Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Witry

section de Léglise, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Witry-lès-Reims.

Witry (witri[1] en wallon, Weltrich[2]/Weeltrich en luxembourgeois) est une section de la commune belge de Léglise située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Witry
L'église de Witry
L'église de Witry
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Neufchâteau
Commune Léglise
Code postal 6860
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Witrysien(ne)
Géographie
Coordonnées 49° 51′ nord, 5° 36′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Witry

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Witry

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Witry

Sommaire

GéographieModifier

HistoireModifier

Formée des quatre villages de Witry, Traimont, Volaiville et Winville, la seigneurie de Witry était partagée au XIIIe siècle entre l'abbaye de Saint-Hubert, qui exerçait la justice moyenne et foncière sur la basse cour, et le comte de Luxembourg, qui détenait les droits de haut justicier tant sur la basse cour que sur la haute cour.

  • Le 11 février 1282, le comte de Luxembourg cède la seigneurie de Witry à Arnoulde de Pittange.
  • En 1311, Jean Ier de Bohême, roi de Bohême, comte de Luxembourg accorde à Arnoulde de Pittange le droit de haute justice sur l'ensemble du ban seigneurial de Witry (la haute cour et la basse cour).
  • En 1475, le duc de Bourgogne confisque les biens des Créhange-Pittange, lesquels avaient embrassé le parti adverse du duc de Lorraine, et les donne à la famille de Bade.
  • En 1503, le marquis de Bade en rend la moitié à Nicolas de Créhange.
  • En 1534, mentionné Wiltrich[3].
  • En 1595, 1597 et 1600 les co-seigneurs vendent leurs parts respectives aux d'Everlange.
  • En 1615, Nicolas d'Everlange construit un château avec tours, fossé et prison.
  • Le 31 janvier 1688, l'abbé de Saint Hubert cède ses droits à Witry en échange d'autres biens à Houmont et à Mande Sainte Marie.
  • En 1783, le duc Lamoral Jean Florent de Corswarem-Looz acquiert l'ensemble de la seigneurie auprès des d'Everlange de Witry.
  • En 1795, occupation française (département des Forêts). La révolution amène la confiscation de tous les biens du duc de Corswarem-Looz qui avait émigré en Allemagne. Le château de Witry, très ruiné, et ses dépendances furent achetés en 1812 par Jean-Bernard Marlet, de Differt.
  • Le 10 mai 1940 (lors de la Seconde Guerre mondiale, jour où commence la bataille de France) atterrissent dans des avions légers (Fieseler Fi 156) sur des prairies de Léglise des troupes allemandes (III./Infanterie-Regiment Grossdeutschland) dans le but (opération Niwi, pour Nives et Witry) d'accélérer la progression de la 1re Panzerdivision vers Neufchâteau en s'emparant des positions sur la frontière et de couper les communications[M 1]. Dispersés à l'atterrissage, un groupe s'installe sur les hauteurs de Witry et se heurte à la présence des Chasseurs ardennais appuyés par un blindé léger (T-13), les Allemands ripostant de plusieurs tirs de mortiers[M 2]. En fin de matinée, les Allemands se sont regroupés et entrent dans Witry. Les Chasseurs ardennais qui ont reçu un autre T-13 en renfort perdent un blindé et se retirent vers Fauvillers[M 3].

BibliographieModifier

On trouvera 80 pages sur l'histoire de la seigneurie de Witry dans le livre de Tandel[4] et sa réimpression en fac simile[5].

Notes et référencesModifier

  • Jean-Yves Mary, Le Corridor des Panzers, t. I, Bayeux, Heimdal,
  1. p. 52-53
  2. p. 65-66 et p. 79-80
  3. p. 101
  • Autres
  1. Enquête dialectale sur la toponymie wallonne, Jean Haust, 1940, S. 64.
  2. Zesummegestallt vum Henri Leyder-Lëtzebuerger Marienkalender 1997-iwwerschaft 3/2011.
  3. Dénombrements des feux des duché de Luxembourg et comté de Chiny, Grob Jacques und Vannérus Jules 1921, S. 416.
  4. Émile Tandel, Les communes luxembourgeoises, t. VIa : Arrondissement de Neufchâteau, Arlon, Institut archéologique du Luxembourg, 1889–1894.
  5. Archives générales du Royaume, 2001.