Ouvrir le menu principal

Aurelio Sabattani

prélat catholique

Aurelio Sabattani
Biographie
Naissance
Casalfiumanese (Italie)
Ordination sacerdotale
Décès (à 90 ans)
au Vatican
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-diacre puis cardinal-prêtre pro illa vice de
S. Apollinare alle Terme Neroniane-Alessandrine
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Amleto Cicognani
Président de la Fabrique de Saint-Pierre
Archiprêtre de la Basilique Saint-Pierre
Pro-préfet puis préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique
Secrétaire du Tribunal suprême de la Signature apostolique
Prélat de Lorette (Italie)

Blason
« Radicatus in caritate »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Aurelio Sabattani, né le à Casalfiumanese, dans la province de Bologne, en Émilie-Romagne en Italie et mort le au Vatican, est un cardinal italien de la curie romaine, préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique de 1982 à 1988.

BiographieModifier

PrêtreModifier

Aurelio Sabattani est ordonné prêtre le .

ÉvêqueModifier

Nommé Prélat de Lorette, avec le titre d'archevêque in partibus de Iustiniana Prima, le , il est consacré le 25 juillet suivant par le cardinal Amleto Cicognani.

Le , il est nommé secrétaire du Tribunal suprême de la Signature apostolique, avant d'en devenir pro-préfet le , puis préfet le , juste après avoir été créé cardinal, jusqu'au .

En outre, le , il est nommé président de la Fabrique de Saint-Pierre et archiprêtre de la Basilique Saint-Pierre.

Il se retire de l'ensemble de ses charges à 78 ans, le .

CardinalModifier

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de Sant'Apollinare alle Terme Neroniane-Alessandrine.

Il est cardinal protodiacre à partir de 1990, jusqu'à ce qu'il soit élevé au rang de cardinal-prêtre le .

BibliographieModifier

  • (it)Ravaglia P., Ha amato la Chiesa. Una biografia del Cardinale Aurelio Sabattani (1912-2003), Editrice Il Nuovo Diario, Imola, 2009.

Voir aussiModifier