Yann Le Quellec

réalisateur et producteur français
Yann Le Quellec
Description de l'image Yann Le Quellec par Riccardo Olerhead.png.
Naissance (46 ans)
Rennes
Nationalité Drapeau de la France France
Films notables Je sens le beat qui monte en moi
Le Quepa sur la vilni !
Cornelius, le meunier hurlant

Yann Le Quellec est un réalisateur français de cinéma ainsi qu'un auteur de romans graphiques. Il est connu pour la réalisation de ses films Je sens le beat qui monte en moi, Le Quepa sur la vilni !, Cornélius, le meunier hurlant, pour l‘écriture de ses livres Love is in the air(guitare)[1] et Les amants d’Hérouville (une histoire vraie)[2]. Il est aussi reconnu pour son activité de production dans le cinéma, notamment à travers Cinémage[3], SOFICA associée à la production de plus de 400 films.

BiographieModifier

Yann le Quellec est né à Rennes le 22 octobre 1974. Il grandit en Bretagne. Après une classe préparatoire au Lycée Louis Le Grand à Paris, Yann est admis parmi les premiers au concours d’entrée à HEC dont il sort diplômé en 1997.

Ses premières expériences professionnelles le mènent en Asie : au Vietnam, en Malaisie, à Singapour et en Indonésie où il effectue son service national. En parallèle, Yann étudie l’indonésien à L’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) et se passionne pour l’anthropologie et les popcultural studies à l'EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales) où il rédige une thèse de DEA sur le « rôle de la pop-culture dans la construction identitaire indonésienne » qui obtient les félicitations du jury.

Après une année de voyages où il rentre par la terre de Malaisie en France, Yann cofonde la société de Private Equity NetsCapital au sein de laquelle il finance des sociétés émergentes du secteur des médias.

Cinéphile passionné, Yann fonde en 2004 les sociétés de production White Light Films[4] et Les Films de mon moulin[5], toujours actives. Il crée également EWBF structure à 50/50 avec le groupe de cinéma Wild Bunch qu’il anime pendant plusieurs années et qui contribue à la production de nombreux films internationaux. Le géant financier américain Citigroup lui confie alors la gestion pour l’Europe du fonds d’investissement dans le cinéma, Continental Entertainment Group, doté d’un capital de 400 millions de dollars[6]. En 2009, affectée par la crise des surprimes, Citigroup décide de se retirer du secteur cinématographique.

En parallèle, dès 2005, Yann fonde la SOFICA Cinémage[7] avec Serge Hayat. Toujours très active et attentive au soutien et à l’émergence des nouveaux talents (plus de 50% des films soutenus en 15 ans sont des premiers ou seconds films de réalisateur-trices), Cinémage a levé et investi plus de 130 M€ dans 430 films de cinéma français et européen. Au fil des années, Cinémage a construit un catalogue de films particulièrement varié comportant des succès commerciaux (Au nom de la terre, Hors normes, Les Misérables, Première année, Le sens de la fête, Il a déjà tes yeux, Victoria, Les innocentes, Babysitting 2, Les Garçons et Guillaume, à Table !, Potiche, Du vent dans mes mollets, La Villa etc.), des films d’auteur totalisant plus de 130 sélections dans des festivals internationaux de catégorie A tels que le Festival de Cannes ou la Berlinale (Sybil, Chambre 212, Le daim, La prière, Ma Loute, Dheepan, Le passé, De Rouille et d’os, Aimer Boire et Chanter, Des hommes et des Dieux, L’inconnu du lac, Alice et le maire, Une fille facile, Les garçons sauvages, Sofia, Jeune femme, Makala, Ava, Un beau soleil intérieur, L’avenir, Mon roi, Trois souvenirs de ma jeunesse, Ni le ciel ni la terre, Le Passé, etc.).

De 2018 à 2020, Yann est aussi membre titulaire du Comité de l’Avance sur Recettes du CNC (Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée), au Premier Collège.

Depuis 2010, Yann enseigne l’économie du cinéma et de la production à HEC et est membre Comité Stratégique de la Majeure Art et Culture d’HEC. Il intervient également dans diverses écoles comme La Fémis.

ŒuvresModifier

 
Love is in the air (guitare), Yann Le Quellec & Romain Ronzeau, 2021

Love is in the air (guitare)Modifier

Il y a plusieurs années, Yann Le Quellec a attrapé le virus de l’air guitare, passion à laquelle il rend hommage dans Love is in the air (guitare)[8]. Ce roman graphique, dont le scénario est écrit par Yann Le Quellec et le dessin réalisé par Romain Ronzeau, a été publié aux Editions Delcourt en 2011. La bande dessinée a reçu un excellent accueil critique et commercial et a remporté plusieurs prix, dont le Prix des Ados[9]. Elle fait l’objet d’une traduction allemande. L’album est réédité dans une version remaniée et augmentée en janvier 2021[1], toujours aux éditions Delcourt.

Je sens le beat qui monte en moiModifier

 
Je sens le beat qui monte en moi, Yann Le Quellec, 2012

Comme auteur au cinéma, Yann a d’abord écrit et réalisé Je sens le beat qui monte en moi [10]; une comédie burlesque et musicale qui conte l’histoire d’une guide touristique souffrant d’une affliction singulière : dès qu’elle entend de la musique, son corps est pris de pulsions de gesticulations. La danseuse Rosalba Torres Guerreiro (Anne Teresa de Keersmaeker, Ballets C de la B d’Alain Platel) et Serge Bozon y tiennent les rôles principaux. Le film a été sélectionné et primé dans de nombreux festivals : Prix du public aux Festivals de Brive et de Vendôme, prix Unifrance du meilleur film français, Lutins du meilleur court métrage, sélection au Festival de Locarno, diffusions sur Canal + et des chaînes d’une dizaine de pays[11],[12],[13].

Le Quepa sur la vilni !Modifier

""Le Quepa sur la vilni !""[14] (« Panique sur la ville ! » dans le désordre) met en scène l’épopée burlesque d’hommes sandwichs à vélo dans les montagnes, chargés de faire la promotion d’un film au casting surprenant : Bernard Ménez, Bernard Hinault, Christophe (le chanteur), Catherine Le Quellec (sa mère) ainsi que de nombreux jeunes comédiens tels Finnegan Oldfield, Pauline Bayle, Damien Jouillerot[15]. Le film est sélectionné à Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs et obtient le prix Jean Vigo 2014. Il est sélectionné dans de nombreux festivals internationaux et diffusé sur Canal+.

Il fait l’objet d’une sortie nationale en salles en 2014 (distribution Shellac) dans un programme qui réunit aussi Je sens le beat qui monte en moi. Les deux films sont réunis dans un coffret DVD (édition Shellac).

Cornélius, le meunier hurlantModifier

Par la suite, Yann Le Quellec écrit et réalise son premier long-métrage Cornélius, le meunier hurlant[16], librement inspiré du roman éponyme de l’écrivain finlandais Arto Paasilinna[17]. Le film, présenté pour la première fois au Festival de Belfort en novembre 2017, y remporte le prix du public. Il sort en salle le 2 mai 2018 (production Agat Films et Les Films de mon moulin, distribution Ad Vitam). Iggy Pop interprète la musique du film dont Bonaventure Gacon, Anaïs Demoustier, Gustave Kervern et Denis Lavant tiennent les rôles principaux.

Archipel CoconutModifier

Depuis 2020, Yann développe entre Paris, Cancale et Rio un projet collectif : une micro nation poétique et tropicale nommée Archipel Coconut…

Les amants d'HérouvilleModifier

 
Les amants d'Hérouville (une histoire vraie), Yann Le Quellec & Romain Ronzeau, 2021

En février 2021, Yann signe le scénario du roman graphique Les amants d’Hérouville[2], qui conte le destin génial et sulfureux du compositeur Michel Magne, fondateur des célèbres Studios d’Hérouville où vinrent enregistrer Elton John, David Bowie, Pink Floyd… Le livre, dont les dessins sont réalisés par Romain Ronzeau, et préfacé par Sempé, Costa Gavra, Bill Wyman (bassiste des Rolling Stones) et Eddy Mitchell est édité aux Editions Delcourt.

FilmographieModifier

Bande dessinéeModifier

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Love is in the airguitare de Romain Ronzeau, Yann Le quellec - Album | Editions Delcourt », sur www.editions-delcourt.fr (consulté le 1er février 2021)
  2. a et b « Les Amants d'Hérouville - Une histoire vraie de Romain Ronzeau, Yann Le quellec, Thomas CadÈne - Album | Editions Delcourt », sur www.editions-delcourt.fr (consulté le 1er février 2021)
  3. « La SOFICA Cinémage - Une réduction d'impôt à 48% », sur Cinémage (consulté le 1er février 2021)
  4. « White Light Films & Finance », sur www.unifrance.org (consulté le 1er février 2021)
  5. « Les Films de Mon Moulin », sur www.unifrance.org (consulté le 1er février 2021)
  6. « Le géant financier américain Citi va investir dans des films français », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 1er février 2021)
  7. « Page d'accueil - Cinémage - Le Leader du marché des SOFICA », sur Cinémage (consulté le 1er février 2021)
  8. « Love is in the airguitare de Romain Ronzeau, Yann Le quellec - Album | Editions Delcourt », sur www.editions-delcourt.fr (consulté le 1er février 2021)
  9. « Salon Livres et Musiques de Deauville : Un vent de air guitar souffle », sur ActuaLitté.com (consulté le 1er février 2021)
  10. AlloCine, « Je sens le beat qui monte en moi » (consulté le 1er février 2021)
  11. « "Je sens le beat qui monte en moi" : marcher avec des jambes qui tricotent », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 1er février 2021)
  12. « “Je sens le beat qui monte en moi” de Yann Le Quellec », sur Brefcinema | Le meilleur du court métrage en VOD (consulté le 1er février 2021)
  13. Olivier Père, « Je sens le beat qui monte en moi de Yann Le Quellec », sur Olivier Père, (consulté le 1er février 2021)
  14. AlloCine, « Le Quepa sur La Vilni ! » (consulté le 1er février 2021)
  15. « "Le Quepa sur la vilni !", un film de Yann Le Quellec | Ciclic », sur Ciel (consulté le 1er février 2021)
  16. AlloCine, « Cornélius, le meunier hurlant » (consulté le 1er février 2021)
  17. « Cornélius, le meunier hurlant », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 1er février 2021)
  18. « Prix des Ados », sur inDeauville - Tourisme, Evénements, City Guide - Site officiel du territoire Deauville, (consulté le 1er février 2021)
  19. « CORNELIUS, LE MEUNIER HURLANT - Fondation Gan pour le cinéma » (consulté le 11 juillet 2016)
  20. AlloCine, « Prix Jean Vigo 2013 : Le Palmarès ! », sur AlloCiné (consulté le 1er février 2021)
  21. « Cornélius, le meunier hurlant », sur www.festival-entrevues.com (consulté le 1er février 2021)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Guénaëlle Daujon, « Le phénomène Yann Le Quellec », ArMen, Quimper, Éditions Fitamant, no 200,‎ , p. 96 (ISSN 0297-8644)

Liens externesModifier