Ouvrir le menu principal

Gerda Steinhoff

gardienne SS de camp de concentration
Article général Pour un article plus général, voir Procès du Stutthof.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steinhoff.
Gerda Steinhoff
Biskupia Gorka executions - 9 - Kapo, Pauls, Steinhoff (left to right).jpg
Exécutions à Biskupia Gorka : Gerda Steinhoff, cravatée, va être poussée du plateau du camion.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Condamnée pour
Gerda Steinhoff est au 1er rang, au centre

Gerda Steinhoff (), née à Danzig-Langfuhr (polonais : Wrzeszcz) était une gardienne SS de camp de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

Carrière SSModifier

En 1939, Steinhoff devient cuisinière, se marie et a un enfant. En 1944, motivée par l'appel des nazis à de nouvelles vocations de gardiennes, elle rejoint le personnel du camp de concentration du Stutthof. Le , elle devient responsable de block dans le camp de femmes du Stutthof SK-III. Là, elle prend part aux sélections de détenus à envoyer à la chambre à gaz. Le 31 octobre 1944, elle est promue au grade de SS-Oberaufseherin et nommée au sous-camp Danzig-Holm. Le , elle est réassignée au sous-camp de femmes Bromberg-Ost du Stutthof situé à Bydgoszcz près de Gdańsk. Là, le 25 janvier 1945, elle reçoit une décoration (la croix de fer) pour sa loyauté et ses services au 3e Reich. Elle fait son travail « consciencieusement ». Elle est réputée comme une redoutable surveillante, une redoutable meurtrière[1]. Peu avant la fin de la guerre, elle déserte et s'enfuit du camp, retournant chez elle.

Elle sera arrêtée le 25 mai 1945 et passera prés d'une année à la prison de Dantzig.

Après la guerreModifier

Le 25 mai 1945, elle est arrêtée par la police populaire polonaise et emprisonnée. Elle comparaîtra au Procès du Stutthof avec les autres femmes SS et les kapos. Elle sera reconnue coupable et condamnée à la peine capitale pour son implication dans les sélections et dans ce qui fut qualifié comme sévices et sadisme sur les détenus.

Elle fut publiquement exécutée par pendaison le 4 juillet 1946, sur la colline de Biskupia Górka, près de Gdańsk. Avec les autres condamnés, elle fut amenée pieds et poings liés, assise sur un tabouret sur la plate-forme arrière d'un camion, sous la triple potence. Elle sera cravatée avec un nœud coulant simple et poussée hors du plateau du camion, à côté du commandant des gardes SS Johann Pauls (à sa droite) et de Wanda Klaff (à sa gauche)[2].

En se débattant dans son agonie, elle perdit une chaussure.

 
Exécutions à Biskupia Gorka : 9 - Kapo, Pauls et Steinhoff (de gauche à droite)
 
Exécutions de Biskupia Gorka : Gerda Steinhoff, Pauls et 3 kapos (de gauche à droite)

Autres accusées du camp de StutthofModifier

  Pour un article plus général, voir Procès du Stutthof.

Dans l'ordre de leur suspension aux potences, de gauche vers le centre :

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. She was a brutal murderess and selected numerous people for the gaschambers, Frauen and Galgen
  2. (en) « Life of debauchery », Prison guards female hanged 1946 (consulté le 11 mai 2012)

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :