Union libérale (Espagne, 1983)

Union libérale
(es) Unión Liberal
Image illustrative de l’article Union libérale (Espagne, 1983)
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Disparition
Fusionné dans Parti libéral
Siège Madrid (Espagne)
Fondateur Pedro Schwartz (es)
Positionnement Centre droit
Idéologie Libéralisme
Coalition Coalition populaire
Couleurs
  • bleu

L’Union libérale (en espagnol : Unión Liberal, UL) est un parti politique espagnol de centre droit libéral, actif entre et .

HistoireModifier

FondationModifier

L'Union libérale est lancée par Pedro Schwartz (es) le . Il confirme à cette occasion qu'il rejoint la Coalition populaire (CP) en soutenant le leadership du conservateur Manuel Fraga sur le centre droit espagnol[1]. Le parti avait été enregistré deux mois plus tôt au registre des partis politique du ministère de l'Intérieur[2]. L'UL intègre le le Bureau libéral (Mesa Liberal), dont le principal dirigeant et ancien président du Sénat Antonio Fontán est désigné président de l'UL[3].

DisparitionModifier

Le sénateur Rafael Márquez remplace Fontán dès le [4] et entreprend de rapprocher l'Union libéral du Parti libéral. Les deux partis acceptent en que l'homme d'affaires José Antonio Segurado mène a bien la fusion des deux formations[5]. Le premier conseil politique du parti unifié, qui s'intitule Parti libéral, est réuni le [6].

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Schwartz, en la presentación de UL: «Nos defenderemos del absolutismo socialista» », ABC,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2020).
  2. (es) « Dos nuevos grupos se unen a la 'operación liberal' de Fraga », El País,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2020).
  3. (es) « Antonio Fontán, nuevo 'hombre fuerte' del ala liberal en la coalición de Fraga », El País,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2020).
  4. (es) « La ejecutiva de Unión Liberal nombra presidente a Rafael Márquez », El País,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2020).
  5. (es) « Segurado abandona mañana la CEIM para construir el ala liberal de la Coalición », ABC,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2020).
  6. (es) « José Antonio Segurado incorpora nuevos miembros a la dirección del Partido Liberal », El País,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mai 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier