Zenon Grocholewski

cardinal polonais

Zenon Grocholewski
Image illustrative de l’article Zenon Grocholewski
Zenon Grocholewski en 2010.
Biographie
Naissance
à Bródki (Pologne)
Ordination sacerdotale par
Mgr Antonio Baraniak
Décès (à 80 ans)
Rome (Italie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Nicola in Carcere
Cardinal-prêtre de S. Nicola in Carcere
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
pape Jean-Paul II
Préfet de la Congrégation pour l'éducation catholique
Préfet du tribunal suprême de la Signature apostolique
Secrétaire du tribunal suprême de la Signature apostolique

Blason
« Illum oportet crecere » (Jn 3, 30)
(« Il faut qu'il croisse »)
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Zenon Grocholewski (né le à Bródki en Pologne et mort le à Rome (Italie)[1]) est un cardinal polonais, préfet de la Congrégation pour l'éducation catholique de 1999 à 2015.

BiographieModifier

PrêtreModifier

Zenon Grocholewski est ordonné prêtre le pour le diocèse de Poznań en Pologne.

Il exerce son ministère sacerdotal dans une paroisse de Poznań avant d'aller étudier à Rome et d'obtenir un doctorat à l'université pontificale grégorienne.

Il enseigne ensuite le droit canon à l'université pontificale du Latran et à l'université pontificale grégorienne.

Il travaille au Tribunal suprême de la Signature apostolique dès 1972, en occupant successivement les fonctions de notaire et de chancelier, avant de devenir évêque.

ÉvêqueModifier

Nommé secrétaire du Tribunal suprême de la Signature apostolique le , Zenon Grocholewski a été consacré le par le pape Jean-Paul II avec le titre d'archevêque titulaire d'Acropolis. Il en devient préfet le , avant d'être nommé préfet de la Congrégation pour l'éducation catholique le . fut le préfet de la Congrégation pour l'Éducation catholique sous l'autorité de trois papes : saint Jean-Paul II, Benoît XVI et François[2].

CardinalModifier

Jean-Paul II crée Zenon Grocholewski cardinal lors du consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de San Nicola in Carcere.

Il participe aux conclaves de 2005 (élection de Benoît XVI) et de 2013 (élection de François).

Le , comme le lui permet le code de droit canonique après dix ans dans l'ordre des cardinaux-diacre, il opte pour l'ordre des cardinaux-prêtres au cours du consistoire ordinaire pour la canonisation de nouveaux saints, conservant pro hac vice le titre de San Nicola in Carcere[3].

Au sein de la curie romaine, il est également membre de la Congrégation pour la doctrine de la foi, de la Congrégation des évêques, de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples[4],[5], du Tribunal suprême de la Signature apostolique et du Conseil pontifical pour les textes législatifs.

Le il est nommé par François membre de la nouvelle commission spéciale chargée du traitement des recours au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi[6].

Il se retire de ses fonctions à tête de la Congrégation pour l'éducation catholique le à l'âge de soixante-quinze ans.

Il meurt le à Rome.

Ses funérailles, présidées par le Cardinal Konrad KRAJEWSKI, aumônier apostolique, sont célébrées le en la Cathédrale de Poznan où il est ensuite inhumé dans la crypte.

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Kardinal Zenon Grocholewski ist tot. Ein enger Mitarbeiter von Johannes Paul II. Starb », sur nach-welt.com, 17 juillet 2020
  2. « Décès du cardinal polonais Zenon Grocholewski - Vatican News », sur Vaticannews.va, (consulté le ).
  3. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Consistoro per il voto su alcune cause di canonizzazione », sur press.vatican.va, (consulté le )
  4. Nommé le 8 janvier 2007
  5. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 8 janvier 2007 », sur press.vatican.va, (consulté le )
  6. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce et nomine », sur press.vatican.va, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sources et liens externesModifier