Yabem

langue océanienne

Yabem
Jabêm
Pays Papouasie-Nouvelle-Guinée
Région Golfe d'Huon
Nombre de locuteurs 2 084 (en 1978)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 jae
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF jae

Le yabem (autonyme, jabêm) est une des langues ngero-vitiaz, une langue austronésienne parlée en Papouasie-Nouvelle-Guinée, sur la côte nord-ouest, dans le golfe d'Huon. Il appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Histoire et orthographeModifier

En 1886, des missionnaires allemands luthériens, s'installent au cœur du pays yabem. Ils utilisent la langue pour l'évangélisation des populations de la région et, pour ce, la dotent d'une orthographe. Le yabem devient une langue véhiculaire dès leur arrivée à Simbang, un village où on parlait yabem. En 1939, le yabem était parlé par au moins 15 000 personnes et compris par près de 100 000 (Zahn, 1940). Dans la décennie qui suivit la Seconde Guerre mondiale, le réseau des écoles missionnaires poursuivit l'instruction en yabem pour au moins 30 000 étudiants (Streicher, 1982). Bien que l'usage du yabem comme lingua franca a décliné et a été remplacé par le tok pisin, le yabem demeure une des langues austronésiennes les mieux documentées, avec des compositions originales et pas seulement des traductions de l'anglais ou de l'allemand. En 1939, 100 000 personnes connaissent le yabem[2].

La hauteur des voyelles est différenciée par un accent circonflexe, qui sert aussi à signaler les consonnes labialisées. Celles-ci sont également écrites avec /-u-/ ou /-o-/. Les prénasalisées n'ont pas de notation spécifique. Le coup de glotte est noté /-c-/[3].

  • têmui [temʷi]: sale
  • kapôêŋ [kapʷeŋ]: grand
  • moac [mʷaʔ]: serpent
  • lesêŋ [lɛseŋ]: lente
Alphabet yabem[4]
a b c d e ê g h i j
k l m n ŋ o ô p qu r
s t u w

PhonologieModifier

Les tableaux présentent la phonologie du yabem[5].

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte ɛ [ɛ] a [a] ɔ [ɔ]

ConsonnesModifier

Bilabiales Alvéolaires Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Labio-vél. pʷ [] kʷ []
Prénasal. mb [m͡b]
mbʷ [m͡bʷ]
nd [n͡d] ng [ŋ͡g]
ngʷ [ŋ͡gʷ]
Fricative Sourde s [s] h [h]
Prénasal. ns [n͡s]
Nasale Simples m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Labialisée mʷ []
Liquide l [l]
Semi-voyelle w [w] y [j]


Notes et référencesModifier

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Ross 1993, p. 133.
  3. Ross 1993, note 1, p. 148.
  4. Streicher 1982, p. 631.
  5. Ross 1993, p. 134.

SourcesModifier

  • (en) J. F. Streicher, Jabêm-English dictionary (reproduction de H. Zahn, Jabêm-Deutsch Wörterbuch, 1917, révisée), Canberra, Research School of Pacific Studies, The Australian National University, coll. « Pacific Linguistics / C » (no 68), (ISBN 0-85883-274-7, lire en ligne)
  • (en) Malcolm D. Ross, « Tonogenesis in the North Huon Gulf Chain », dans Jerold A. Edmondson et Kenneth J. Gregerson, Tonality in Austronesian languages, Honolulu, University of Hawaii Press, coll. « Oceanic Linguistics Special Publications » (no 24), , 133–153 p.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier