Ouvrir le menu principal

William Clarke (cyclisme)

coureur cycliste australien
William Clarke
William Clarke 4JDD2011.JPG
William Clarke lors des Quatre Jours de Dunkerque 2011.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
TasmanieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes professionnelles

William Clarke, né le , est un coureur cycliste australien membre de l'équipe Trek-Segafredo depuis 2019.

Sommaire

BiographieModifier

Après deux années passées dans des équipes continentales australiennes, William Clarke passe professionnel en 2011 dans l'équipe Leopard-Trek. Il a quitte après une seule saison à cause de la fusion de son équipe avec RadioShack et rejoint en 2012 Champion System, une équipe continentale professionnelle asiatique.

En janvier 2012, Clarke est sélectionné au sein de l'équipe nationale australienne pour participer au Tour Down Under. Lors de la deuxième étape, il s'échappe dès le deuxième kilomètre, et remporte l'étape avec plus d'une minute d'avance sur le peloton, ce qui lui vaut l'admiration de son directeur sportif[1]. En fin d'année il signe pour l'équipe néerlandaise Argos-Shimano.

En 2014 il devient membre de l'équipe continentale professionnelle Drapac qui prolonge son contrat en fin d'année[2].

Au début de la saison cycliste 2015, il remporte le prologue du Herald Sun Tour.

Au mois d'octobre 2016, il signe un contrat avec la formation américaine Cannondale-Drapac[3]. Il participe avec elle au Tour d'Espagne 2017, son premier grand tour.

En septembre 2018, il s'engage pour les deux années suivantes avec l'équipe Trek-Segafredo. Il y retrouve une partie de l'encadrement de l'équipe Leopard-Trek, dont le manager Luca Guercilena, selon lequel William Clarke renforcera Trek-Segafredo pour les contre-la-montre par équipes[4].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Clarke's win shows he's WorldTour worthy », sur cyclingnews.com,
  2. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 31 octobre 2014)
  3. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 20 octobre 2016)
  4. (en) « Trek-Segafredo sign Kirsch and Will Clarke through 2020 », (consulté le 4 septembre 2018)
  5. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :