Ouvrir le menu principal

À cœur ouvert (film, 2012)

film de Marion Laine, sorti en 2012
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film de Marion Laine. Pour le film de Mike Binder, voir À cœur ouvert.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir À cœur ouvert.
À cœur ouvert
Description de cette image, également commentée ci-après
Édgar Ramírez, Marion Laine et Juliette Binoche à une avant-première du film

Réalisation Marion Laine
Scénario Marion Laine, d'après le roman Remonter l'Orénoque de Mathias Énard
Acteurs principaux
Sociétés de production Thelma Films
Manchester Films
mk2
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 87 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À cœur ouvert est un film dramatique français réalisé en 2012 par Marion Laine.

Il s'agit d'une adaptation libre du roman Remonter l'Orénoque de Mathias Énard.

SynopsisModifier

Mila et Javier sont tous deux chirurgiens du cœur. Mariés depuis dix ans, ils ont deux passions : leur amour et leur métier. Mais Mila tombe enceinte, contre toute attente, et la perspective d’un enfant remet en cause l’équilibre de leur relation. Le penchant pour l’alcool de Javier devient alors une réelle menace…[1]

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
La réalisatrice et les principaux comédiens.

AccueilModifier

« Toujours un peu en retrait, pas assez sensible, elle laisse ses acteurs se débattre avec les humeurs très changeantes de leurs personnages et passe de la chronique gentiment bourgeoise, façon Claude Sautet, à l'hystérie passionnelle, genre Andrzej Zulawski. Mais cette mise en scène à la va-comme-je-te-pousse n'arrive pas à gâcher complètement l'original et foisonnant roman de Mathias Énard, Remonter l'Orénoque, dont ce film est l'adaptation. »

— Frédéric Strauss, Télérama, 8 août 2012

« Le pathétique mécanique de À Cœur ouvert tourne court. Si tragédie il y a, elle est involontaire : ayant revêtu la peau des caricatures, Juliette Binoche et Edgar Ramirez s'accordent à grand tort dans une double performance outrée comme on en a rarement vu.[...] Ces amants passionnés parlent la même langue, mais aucun de leurs mots n'est vrai. »

— Noémie Luciani, Le Monde, 7 août 2012

« Si le scénario manque souvent de tenue, la mise en scène atténue cette réserve grâce à un découpage à vif et un montage fiévreux qui ménagent de beaux espaces de jeu pour le couple Juliette Binoche (tout en poignantes ruptures) et Édgar Ramírez. Qui confirme, après Carlos, une rare présence, virile, fragile et séductrice, ainsi qu'un époustouflant sens de la cassure émotionnelle. »

— Xavier Leherpeur, Studio Ciné Live, 7 août 2012

Selon Allociné respectivement CBO-Box Office[2], 40 311 entrées spectateurs en France ont vu le film au 14 août 2012.

Autour du filmModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier