Veszprém

commune hongroise
(Redirigé depuis Veszprém (ville))

Veszprém
A királynék városa (« Ville des reines »)
Veszprém
Blason de Veszprém
Drapeau de Veszprém
(Voir carte Hongrie administrative)
Veszprém
(Voir carte Hongrie topographique)
Veszprém
Administration
Pays Drapeau de la Hongrie Hongrie
Comitat
(megye)
FLAG-Veszprém-megye.svg Veszprém
(Transdanubie centrale)
District
(járás)
Veszprém
Rang Ville de droit comital et siège du comitat
Bourgmestre
(polgármester)
Porga Gyula (Fidesz-KDNP)
(2014-2019)
Code postal 8200
Indicatif téléphonique (+36) 88
Démographie
Population 58 153 hab. ()
Densité 458 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 05′ 35″ nord, 17° 54′ 50″ est
Altitude 311 m
Superficie 12 690 ha = 126,9 km2
Divers
Collectivités des minorités Tsiganes, Polonais, Allemands, Arméniens, Ukrainiens (1er janv. 2011)
Identités ethniques
(nemzetiségi kötődés)
Hongrois 94,7 %, Tsiganes 0,3 %, Allemands 1,7 %, Ukrainiens 0,1 % (2001)
Religions catholiques 57,0 %, grecs-catholiques 0,5 %, réformés 9,7 %, évangéliques 3,1 %, autres confessions 0,7 %, sans religion 19,0 % (2001)
Liens
Site web www.veszprem.hu
Sources
Office central de statistiques (KSH)
Élections municipales 2014

Veszprém (prononciation [ˈvɛspɾeːm] ; en allemand : Wesprim ou Weißbrünn ; en slovaque : Vesprém) est l'une des plus vieilles villes de Hongrie. Bâtie sur cinq collines, elle rappelle, avec ses bâtiments baroques, ses ruelles étroites, ses ponts et quelques moulins, des époques depuis longtemps révolues. Au moins cent bâtiments ont été classés.

C'est une ville de droit comital et le chef-lieu du comitat de Veszprém. Veszprém est également le siège de l'université de Pannonie fondée en 1949.

GéographieModifier

Veszprém est la plus grande ville dans les collines du Bakony, qui touchent au lac Balaton du côté nord en tant que contrefort du massif de Transdanubie. Bien que la ville se trouve à 17 km du lac, elle reste le centre culturel de la rive nord.

À l'est de Veszprém, s'étend la vaste plaine de l'Alföld. La ville bénéficie d'un emplacement central dans la région de Transdanubie.

HistoireModifier

Le territoire autour de Veszprém était déjà peuplé à l'âge néolithique. Située dans la ancienne province romaine de Pannonie, une forteresse des Avars se tient sur ce site au haut Moyen Âge. Après les conquêtes de Charlemagne, la région faisait partie de la principauté du Balaton sous le règne du prince slave Pribina († 860/861). À la fin du IXe siècle, des tribus magyares sous la direction des Árpád traversent la chaîne des Carpates pour entrer dans le bassin du moyen-Danube. Cet épisode, considéré par le récit national hongrois comme l'« occupation de la patrie » (Honfoglalás), a marqué la naissance de la grande-principauté de Hongrie.

En 1009, le roi saint Étienne Ier, fils du grand-prince Géza, fonda le diocèse de Veszprém. Son épouse, bienheureuse Gisèle de Bavière, posa la première pierre pour les fondations de la cathédrale consacrée à saint Michel, la plus ancienne église épiscopale de Hongrie. Au XIIIe siècle, la princesse sainte Marguerite de Hongrie, fille du roi Béla IV, est élevée au monastère des dominicaines de Veszprem, puis rejoint le couvent dominicain sur une île du Danube, aujourd'hui l'île Marguerite à Budapest.

En 1552, la ville a été attaquée et pillée par les forces ottomanes. Sous le règne des Habsbourg, la forteresse a été reconstruite. Au XVIIIe siècle, Veszprém fut agrandie dans le style du baroque et s'est développée comme un centre commercial de la Transdanubie.

SportsModifier

La ville possède l'un des plus importants club de handball de Hongrie et d'Europe, le Veszprém KSE.

Personnages célèbresModifier

JumelagesModifier

La ville de Veszprém est jumelée avec[1] :


Veszprém entretient également des partenariats avec[2] :

Galerie photosModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier