Ouvrir le menu principal

Konrad Krajewski
Image illustrative de l’article Konrad Krajewski
le cardinal Krajewski lors du consistoire du .
Biographie
Naissance (55 ans)
Łódź (Pologne)
Ordination sacerdotale par Mgr Władysław Ziółek
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-diacre de Santa Maria Immacolata all'Esquilino
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le card. Giuseppe Bertello
Aumônier apostolique
Depuis le
Archevêque titulaire de Beneventum
Autres fonctions
Fonction religieuse

Blason
« Misericordia »
« Miséricorde »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Konrad Krajewski, né le à Łódź, est un cardinal polonais de l'Église catholique, aumônier apostolique depuis le .

BiographieModifier

Ordonné prêtre le pour le diocèse de Łódź, Konrad Krajewski a étudié la théologie à l'université catholique de Lublin. Après deux ans de ministère paroissial, il est envoyé à Rome pour poursuivre des études de liturgie à l'Institut de liturgie de l'Athénée pontifical Saint-Anselme où il obtient une licence en liturgie en 1993. Il poursuit ensuite ses études en doctorat de théologie à l'Angelicum[1]. En 1995, il retourne dans son diocèse d'origine où il exerce les fonctions de cérémoniaire de l'archevêque et enseigne dans différents séminaires.

Il fait son retour en 1998 à Rome en tant que membre du bureau des cérémonies pontificales. Le , il est nommé cérémoniaire pontifical[2] auprès de Mgr Piero Marini. Pendant les dernières années du pontificat de Jean-Paul II il officie de manière régulière en tant que second cérémoniaire. À ce titre il côtoie régulièrement le pape dont il admire la « sainteté »[3].

Le , le pape François, ayant pris connaissance des initiatives de ce dernier en faveur des pauvres[4], le nomme aumônier apostolique pour exercer la charité en faveur des pauvres au nom du Souverain pontife. Il est ordonné évêque par le cardinal Giuseppe Bertello le dans la basilique Saint-Pierre de Rome en présence du pape François.

Expliquant à l'agence de presse italienne que le pape l'a nommé aumônier en lui disant de « ne pas rester derrière son bureau », il fait installer sur la place Saint-Pierre, des douches et des toilettes gratuites pour les pauvres afin de leur permettre de vivre dans la dignité et pouvoir se rendre dans des lieux publics sans y être rejetée socialement. Il fait aussi installer un stand de barbier qui sera ouvert les lundis, jour de fermeture de ceux-ci dans la ville[5].

Il parcourt les périphéries de la ville de Rome, aide quand cela est possible certains à payer leurs factures, et a même prêté son appartement à un groupe de migrants, en attendant qu'ils trouvent un emploi, tandis qu'il dort dans son bureau[6].

Il est créé cardinal lors du consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de Santa Maria Immacolata all'Esquilino.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Anita Bourdin, « Mgr Konrad Krajewski nouvel aumônier pontifical », sur zenit.org, .
  2. (it) « Diarum romanae curiae », Acta Apostolicae Sedis, vol. 91, no 7,‎ , p. 736 (ISSN 0001-5199, lire en ligne [PDF])
  3. Témoignage de Mgr Konrad Krajewski cérémoniaire du pape Jean-Paul II, sur Benoît et moi.fr.
  4. Article du 8 août 2013 sur le blog Espérance nouvelle.
  5. Elisabeth de Baudoüin, « Au Vatican, bientôt le Barbier de Saint-Pierre », sur aleteia.org, (consulté le 31 janvier 2015).
  6. Isabelle Cousturié, « Mgr Konrad Krajewski : le cœur et la main du pape François », sur fr.aleteia.org,