Élections aux Cortes de Castille-et-León de 2019

Élections aux Cortes de Castille-et-León
de 2019
81 représentants des Cortes
(majorité absolue : 41 représentants)
Type d’élection Élections parlementaires régionales
Durée de campagne du au
Corps électoral et résultats
Inscrits 2 114 811
Votants 1 391 502
65,80 % en augmentation 0,9
Votes exprimés 1 377 678
Votes blancs 14 566
Votes nuls 13 824
Luis Tudanca 2014 - Zoquejo Diario .jpg PSCyL-PSOE – Luis Tudanca
Voix 479 916
34,84 %
en augmentation 8,9
Représentants élus 35 en augmentation 10
Alfonso Fernández Mañueco 2012 (cropped).jpg PPCyL – Alfonso Fernández Mañueco
Voix 433 905
31,50 %
en diminution 6,2
Représentants élus 29 en diminution 13
(Francisco Igea) Intervención de Francisco Igea en la toma de posesión de la directora general María García (cropped) (cropped).jpg Cs – Francisco Igea
Voix 205 855
14,94 %
en augmentation 4,7
Représentants élus 12 en augmentation 7
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Vox – Jesús María García-Conde del Castillo
Voix 75 731
5,50 %
en augmentation 4,8
Représentants élus 1 en augmentation 1
Pablo Fernández 2018c (cropped).jpg Podemos-EQUO – Pablo Fernández Santos
Voix 68 869
5,00 %
en diminution 7,1
Représentants élus 2 en diminution 8
Xe législature des Cortes
Diagramme
Président de la Junte
Sortant Élu
Juan Vicente Herrera
PPCyL
Alfonso Fernández Mañueco
PPCyL
elecciones2019ccyl.es

Les élections aux Cortes de Castille-et-León de 2019 (en espagnol : elecciones a las Cortes de Castilla y León de 2019) se tiennent le , afin d'élire les 81 représentants de la Xe législature des Cortes de Castille-et-León, pour un mandat de quatre ans.

ContexteModifier

EnjeuxModifier

Les Cortes de Castille-et-León sont la législature décentralisée et monocamérale de la communauté autonome de Castille-et-León, dotée d'un pouvoir législatif en matière régionale tel que défini par la Constitution espagnole et le statut d'autonomie de Castille-et-León, ainsi que de la capacité de voter la confiance en un président de la Junte ou de la retirer. Conformément à l'article 69.5 de la Constitution, les Cortes ont la faculté de désigner des sénateurs représentant la communauté autonome au Sénat.

Dissolution des CortesModifier

Le mandat des Cortes de Castille-et-León expire quatre ans après la date de son élection précédente, à moins qu'elles n'aient été dissoutes plus tôt. Le président de la Junte doit déclencher des élections vingt-cinq jours avant la date d'expiration des pouvoirs des Cortes, le jour des élections ayant lieu le cinquante-quatrième jour suivant celui de la convocation et devant correspondre au quatrième dimanche du mois de mai. La séance constitutive a lieu dans un délai de trente jours à compter de la célébration des élections.

Le président de la Junte a néanmoins la possibilité de dissoudre les Cortes et de convoquer des élections à tout moment, à condition qu'aucune motion de censure ne soit en cours et que cette dissolution n'intervienne pas avant un an après la précédente, ni lors de la première session de la législature. En cas de dissolution, les élections doivent avoir lieu à une date comprise entre le cinquante-quatrième et le soixantième jour à compter de la publication du décret de convocation. Si un processus d'investiture échoue à élire un président régional dans un délai de deux mois à compter du premier tour de scrutin, les Cortes sont automatiquement dissoutes et une nouvelle élection déclenchée.

Mode de scrutinModifier

Conformément à l'article 21 du statut d'autonomie de Castille-et-León et à l'article 18 de la loi électorale castillane 3/1987, les Cortes sont composées d'un nombre de représentants proportionnel à la population de la communauté autonome et la circonscription électorale correspond à la province. Chaque province élit un minimum de trois représentants (en espagnol : procuradores) plus un pour chaque tranche de 45 000 habitants ou fraction supérieure à 22 500 habitants. Les représentants sont élus pour une législature de quatre ans au suffrage universel direct et suivant le scrutin proportionnel d'Hondt à listes fermées par l'ensemble des personnes résidant dans la communauté autonome où résidant momentanément à l'extérieur de celle-ci, si elles en font la demande.

Comme dans toute l'Espagne, le vote blanc est reconnu et comptabilisé comme un vote valide. Il est par conséquent pris en compte pour déterminer si un parti a franchi ou non le seuil électoral. En revanche, conformément à l'article 96.5 de la LOREG, seuls les suffrages exprimés sont pris en compte pour la répartition des sièges à pourvoir.

Circonscriptions Représentants Carte
Valladolid 15  
León 13
Burgos 11
Salamanque 10
Ávila, Palencia et Zamora 7
Ségovie 6
Soria 5

Conditions de candidatureModifier

La loi électorale prévoit que les partis, fédérations, coalitions et groupements électoraux sont autorisés à présenter des listes de candidats. Toutefois, les partis, fédérations ou coalitions qui n'ont pas obtenu de mandat aux Cortes lors de l'élection précédente sont tenus d'obtenir au moins la signature de 0,1 % des électeurs inscrits au registre électoral de la circonscription dans laquelle ils cherchent à se faire élire, alors que les regroupements d'électeurs sont tenus d'obtenir la signature de au moins 1 % des électeurs. Il est interdit aux électeurs de signer pour plus d'une liste de candidats. En même temps, les partis et les fédérations qui ont l'intention d'entrer en coalition pour participer conjointement à une élection sont tenus d'informer la commission électorale compétente dans les dix jours suivant le déclenchement de l'élection. Les listes doivent comprendre des candidats des deux sexes dans une proportion non inférieure à 40 % l'un par rapport à l'autre.

Répartition des siègesModifier

Toute candidature qui n'a pas obtenu un minimum de 3 % des voix dans une circonscription n'est pas admise à participer à la répartition des sièges. La répartition se déroule de la manière suivante :

  • on ordonne les candidatures sur une colonne en allant de la plus votée vers la moins votée ;
  • on divise le nombre de voix obtenues par chaque candidature par 1, 2, 3... jusqu'au nombre de sièges à pourvoir dans le but de former un tableau ;
  • on attribue les sièges à pourvoir en tenant compte des plus grands quotients selon un ordre décroissant ;
  • lorsque deux candidatures obtiennent un même quotient, le siège est attribué à celle qui a le plus grand nombre total de voix ; lorsque deux candidatures ont exactement le même nombre total de voix, l'égalité est résolue par tirage au sort et les suivantes de manière alternative.

Les sièges propres à chaque formation politique sont attribués aux candidats en suivant l'ordre de présentation sur la liste. En cas de décès, incapacité ou démission d'un député, le siège vacant revient au candidat ou, le cas échéant, au suppléant placé immédiatement derrière le dernier candidat élu de la liste.

CampagneModifier

Principaux partisModifier

Parti Chef de file Résultat en 2015
Parti populaire de Castille-et-León
Partido popular de Castilla-y-León
Alfonso Fernández Mañueco 37,7 % des voix
42 représentants
Parti socialiste de Castille-et-León-PSOE
Partido socialista obrero español
Luis Tudanca 25,9 % des voix
25 représentants
Podemos Pablo Fernández Santos 12,1 % des voix
10 représentants
Ciudadanos Francisco Igea 10,3 % des voix
5 représentants
Izquierda Unida José Sarrión 4,1 % des voix
1 représentant
Union du peuple léonais Luis Mariano Santos 1,4 % des voix
1 représentant

SondagesModifier

Sondages en vue des élections aux Cortes de Castille-et-León de 2019
Institut Date PP PSOE Cs Podemos IU UPL Autres
Sigma Dos[1] 29/06/18 33 % 29,3 % 22 % 10,6 % 0,9 % 4,2 %
ElectoPanel[2] 7/06/18 32,1 % 27,9 % 17,6 % 16 % 1,4 % 5 %
SyM Consulting[3] 22/03/18 35,6 % 25,5 % 18,1 % 6,2 % 6 % 1,1 %

RésultatsModifier

ParticipationModifier

Taux de participation En 2015 En 2019 Différence
à 14 heures 33,81 % 36,90 %   3,09
à 18 heures 49,79 % 53,70 %   3,91
à 20 heures 64,87 % 65,80 %   0,93

Voix et siègesModifier

Total régionalModifier

Résultats des élections aux Cortes de Castille-et-León de 2019[4]
 
Partis Voix % +/− Sièges +/−
Parti socialiste de Castille-et-León (PSOE) 479 916 34,84   8,90 35   10
Parti populaire de Castille-et-León (PP) 433 905 31,50   6,23 29   13
Ciudadanos (Cs) 205 855 14,94   4,67 12   7
Vox 75 731 5,50   4,82 1   1
Podemos-Equo 68 869 5,00   7,14 2   8
Gauche unie (IU) 31 580 2,29   1,86 0   1
Union du peuple léonais (UPL) 28 057 2,04   0,63 1  
Pour Ávila (XAV) 9 455 0,69 Nv. 1   1
Parti animaliste contre la maltraitance animale (PACMA) 8 619 0,63   0,10 0  
Plateforme du peuple sorian (PPSO) 3 895 0,28 Nv. 0  
Coalition pour El Bierzo (CB) 3 725 0,27   0,10 0  
Décider maintenant (AD) 1 911 0,14   0,20 0  
Parti régionaliste d'El Bierzo (PRB) 1 602 0,12   0,07 0  
Parti régionaliste du pays léonais (PREPAL) 1 403 0,10   0  
Autres 8 589 0,62 - 0  
Blanc 14 566 1,06   1,38
Votes valides 1 377 678 99,01
Votes nuls 13 824 0,99
Total 1 391 502 100 - 81   3
Abstentions 723 309 34,20
Inscrits/Participation 2 114 811 65,80

Par circonscriptionModifier

Circonscription Ávila Burgos León
Sièges 7   11   13   1
Nombre % Nombre % Nombre %
Inscrits 137 003 100,00 299 098 100,00 433 250 100,00
Abstentions 37 392 27,29 104 299 34,87 168 889 38,98
Votants 99 611 72,71 194 799 65,13 264 361 61,02
Nuls 1 138 1,14 1 948 1,00 2 547 0,96
Exprimés 98 473 98,86 192 851 99,00 261 814 99,04
Partis Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/−
PSCyL-PSOE 27 821 28,25 2   71 311 36,98 5   2 92 282 35,25 6   1
PPCyL 35 566 36,12 3   1 54 148 28,08 3   2 71 607 27,35 4   1
Cs 12 818 13,02 1   33 408 17,32 2   1 28 755 10,98 1  
Podemos-EQUO 3 796 3,85 0   13 886 7,20 1   1 14 469 5,53 1   1
Vox 5 582 5,67 0   11 856 6,15 0   11 052 4,22 0  
IU 1 296 1,32 0   3 598 1,87 0   4 320 1,65 0  
XAV 9 455 9,60 1   1 NC NC
UPL NC NC 26 705 10,20 1  
Autres 1 269 1,29 2 424 1,26 9 796 3,74
Blanc 870 0,88 2 220 1,15 2 828 1,08
Circonscription Palencia Salamanque Ségovie
Sièges 7   10   1 6   1
Nombre % Nombre % Nombre %
Inscrits 141 613 100,00 305 855 100,00 119 757 100,00
Abstentions 43 377 30,63 113 343 37,06 32 669 27,30
Votants 98 236 69,37 192 512 62,94 87 058 72,70
Nuls 1 025 1,04 1 884 0,98 1 060 1,22
Exprimés 97 211 98,96 190 628 99,02 85 998 98,78
Partis Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/−
PSCyL-PSOE 34 898 35,90 3   1 63 556 33,34 4   1 29 056 33,79 3   1
PPCyL 33 532 34,49 3   1 73 431 38,52 4   2 28 822 33,51 2   2
Cs 14 669 15,09 1   1 29 648 15,55 2   1 14 068 16,36 1   1
Podemos-EQUO 4 456 4,58 0   1 7 652 4,01 0   1 4 564 5,31 0   1
Vox 5 531 5,69 0   9 137 4,79 0   4 790 5,57 0  
IU 2 040 2,10 0   2 554 1,34 0   2 011 2,34 0  
Autres 1 047 1,08 2 708 1,42 1 758 2,04
Blanc 1 038 1,07 1 942 1,02 929 1,08
Circonscription Soria Valladolid Zamora
Sièges 5   15   7  
Nombre % Nombre % Nombre %
Inscrits 76 838 100,00 432 446 100,00 168 951 100,00
Abstentions 27 716 36,07 134 423 31,08 61 171 36,21
Votants 49 122 63,93 298 023 68,92 107 780 63,79
Nuls 519 1,06 2 377 0,80 1 326 1,23
Exprimés 48 603 98,94 295 646 99,20 106 454 98,77
Partis Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/−
PSCyL-PSOE 19 794 40,73 3   1 102 662 34,72 6   2 38 536 36,20 3   1
PPCyL 13 423 27,62 2   1 87 357 29,55 5   2 36 019 33,84 3   1
Cs 5 476 11,27 0   52 225 17,66 3   2 14 788 13,89 1   1
Podemos-EQUO 2 464 5,07 0   13 872 4,69 0   2 3 710 3,49 0   1
Vox 2 075 4,27 0   20 296 6,86 1   1 5 412 5,08 0  
IU 575 1,18 0   12 043 4,07 0   1 3 143 2,95 0  
Autres 4 139 8,52 4 464 1,51 3 491 3,28
Blanc 657 1,35 2 727 0,92 1 355 1,27

AnalyseModifier

ConséquencesModifier

Disposant de l'exacte majorité absolue, Ciudadanos et le PP négocient un accord de coalition gouvernementale qui aboutit le par l'élection d'Alfonso Fernández Mañueco à la présidence de la Junte. Les libéraux disposent de quatre des dix postes gouvernementaux, dont la vice-présidence, et les conservateurs des six autres portefeuilles.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier