Xiao Duan Wen

impératrice de la dynastie Qing
Xiao Duan Wen
《孝端文皇后朝服像》.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
Sépulture
Noms posthumes
孝端文皇后, 孝端正敬仁懿哲順慈僖莊敏輔天協聖文皇后Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Manggusi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
ホルチン大妃・グンブ(袞布) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Wenzhuang (en)
Jingduan (d)
Yong'an (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

L'impératrice Xiao Duan Wen (chinois : 孝端文皇后 ; née le et morte le [réf. souhaitée]) est une princesse mongole du clan des Bordjiguines de nom personnel Jerjer. Épouse de l'empereur Huang Taiji (皇太极) de la dynastie mandchoue des Qing, elle est enterrée avec son mari dans un grand mausolée à Shenyang.

BiographieModifier

Enfance et ancêtresModifier

Jerjer est l'enfant de Manggus (ou Manggusi), un prince de l'ouest de la Mandchourie[1].

MariageModifier

Elle devient l'une des concubines de Huang Taiji (1592-1643), le second empereur de ce qui sera appelé ultérieurement la dynastie Qing. Celui-ci règnera de 1626[1] à 1643.

Elle obtient le titre d'impératrice en 1636, dans un contexte où l'empereur donne de nombreux titres chinois pour son gouvernement[1].

L'empereur Shunzhi (1638-1661), succède à son père Huang Taiji en 1643[1]. L'impératrice Xiao Duan a alors le titre de « Mère impératrice, Impératrice douairière »[1]. En 1644, elle déménage à Pékin[1].

MortModifier

L'impératrice Xiao Duan meurt à Pékin en 1649[1]. Après sa mort, elle est honorée en tant qu'impératrice Xiao Duan Wen[1].

MausoléeModifier

 
Vue aérienne du mausolée Zhao (Zhaoling) de la dynastie Qing, en Chine.

Elle partage avec son époux le mausolée Zhaoling (la tombe lumineuse ; ou Beiling, la tombe du nord)[2].

DescendanceModifier

Jerjer donne naissance à trois princesses Qing (l'empereur Huang Taiji aura, quant à lui, en tout 14 filles[1]) :

  • la princess Wenzhuang, née en 1625, seconde fille de Huang Taiji[1] ;
  • la princesse Jingduan, née en 1628[1], troisième fille de Huang Taiji ;
  • la princesse Yong'an, née en 1634[1], huitième fille de Huang Taiji.

ParentéModifier

Plusieurs descendantes du frère ainé de Jerjer, le prince Zhaisang (寨桑), épouseront des empereurs mandchous. Jerjer est ainsi :

  • la tante de Harjol (en) (1609–1641), concubine de l'empereur Huang Taiji ;
  • la tante d'Alatan Qiqige (1613–1688), l'impératrice Xiaozhuangwen (en), sœur cadette de la précédente et épouse du même empereur Huang Taiji ;
  • la grand-tante d'Erdeni Bumba (en), concubine de l'empereur Shunzhi ;
  • l'arrière-grand-tante d'Alatan Qiqige (1641–1718), l'impératrice Xiaohuizhang (en), épouse de l'empereur Shunzhi.

Dans la cultureModifier

Notes et référencesModifier

  • a b c d e f g h i j k et l (en) Arthur W. Hummel, Eminent Chinese of the Ch'ing Period, Volume 1 (lire en ligne)
  • « Tombe Zhaoling - Google Arts & Culture », sur Google Arts & Culture (consulté le )
  • Articles connexesModifier