Office du Reich aux Affaires étrangères

Office du Reich aux Affaires étrangères
(de) Auswärtiges Amt
Logo de l'organisation
Armoiries de l'Empire allemand.
Situation
Création
Dissolution
Type Office de l'Empire allemand
Siège No 76 Wilhelmstraße, Berlin
Langue Allemand
Organisation
Personnes clés Otto von Bismarck
Friedrich von Holstein
Bernhard von Bülow

L'office du Reich aux Affaires étrangères (en allemand : Auswärtiges Amt) était l'office chargée de mettre en œuvre la politique étrangère de l'Empire allemand. Il est dirigé par un secrétaire d'État Affaires étrangères placé sous la tutelle du chancelier du Reich. Il s'agit donc d’une administration impériale et non d'un « ministère ».

L'office fut créé dans le cadre de l'unification allemande en 1871 remplaçant l'office des Affaires étrangères de la confédération de l'Allemagne du Nord. Le chancelier Otto von Bismarck est en effet déterminé à garder la haute main sur la politique extérieure. Après la Première Guerre mondiale, l'office en gardant son nom (« Auswärtiges Amt ») jusqu’à nos jours est de facto devenu un ministère du gouvernement du Reich à l'époque de la république de Weimar.

HistoireModifier

 
Le siège de l'office, vers 1880.

Installé principalement dans un palais au no  76 de la Wilhelmstraße à Berlin, avenue qui accueille également d’autres offices de l'Empire allemand, il est surnommé par métonymie « la Wilhelmstraße ». À l’époque bismarckienne, il est organisé en deux sections :

  • la « section I » s’occupe des questions politiques et des relations avec les gouvernements étrangers ; à sa tête est placé le secrétaire d’État, assisté d’un sous-secrétaire d’État ;
  • la « section II » s’occupe des affaires commerciales, juridiques, consulaires, artistiques et scientifiques, de la situation des sujets allemands à l’étranger et des migrations ; à sa tête est placé le directeur de l’office.

Bien que l’Office soit responsable de la politique étrangère de l’Empire, les États fédérés gardent alors suffisamment de marge de manœuvre pour gérer leurs propres relations diplomatiques.

L’habileté diplomatique de Bismarck donne vite à « la Wilhelmstraße » une bonne réputation dans les relations diplomatiques. Après son retrait, l’empereur Guillaume II joue un rôle accru dans la conduite de la politique étrangère ; l’office occupe cependant une fonction assez importante pour rester au cœur du dispositif diplomatique et éventuellement faire sentir son opposition aux revirements de l’empereur.

En 1885, les affaires juridiques sont transférées à une « section III » ou « section juridique » (Rechtsabteilung). En 1890, une section coloniale (Kolonialabteilung) est créée, qui devient en 1907 l’office impérial aux Colonies (Reichskolonialamt). En 1915, une « section IV », chargée de la transmission des dépêches, est créée.

Secrétaires d'ÉtatModifier

Nom Début Fin
Hermann von Thile
Hermann Ludwig von Balan
Bernhard Ernst von Bülow
Josef Maria von Radowitz
Clovis de Hohenlohe-Schillingsfürst
Friedrich zu Limburg Stirum
Clemens Busch
Paul von Hatzfeldt
Herbert von Bismarck
Adolf Marschall von Bieberstein
Bernhard von Bülow
Oswald von Richthofen
Heinrich von Tschirschky
Wilhelm von Schoen
Alfred von Kiderlen-Wächter
Gottlieb von Jagow
Arthur Zimmermann
Richard von Kühlmann
Paul von Hintze
Wilhelm Solf
Ulrich von Brockdorff-Rantzau

SourcesModifier

Voir aussiModifier