Voyska PVO

force de défense anti-aérienne de l'URSS
(ru) Войска ПВО СССР
Image illustrative de l’article Voyska PVO
Badge de la Voyska PVO

Création 1941
Dissolution 1998
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique puis Drapeau de la Russie Russie
Allégeance Parti communiste de l'Union soviétique
Type Armée
Rôle Lutte antiaérienne
Défense antimissile
Fait partie de Armée rouge
Couleurs Roundel of the Soviet Union (1945–1991).svg
Guerres Seconde Guerre mondiale
Guerre Froide
Guerre de Corée
Batailles Bataille aérienne de Suncheon
Incident de l'Avro Lincoln abattu en 1953
Tir contre le vol KAL 902
Incident de l'U-2
Destruction du vol KAL 007

Les Voyska PVO (Protivo-Vozdushnaya Oborona, en russe : Войска ПВО, « forces de défense anti-aérienne ») étaient la force de défense anti-aérienne de l'Union soviétique, puis après la dissolution de celle-ci, de la Russie jusqu'en 1998.

HistoriqueModifier

Les forces de défense anti-aérienne devinrent une composante à part entière de l'Armée soviétique en 1948 au même titre que les forces aériennes soviétiques, les forces terrestres ou la Marine soviétique. Auparavant, la défense anti-aérienne faisait partie des forces aériennes.

Contrairement aux armées de l'air occidentales, les Voyska PVO étaient donc une arme indépendante, séparée de l'armée de l'air (VVS).

Durant toute la Guerre froide leur rôle était de protéger l'espace aérien soviétique d'une éventuelle agression ennemie. Elles ont détruit plus d'une quarantaine d'avions et hélicoptères étrangers dont plusieurs civils[1]. C'est d'ailleurs les Voyska PVO qui ont abattu en 1960 l'U-2 de Francis Gary Powers, et en 1983 le Boeing 747 du vol 007 des Korean Air Lines, qu'elles avaient pris pour un avion ennemi.

En 1991, leurs effectifs s'élevaient à 475 000 personnels d'active et 750 000 réservistes[2].

En 1992, à la suite de la dislocation de l'Union soviétique, la fédération de Russie a pris le contrôle de la majeure partie des Voyska PVO et en 1998, elle intégra la Voyska PVO à l'armée de l'air russe (VVS), constituant ainsi une force aérienne unifiée regroupant attaque et défense.

Inventaire en 1987Modifier

 
Un A-50 en 1988
1210 intercepteurs
420 Mikoyan-Gurevich MiG-23 'Flogger'
305 Mikoyan-Gurevich MiG-25 'Foxbat'
240 Sukhoi Su-15 'Flagon'
5 Sukhoi Su-27 'Flanker'
80 Tupolev Tu-128 'Fiddler'
65 Yakovlev Yak-28 'Firebar'
95 Mikoyan MiG-31 'Foxhound'
Avions radars
7 Tupolev Tu-126 'Moss'
1 Beriev A-50 'Mainstay'
Des milliers de batterie de missiles sol-air
Défense antimissile
Centre principal d'alerte d'attaque par missile

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Soviet Air-to-Air Victories of the Cold War », (consulté le ).
  2. « La force mécanisée du Pacte », Ligne de Front, no 3H,‎ , p. 47