Élections à la Junte générale de la principauté des Asturies de 1983

Élections à la Junte générale de la principauté des Asturies de 1983
45 sièges de la Junte générale
(Majorité absolue : 23 sièges)
Type d’élection Élections législatives de communauté autonome
Corps électoral et résultats
Inscrits 873 690
Votants 568 271
65,04 %
Votes exprimés 562 222
Votes blancs 2 298
Votes nuls 3 751
(Pedro Silva) Felipe González recibe al presidente del Principado Asturias. Pool Moncloa. 9 de abril de 1986 (cropped).jpeg PSOE – Pedro de Silva
Voix 293 320
52,17 %
Députés élus 26
Francisco Álvarez-Cascos durante la rueda de prensa posterior al Consejo de Ministros. Pool Moncloa. 1 de julio de 1996 (cropped).jpeg AP-PDP-UL – Francisco Álvarez-Cascos
Voix 170 654
30,35 %
Députés élus 14
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
PCE-PCA – Francisco Suárez
Voix 62 855
11,18 %
Députés élus 5
Répartition des sièges par circonscription
Carte
Ire législature
Diagramme
Président
Sortant Élu
Rafael Fernández Álvarez (es)
PSOE
Pedro de Silva
PSOE

Les élections à la Junte générale de la principauté des Asturies de 1983 (en espagnol : elecciones a la Junta General del Principado de Asturias de 1983) se tiennent le dimanche , afin d'élire les 45 députés de la Ire législature de la Junte générale de la principauté des Asturies pour un mandat de quatre ans.

Le scrutin voit le Parti socialiste remporter la majorité absolue des sièges et des suffrages exprimés.

ContexteModifier

Mode de scrutinModifier

La Junte générale de la principauté des Asturies (Junta general del principado de Asturias) est une assemblée parlementaire monocamérale constituée de 45 députés (diputados) élus pour une législature de quatre ans au suffrage universel direct selon les règles du scrutin proportionnel d'Hondt par l'ensemble des personnes résidant dans la communauté autonome où résidant momentanément à l'extérieur de celle-ci, si elles en font la demande.

Les Asturies ne s'étant pas dotées d'une loi électorale propre, la première disposition transitoire du statut d'autonomie dispose que s'appliqueront les dispositions du décret-loi de sur les normes électorales[1].

Nombre de députés par circonscriptionModifier

Conformément à l'article 25, qui prévoit que le nombre de députés sera situé « entre 35 et 45 »[2], la première disposition transitoire précise que « la Junte générale sera composée de 45 membres, 8 élus dans la circonscription occidentale, 5 dans la circonscription orientale et 32 dans la circonscription centrale »[1].

Les circonscriptions sont délimitées par les districts judiciaires[1] :

  • circonscription occidentale : districts de Luarca, Cangas de Narcea et Grado ;
  • circonscription orientale : districts de Llanes et Cangas de Onís, et communes de Villaviciosa, Colunga et Caravia ;
  • circonscription centrale : districts d'Oviedo, d'Avilés, de Mieres, Laviana, de Lena et de Siero, et communes de Gijón et Carreño.

Présentation des candidaturesModifier

Peuvent présenter des candidatures[3] :

  • les partis ou fédérations politiques enregistrées auprès du registre des associations politiques du ministère de l'Intérieur ;
  • les coalitions électorales de ces mêmes partis ou fédérations dûment constituées et inscrites auprès de la commission électorale au plus tard 15 jours après la convocation du scrutin ;
  • et les électeurs de la circonscription, en nombre d'au moins 500 et représentant au plus 0,1 % des inscrits.

Répartition des siègesModifier

Seules les listes ayant recueilli au moins 3 % des suffrages valides dans une circonscription peuvent participer à la répartition des sièges à pourvoir dans cette même circonscription, qui s'organise en suivant différentes étapes :

  • les listes sont classées en une colonne par ordre décroissant du nombre de suffrages obtenus ;
  • les suffrages de chaque liste sont divisés par 1, 2, 3... jusqu'au nombre de députés à élire afin de former un tableau ;
  • les mandats sont attribués selon l'ordre décroissant des quotients ainsi obtenus[4].

Lorsque deux listes obtiennent un même quotient, le siège est attribué à celle qui a le plus grand nombre total de voix ; lorsque deux candidatures ont exactement le même nombre total de voix, l'égalité est résolue par tirage au sort et les suivantes de manière alternative.

CampagneModifier

Principales forces politiquesModifier

Force politique Chef de file Idéologie Résultats en 1982
Parti socialiste ouvrier espagnol
Partido Socialista Obrero Español
PSOE Pedro de Silva Centre gauche
Social-démocratie, progressisme, régionalisme
52,1 % des voix
6 députés
Coalition AP-PDP-UL
Coalición AP-PDP-UL
AP-PDP-UL Francisco Álvarez-Cascos Centre droit
Conservatisme, démocratie chrétienne, libéralisme
27,9 % des voix
3 députés
Parti communiste d'Espagne
Partido Comunista de España
PCE-PCA Francisco Javier Suárez Gauche radicale
Communisme, marxisme, républicanisme
8,1 % des voix
1 député

RésultatModifier

Total régionalModifier

Résultats des élections à la Junte générale de la principauté des Asturies de 1983[5]
 
Partis Voix % Sièges
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) 293 320 52,17 26
Alliance populaire-Parti démocrate populaire-Union libérale (AP-PDP-UL) 170 654 30,35 14
Parti communiste d'Espagne (PCE-PCA) 62 855 11,18 5
Centre démocratique et social (CDS) 19 495 3,47 0
Parti socialiste des travailleurs (es) (PST) 4 703 0,84 0
Candidature communiste (PRUC-PCPE) 4 226 0,75 0
Mouvement communiste (es)-Ligue communiste révolutionnaire (MC-LCR) 2 833 0,50 0
Autres 3 436 0,61 0
Votes valides 562 222 98,94
Votes blancs 2 298 0,40
Votes nuls 3 751 0,64
Total 568 271 100 45
Abstentions 305 419 34,96
Inscrits / Participation 873 690 65,04

Par circonscriptionModifier

Circonscription Occidentale Centrale Orientale
Sièges 8 32 5
Nombre % Nombre % Nombre %
Inscrits 137 878 100,00 663 934 100,00 71 878 100,00
Abstentions 58 853 42,68 223 311 33,63 23 255 32,35
Votants 79 025 57,32 440 623 66,37 48 623 67,65
Nuls 785 0,99 2 617 0,59 349 0,72
Blancs 439 0,56 1 662 0,38 197 0,41
Exprimés 77 801 98,45 436 344 99,03 48 077 98,87
Partis Voix % Sièges Voix % Sièges Voix % Sièges
PSOE 33 314 42,82 4 238 885 54,75 19 21 121 43,93 3
AP-PDP-UL 29 111 37,42 3 121 108 27,76 9 20 435 42,50 2
PCE-PCA 8 165 10,49 1 50 693 11,62 4 3 997 8,31 0
Autres 7 211 9,27 25 658 5,87 2 524 5,26

AnalyseModifier

SuitesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (es) Espagne, Asturies. « Ley Orgánica 7/1981, de 30 de diciembre, de Estatuto de Autonomía para Asturias. », BOE, art. Disposición transitoria primera. (version en vigueur : 11 janvier 1982) [lire en ligne (page consultée le 30 avril 2022)].
  2. (es) Espagne, Asturies. « Ley Orgánica 7/1981, de 30 de diciembre, de Estatuto de Autonomía para Asturias. », BOE, art. 25. (version en vigueur : 11 janvier 1982) [lire en ligne (page consultée le 30 avril 2022)].
  3. (es) Espagne. « Real Decreto-ley 20/1977, de 18 de marzo, sobre Normas Electorales. », BOE, art. 30. (version en vigueur : 24 mars 1977) [lire en ligne (page consultée le 30 avril 2022)].
  4. (es) Espagne. « Real Decreto-ley 20/1977, de 18 de marzo, sobre Normas Electorales. », BOE, art. 20. (version en vigueur : 24 mars 1977)
  5. (es) Junte générale de la principauté des Asturies, « RESULTADOS ELECTORALES JUNTA GENERAL DEL PRINCIPADO DE ASTURIAS », sur jgpa.es (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier