Ouvrir le menu principal

Weekend of a Champion

film sorti en 1972
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Week-end (homonymie) et Champion (homonymie).
Weekend of a Champion
Description de cette image, également commentée ci-après
La Tyrrell 001 que pilotait Jackie Stewart lors de sa victoire au Grand Prix de Monaco 1971

Titre original Weekend of a Champion
Réalisation Roman Polanski et Frank Simon
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Documentaire
Durée 80 minutes (h 20)
(version de 1972)
93 minutes (h 33)
(version de 2013)
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Weekend of a Champion est un film documentaire britannique réalisé par Roman Polanski et Frank Simon, en 1971 et sorti en 1972, présenté à la Berlinale, où il remporte le prix du meilleur documentaire, cette année-là.

Le film a été projeté dans une nouvelle version en 2013 au Festival de Cannes en présence du réalisateur et de son principal interprète.

Sommaire

SynopsisModifier

Le cinéaste Roman Polanski, passionné de sport automobile, s'est lié d'amitié avec le pilote automobile écossais Jackie Stewart, champion du monde de Formule 1 en 1969 et, en route pour son second titre. Il obtient l'autorisation de suivre le champion pendant un week-end de Grand Prix. Lors du Grand Prix de Monaco 1971, que Stewart va d'ailleurs remporter, la caméra du cinéaste se glisse dans l'intimité du champion alors au faîte de sa gloire, tant sur le circuit qu'en dehors, aux côtés de son épouse Helen.

Dans sa version ressortie en 2013 et présentée cette année au Festival de Cannes, le film est augmenté d'un passage final où Polanski et Stewart discutent quarante ans plus tard, évoquant une époque où le triple champion du monde de Formule 1 a vu la plupart de ses amis pilotes perdre la vie en course.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

40 ans aprèsModifier

Polanski a intégré des images d'entretien avec Jackie Stewart tournées quarante ans après. Il explique dans les bonus du DVD qu'il a remonté le documentaire en l'élaguant d'une dizaine de minutes pour une question de rythme. Le documentaire original de 1971 durait 80 minutes.

Jackie Stewart fait le constat qu'à l'époque du tournage, il y avait deux « chances » sur trois pour un pilote de Formule 1 de mourir en course.

Récompenses et distinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Prizes & Honours 1972, sur le site officiel de la Berlinale
  2. Quarante ans après sa sortie, le film est présenté hors compétition dans la sélection officielle lors du Festival de Cannes 2013, en présence de Jackie Stewart et Roman Polanski, qui présentait par ailleurs La Vénus à la fourrure en compétition.

Liens externesModifier