Ouvrir le menu principal

Wilhelmstraße (Berlin)

voie de Berlin, Allemagne

Wilhelmstraße
Image illustrative de l’article Wilhelmstraße (Berlin)
Vue de la Wilhelmstraße, avec l'ambassade de Grande-Bretagne à droite.
Situation
Coordonnées 52° 30′ 35″ nord, 13° 23′ 03″ est
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Berlin
Quartier(s) Berlin-Mitte
Morphologie
Type Rue
Longueur 2 400 m

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Wilhelmstraße

Géolocalisation sur la carte : Berlin

(Voir situation sur carte : Berlin)
Wilhelmstraße

La Wilhelmstraße (littéralement : « rue Guillaume » d'après Frédéric-Guillaume Ier) est une rue située dans les quartiers de Mitte et Kreuzberg, dans le centre historique de Berlin. Jusqu'en 1945, elle abrita nombre d'administrations du royaume de Prusse et de l'Empire allemand.

Aménagée à la suite d'un élargissement urbain dans les années 1730, la Wilhelmstrasse était, par métonymie, l'équivalent du « Quai d'Orsay » à Paris ou « 10 Downing Street » à Londres, puisque c'est ici que se trouvait l'office du Reich aux Affaires étrangères, la chancellerie et de nombreux ministères du gouvernement du Reich. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la plupart des bâtiments ont été détruits par le bombardement et la bataille de Berlin, mais il reste encore une quinzaine d'immeubles de l'époque, aujourd'hui protégés.

Sommaire

SituationModifier

Cette rue, d'environ 2,4 km de longueur, s'étend du nord au sud. Elle débute à la rive sud de la Sprée, nommée Reichstagsufer (quai du Reichstag), croise la Dorotheenstraße, le boulevard Unter den Linden à l'est de la Pariser Platz et la Leipziger Straße pour se terminer au Hallesches Ufer près de l'ancienne porte de Halle à Kreuzberg. La section devant l'ambassade britannique au sud d'Unter den Linden[1] est piétonnière, afin de protéger le bâtiment des attentats.

HistoireModifier

Déjà à la fin du XVIIe siècle, un projet d'expansion la ville a été lancé sous le règne du « Grand Électeur » Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg. À l'ouest du centre-ville médiéval de Berlin et de Cölln, le nouveau quartier de Dorotheenstadt a été construit en style baroque le long d'Unter den Linden à partir des années 1670, suivi du faubourg de Friedrichstadt au sud fondé par l'électeur Frédéric III (le futur roi Frédéric Ier en Prusse) en 1688. Lors que le Mur de douane et d'accise de Berlin a été érigé de 1734 à 1737, la construction de la rue parallèle qui s'appelait auparavant la « rue des Hussards », Husarenstraße a été achevé. À la mort du roi Frédéric-Guillaume Ier en 1740, elle a été rebaptisée Wilhelmstraße.

 
Vue de la Wilhelmstraße en 1932, avec la cour d'honneur de la chancellerie (l'ancien Palais Radziwiłł) à gauche.

C'est ici que se trouvait de nombreux palais des princes et des ministres prussiens, notamment la résidence du feld-maréchal Curt Christophe de Schwerin devenu ensuite le siège du président du Reich, le palais de Antoni Henryk Radziwiłł, puis tard la chancellerie du Reich, et la résidence urbaine du prince Albert de Prusse (Prinz-Albrecht-Palais), bâtiments aujourd'hui disparus.

Au début du XIXe siècle, la plupart des ministères du gouvernemt prussien se sont installés le long de la rue. Après l'unification allemande de 1871, les autorités gouvernementales du nouveau Empire allemand et de nombreuses représentations diplomatiques suivirent. À l'époque du nazisme, c'était le lieu réservé aux centrales du pouvoir du Troisième Reich.

Après la Seconde Guerre mondiale, cette rue faisait partie de Berlin-Est, à l'époque où la ville était la capitale de la république démocratique allemande (RDA).[2] Repabtisée Otto-Grotewohl-Straße en 1964, elle était l'adresse de plusieurs missions diplomatiques auprès de l'Allemagne de l'Est.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

 
Plan de la Wilhelmstraße en 1904.

IllustrationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) (de) UK and Germany
  2. Sauf la partie sud appartenant à Berlin-Ouest

Voir aussiModifier

Lien externeModifier