Ouvrir le menu principal

Vaux-sur-Sûre

commune du Luxembourg, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vaux.

Vaux-sur-Sûre
Vaux-sur-Sûre
L’église Saint-Bernard et ses environs
Blason de Vaux-sur-Sûre
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Bastogne
Bourgmestre Yves Besseling (MR)
Majorité Bourgmestre (MR-CdH-Ouverture)
Sièges
Bourgmestre
17
17
Section Code postal
Vaux-sur-Sûre
Hompré
Juseret
Morhet
Nives
Sibret
Vaux-lez-Rosières
6640
6640
6642
6640
6640
6640
6640
Code INS 82036
Démographie
Gentilé Vaux-Sûrois(e)
ou Valsûrois(e)[1]
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
5 651 ()
49,96 %
50,04 %
42 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
27,63 %
59,86 %
12,51 %
Étrangers 2,26 % ()
Taux de chômage 7,04 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 11 917 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 49° 54′ 39″ nord, 5° 33′ 59″ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
135,87 km2 (2005)
66,02 %
25,54 %
6,06 %
2,38 %
Localisation
Localisation de Vaux-sur-Sûre
Situation de la commune dans l'arrondissement de Bastogne et la province de Luxembourg

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Vaux-sur-Sûre

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Vaux-sur-Sûre
Liens
Site officiel Vaux-sur-Sure.be

Vaux-sur-Sûre (en wallon Li Vå-so-Seure) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

HistoireModifier

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le 11 mai 1940, lendemain du déclenchement de la campagne des 18 jours, Vaux est prise par les Allemands de la Panzer-Aufklärung-Abteilung 37, unité de reconnaissance de la 7e Panzerdivision[2] qui a pour objectif de traverser la Meuse au niveau de Dinant.

ArmoiriesModifier

 
La commune reçut en 1991 l’autorisation de faire usage d’armoiries. Il s’agit des armoiries historiques des seigneurs de Cobreville[3].
Blasonnement : D’or à la face d’azur chargée de trois coquilles du champ, et accompagnée en chef de trois merlettes de sable rangées et en pointe de deux couleuvres du même passées en sautoir.
  • Délibération communale : 1 juillet 1982
  • Arrêté de l'exécutif de la communauté : 18 décembre 1991
Source du blasonnement : Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 2 : Communes wallonnes M-Z, Communes bruxelloises, Communes germanophones, Bruxelles, Dexia, .



ToponymieModifier

Welschenhausen[4], Welkenhausen (1354).

GéographieModifier

La commune tient son nom de la rivière Sûre qui y prend sa source, la traverse et devient un cours d’eau important du Luxembourg avant de se jeter dans la Moselle.

Le village est traversé d’ouest en est par la Sûre et par la route nationale 85. Il est bordé au sud-est par l’autoroute A26/E25.

Sections de communeModifier

Au 1er janvier 1971, Morhet, Nives et Vaux-lez-Rosières ont opté pour une fusion spontanée formant la nouvelle commune de Vaux-sur-Sûre.

Lors de la fusion des communes de 1977, la nouvelle entité est formée des sections de Hompré, Juseret, Sibret et Vaux-sur-Sûre.

HameauxModifier

La commune compte aussi une vingtaine de petits villages et hameaux : Assenois, Belleau, Bercheux, Chaumont, Chenogne, Clochimont, Cobreville, Grandru, Jodenville, La Barrière, Lavaselle, Lescheret, Mande-Sainte-Marie, Morhet-Station, Poisson-Moulin, Remichampagne, Remience, Remoiville, Rosières, Salvacourt, Sûre, Villeroux.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Vaux-sur-Sûre
Sainte-Ode Bertogne Bastogne
Libramont-Chevigny  
Neufchâteau Léglise Fauvillers

DémographieModifier

Elle comptait, au , 5 650 habitants (2 820 hommes et 2 830 femmes)[5], soit une densité de population de 41,58 habitants/km2 pour une superficie totale de 135,87 km2.

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année :

 

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[6]

CuriositésModifier

GalerieModifier

Sécurité et secoursModifier

La commune fait partie de la zone de police Centre Ardenne pour les services de police, ainsi que de la zone de secours Luxembourg pour les services de pompiers. Le numéro d'appel unique pour ces services est le 112.

Notes et référencesModifier

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : Les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne).
  2. Jean-Yves Mary, Le Corridor des Panzers, t. I, Bayeux, Heimdal, , p. 122.
  3. « Bref historique de la commune », sur le site communal
  4. Essai Etymologique sur les noms de lieux du Luxembourg germanique" von De la Fontaine in Publications de la Société pour la Recherche et la Conservation des Monuments Historiques dans le Grand-Duché de Luxembourg, Volume 15, 1860
  5. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  6. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
  7. Église paroissiale Saint-Bernard

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier