Ouvrir le menu principal

Musée archéologique d'Arlon

musée archéologique en Belgique
(Redirigé depuis Institut archéologique du Luxembourg)
Musée archéologique d'Arlon
Mausolée Arlon musée824 Bacchus.jpg
Relief sur le mausolée de Vervicius représentant un Bacchus ivre à bord d'une charrette
Informations générales
Site web
Collections
Genre
archéologie
Époque
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

(Voir situation sur carte : Province de Luxembourg)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Point carte.svg

Le musée archéologique d'Arlon, ou musée archéologique luxembourgeois, est un musée belge situé à Arlon en Région wallonne qui réunit une importante collection de vestiges archéologiques mis au jour sur le territoire de la province de Luxembourg. Il est renommé pour sa section gallo-romaine, en particulier la collection de sculptures funéraires, qui est l'une des plus importantes d'Europe.

Créé en 1886, il est installé depuis 1934 dans un bâtiment néoclassique construit dans les années 1840.

Statuette du dieu Intarabus

Sommaire

HistoireModifier

Origines des collections : 1847Modifier

Après l'indépendance de la Belgique et le partage du Luxembourg en 1839, les pouvoirs publics prirent conscience de la nécessité de protéger le patrimoine. Dans cet objectif, ils encouragèrent fortement la création de sociétés archéologiques dans les provinces belges. Le 2 septembre 1847, la députation provinciale prit un arrêté qui fondait dans le chef-lieu de la province de Luxembourg une « société pour la recherche et la conservation des monuments historiques, archéologiques et des œuvres d'art ».

Des démarches furent entreprises pour rassembler à Arlon des collections reflétant l'ensemble du patrimoine provincial.

Le musée scolaire : 1886Modifier

Dès sa création, la société archéologique avait stipulé dans ses statuts que l'ensemble des monuments et des objets dont elle obtiendrait la disposition formeraient un musée provincial. Mais de nombreuses démarches durent être entreprises avant que les collections ne soient conservées dans un bâtiment digne de ce nom. Elles furent transférées à maintes reprises durant près de quatre décennies.

En 1874, le gouverneur émit l'idée de créer un « musée provincial scolaire » à Arlon. Un subside fut accordé à la ville d'Arlon pour construire une annexe à l'école des garçons (actuelle rue de Diekirch) qui accueillerait le musée. Les plans furent confiés à l'architecte provincial Jean-Louis Van de Wyngaert. Les travaux s'achevèrent en 1886 et le musée scolaire fut inauguré et ouvert au public le 8 novembre.

Le rez-de-chaussée était réservé aux collections historiques et industrielles, tandis que le premier étage était dédié à l'archéologie.

Un musée digne de ce nom : 1934Modifier

Les locaux du musée scolaire se révélèrent rapidement trop étroits pour stocker l'ensemble des collections amassées par la société archéologique, qui avait entretemps adopté le nouveau nom d'Institut archéologique du Luxembourg. La ville d'Arlon promit de mettre à la disposition de l'Institut un bâtiment qui permettrait de conserver l'intégralité des collections dont il était propriétaire et dépositaire.

Le projet ne vit le jour qu'en 1934. À cette époque, « l'école des demoiselles » qui occupait un bâtiment dont la ville était propriétaire à la rue des Martyrs (anciennement rue de Virton) fut transférée. L'Institut archéologique se vit octroyer l'autorisation d'occuper les lieux pour y installer le musée archéologique. D'importants travaux furent entrepris pour adapter le bâtiment à sa nouvelle affectation.

Un musée provincial à double titre : 1959Modifier

Le 13 août 1959, la ville d'Arlon céda le musée à la province de Luxembourg. Il devint à cette date un musée provincial à double titre, de par sa propriété et à travers ses collections.

Les grands travaux : 1972 - 2003Modifier

À la fin des années 1960 et au début des années 1970, la Province et la Ville investirent d'importants budgets pour rénover le musée et lui conférer sa structure actuelle. Le bâtiment se fit ajouter une salle et on réorganisa entièrement les collections. Au début des années 2000, le hall d'accueil fut modernisé et le musée équipé de l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Depuis lors, les travaux se poursuivent afin d'améliorer sans cesse les conditions de conservation des collections et le confort des visiteurs. Les châssis des fenêtres de la façade furent remplacés courant du printemps 2011.

Les collectionsModifier

Depuis la fin des années 1990, le musée expose des collections exclusivement archéologiques. Depuis 2012, la collection permanente est entièrement consacrée à la période gallo-romaine.

Celle-ci comporte une large galerie lapidaire, imposante collection de fragments de monuments funéraires antiques mis au jour à Arlon. La galerie des objets comporte quant à elles le fruit de découvertes fortuites et de fouilles réalisées sur tout le territoire de la province de Luxembourg : vaisselle et objets divers en céramique, verres, outils, bijoux, accessoires de toilette...

Le musée organise au moins une fois par an des expositions temporaires sur le thème de l'archéologie, gallo-romaine ou d'autres périodes.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • V. BIRNBAUM, Les musées d’Arlon, in Annales de l’Institut archéologique du Luxembourg, 1891
  • A. BERTRANG, L’évolution de notre musée, in Bulletin de l’Institut archéologique du Luxembourg, 1935
  • Jean-Marie Triffaux, Le 150e anniversaire de l’Institut archéologique du Luxembourg, in Bulletin de l’Institut archéologique du Luxembourg", 1996
  • D. COLLING, E. RICHARD, L. ZEIPPEN, Le Musée archéologique Luxembourgeois d'Arlon, A la découverte des plus belles collections, 2009

Liens externesModifier