.svg Liste de l'unité – Direction collégiale
Voix 82 685
2,4 %
 −0,3
Sièges obtenus 4  −1
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Chrétiens démocrates – Jann Sjursen
Voix 78 793
2,3 %
 −0,2
Sièges obtenus 4  0
Gouvernement
Sortant Élu
Nyrup Rasmussen IV
ABFØQD
Fogh Rasmussen I
VCOZ

Les élections législatives danoises de 2001 ont eu lieu le . Elles se soldent par la victoire du parti de centre-droit Venstre, dont le leader Anders Fogh Rasmussen devient Premier ministre avec l'appui du Parti populaire conservateur.

Le Parti social-démocrate réalise son plus mauvais score depuis 1973. C'est la première fois depuis septembre 1920 qu'il n'est pas le parti le mieux représenté au Parlement.

Sommaire

ContexteModifier

Système électoralModifier

Les 179 députés du Folketing, chambre unique du parlement danois, sont élus via un système électoral mixte associant un scrutin proportionnel plurinominal dans le cadre de la circonscription à une répartition par compensation. 175 sièges sont répartis entre 3 régions : Copenhague, le Jutland et les îles. Ces 3 régions sont subdivisées en 3 circonscriptions urbaines et 7 circonscriptions rurales. Le nombre de sièges alloués à chacune de ces circonscriptions, proportionnel au nombre de ses habitants, est revu tous les cinq ans. 135 de ces sièges sont réservés au scrutin de circonscription, les 40 autres étant compensatoires et répartis entre les différentes formations politiques faisant leur entrée au parlement dans le but de leur assurer une représentativité aussi exacte que possible. Pour accéder à la répartition des sièges compensatoires, une formation doit avoir obtenu un minimum de sièges dans une circonscription donnée ou bien un nombre de suffrages supérieur ou égal au nombre de voix nécessaires à l'obtention d'un siège dans au moins 2 des 3 régions du royaume, ou encore au moins 2 % des suffrages exprimés au niveau national. Les électeurs disposent en outre d'un vote préférentiel, leur permettant d'exprimer leur préférence pour un candidat au sein de la liste pour laquelle ils votent : la répartition des sièges au sein des listes s'opère donc en fonction des votes préférentiels, les candidats élus étant ceux ayant rassemblé le plus de votes préférentiels sur leur nom. Enfin, 2 sièges sont réservés au Îles Féroé et 2 autres au Groenland.

Pour présenter des listes aux élections législatives, tout parti doit être représenté au Folketing au moment de la tenue du scrutin. Si tel n'est pas le cas, il doit alors recueillir un nombre de signatures correspondant à 1/175e des votes déclarés valides lors des dernières élections législatives.

RésultatsModifier

Résultats des élections au Danemark[1]
Parti Leader Voix % Députés Évolution
Venstre (V) Anders Fogh Rasmussen 1 077 858 31,2 56 +14
Social-démocratie (A) Poul Nyrup Rasmussen 1 003 323 29,1 52 –11
Parti populaire danois (O) Pia Kjærsgaard 413 987 12,0 22 +9
Parti populaire conservateur (C) Bendt Bendtsen 312 770 9,1 16 ±0
Parti populaire socialiste (F) Holger K. Nielsen 201 047 6,4 12 -1
Parti social-libéral danois (B) Marianne Jelved 179 023 5,2 9 +2
Liste de l'unité (Ø) Direction collégiale 82 685 2,4 4 -1
Kristeligt Folkeparti (Q) Jann Sjursen 78 793 2,3 4 ±0
Démocrates du centre (D) Mimi Jakobsen 61 031 1,8 0 -8
Parti du progrès (Z) Mogens Glistrup 19 340 0,6 0 -4
Autres 1 016 0,0 0 ±0
Total (Participation : 87,1 %) 3 484 957 100,0 175

Notes et référencesModifier