Valéry Inkijinoff

acteur français

Valery Inkijinoff (en russe : Валерий Иванович Инкижинов, Valeri Ivanovitch Inkijinov), né le à Bokhan près d'Irkoutsk (Sibérie), sur les bords du lac Baïkal et mort le à Brunoy dans l'Essonne, est un acteur bouriate de Russie, émigré en France.

BiographieModifier

Son père était instituteur, et s'efforça de lui offrir de bonnes études. Il apprendra par exemple la langue française, ce qui lui sera utile plus tard, quand il partira pour la France. En 1915, il entre à l'Institut polytechnique de Petrograd. Mais, passionné de théâtre, il fréquente parallèlement le studio de Vsevolod Meyerhold, avec qui il fondera la théorie de la biomécanique théâtrale. Il le suivra à Moscou en 1920 et jouera dans son théâtre. Avec Sergueï Eisenstein, il l'assiste dans La Mort de Tarelkine (d'après Aleksandre Soukhovo-Kobyline). Il étudie ensuite auprès de Lev Koulechov, qui tente de le convaincre de se consacrer entièrement au cinéma. De 1925 à 1930, il est metteur en scène titulaire des studios cinématographiques Proletkino, Sovkino, Vostokkino.

En 1931, dans le but d'étudier le cinéma parlant, il se rend en France, où il rencontre de nombreux anciens collègues émigrés, notamment Alexandre Kouprine. Les nouvelles alarmantes du pays l'incitent à ne pas y retourner.

Il sera ensuite très remarqué dans le film de Julien Duvivier La tête d'un homme, qui sortira en 1932, et ou il tiendra la vedette avec l'acteur Harry Baur. Sa prestation sera saluée par la critique, et le film deviendra un classique du film polar français, en lançant la série consacrée aux enquêtes du commissaire Maigret.

Pendant la guerre, il subira le racisme issu du régime de Vichy, et les studios de cinéma vont se fermer à lui. Il ne retrouvera le cinéma qu’après la libération. Après la guerre, Valery Inkijinoff va surtout se consacrer au théâtre, et au cinéma, ses participations vont se limiter à de rares seconds rôles, et surtout des rôles de "troisième couteau"(petits rôles secondaires).

Il est inhumé au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois.

FilmographieModifier

Télé-filmographieModifier

BiographieModifier

  • Valéry Inkijinoff, un Bouriate dans le cinéma européen (G.Rybina et B.Druon) Oulan-Oudé, Russie, 2006.

Liens externesModifier