Ouvrir le menu principal

Wanda Klaff

gardienne de Camp de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale
Article général Pour un article plus général, voir Procès du Stutthof.
Wanda Klaff
Biskupia Gorka executions - 7 - Klaff.jpg
Exécutions à Biskupia Gorka executions : Wanda Klaff sur le plateau du camion.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 24 ans)
GdańskVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Condamnée pour
Wanda Klaff est au 1er rang, à droite

Wanda Klaff Wanda Klaff () était une gardienne de Camp de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale

Sommaire

BiographieModifier

Klaff est née à Dantzig de parents allemands sous le nom de Wanda Kalacinski[1]. Elle termine sa scolarité en 1938 et commence à travailler dans une fabrique de confiture. Elle s'arrête de travailler en se mariant en 1942 avec Willy Gapes et devient une femme au foyer.

En 1944, Klaff rejoint le personnel du camp de concentration du Stutthof à Praust (Pruszcz). Là, elle va se livrer à des sévices sur un grand nombre de détenues. Le 5 octobre 1944, elle arrive au sous-camp du Stutthoff à Russoschin (nord de l'actuelle Pologne du nord) où elle va continuer ses sévices sadiques sur les détenues.

Après la guerreModifier

ArrestationModifier

Klaff déserte le camp tôt en 1945. Le 11 juin 1945, elle est arrêtée par la police polonaise et emprisonnée, malade de la fièvre typhoïde. Elle attendra son procès avec les autres anciennes gardiennes.

ProcèsModifier

Il parait qu'elle déclara, alors qu'elle était devant la cour, lors de son procès,

« Je suis très intelligente et très consciencieuse dans mon travail dans les camps. Je ne battais que deux détenus chaque jour. »

Klaff fut reconnue coupable et reçut son châtiment (peine capitale) pour ses sévices.

ExécutionModifier

Elle fut pendue publiquement le 4 juillet 1946, sur la colline de Biskupia Górka près de Gdańsk (Dantzig). Elle arriva sur son lieu d’exécution sur la plateforme arrière d'un camion, fut cravatée au nœud coulant, sous sa potence et attendit. Elle fut poussée hors du camion[2]. L'exécuteur était une femme, une ancienne déportée.

 
Exécutions à Biskupia Gorka executions : Wanda Klaff va être poussée hors du camion. À droite, Becker est juchée sur un tabouret.

Le sous-officier et commandant des gardiens SS Johann Pauls a été pendu au centre de la triple potence centrale, à gauche de Wanda Klaff et de Gerda Steinhoff, avec un kapo à sa droite.


Autres accusées du camp de StutthofModifier

Dans l'ordre de leur suspension aux potences, de gauche vers le centre :

Voir aussi procès du Stutthof

SourcesModifier

  Pour un article plus général, voir Procès du Stutthof.

RéférencesModifier

  1. Female Nazi war criminals.
  2. Il semble d'après les photos disponibles qu'elle n'a pas été juchée sur un tabouret et que sa corde était longue, laissant les pieds proches du sol.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :