Ouvrir le menu principal

Vitis labrusca

espèce de plante à fleurs

La Vigne américaine, Vigne des chats ou Vigne-framboisier (Vitis labrusca) est une espèce d'arbrisseaux sarmenteux de la famille des Vitaceae. Elle est cultivée pour ses fruits en grappes. Ses raisins possèdent un bouquet de bonbon anglais et d'herbe verte coupée, avec un goût foxé. On dit aussi qu'ils renardent. Ses rameaux portent des vrilles continues ou subcontinues, mais jamais régulièrement intermittentes comme chez les autres Vitis.

Elle est d'origine d'Amérique du Nord (nord-est des États-Unis et du Canada). Elle est localement naturalisée en Europe.

CultivarsModifier

Il en existe de nombreux cultivars, appelées cépages. Les plus connus sont :

Plusieurs hybrides très connus viennent aussi de cette espèce :

  • Le Concord - le plus répandu, estimé à 80 % de la production des vignes liées à Vitis labrusca ; regardé comme un Vitis labrusca pur, il est maintenant considéré comme un hybride naturel de V. labrusca et V. vinifera (Tukey 1966)
  • Le Noah, hybride blanc issu de V. labrusca, a connu un grand succès en France à la fin du XIXe siècle et jusqu'à fin 1934, car il sera interdit de culture et de commercialisation ensuite.

En effet, le , les députés vont voter à main levée, une loi interdisant 6 cépages : le jacquez ainsi que 5 cépages issus du V. labrusca : le noah, le clinton, l'herbemont, l'isabelle, l'othello. La loi a été promulguée le [1]. Plus de 80 ans après, cette interdiction est toujours d’actualité à l’échelle européenne, car en 1999 un règlement communautaire a autorisé les croisements « excepté les interdits de 1935 », sans aucune justification. Cependant, certains cépages interdits en Europe, sont autorisés et cultivés partout dans le monde : L'isabelle est cultivée en Géorgie, au Canada, en Corée et aussi en Sibérie. Le jacquez est cultivé au Pérou, au Texas (pour la fabrication du brandy)[2].

Noms viticolesModifier

Vitis labrusca est connu sous les noms de « vigne américaine », « vigne isabelle » ou « Vigne-framboisier », ainsi que sous les noms anglais de « black fox, fox grape, frost grape, nothern fox grape, nothern muscadine, plum grape » ou encore « skunk grapeswamp grape ».

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. V'insolite, Et le vin fût..., « La malédiction des cépages interdits: l’origine (1/3) », sur etlevinfut.com, (consulté le 31 juillet 2018).
  2. Adeo, « N°186 - les cépages interdits font de la résistance », sur adeo-oc.eu, (consulté le 31 juillet 2018).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :