Ouvrir le menu principal

Amok (film, 1934)

film de Fyodor Otsep, sorti en 1934
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amok.
Amok
Réalisation Fedor Ozep
Scénario d'après le roman de
Stefan Zweig
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 92 minutes
Sortie 1934

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Amok est un film français réalisé par Fedor Ozep, sorti en 1934.

Il s'inspire de la nouvelle de Stefan Zweig Amok ou le Fou de Malaisie de 1922.

SynopsisModifier

Dans une petite colonie néerlandaise, au cœur de la jungle malaise, le docteur Holk, grâce à son travail et à beaucoup d'alcool, arrive à survivre malgré le climat, la pestilence des marais, la solitude par l'absence de compatriotes, la folie meurtrière qui frappe parfois certains naturels. Il reçoit la visite d'une riche femme du monde, Hélène de Haviland qui, enceinte de son jeune amant, Jan, veut avorter avant le retour de son mari parti plusieurs mois au-delà des mers. Le docteur refuse mais atteint de folie amoureuse, amok, subjugué par la beauté hautaine de cette femme il déclare qu'il est prêt à pratiquer l'intervention si elle se donne à lui. Elle ne l'écoute pas davantage et dans sa limousine décapotable conduite par Maté elle retourne dans sa luxueuse demeure où elle va retrouver Jan pour lui annoncer qu'elle veut rompre. Décidée de ne pas mener à terme sa grossesse, elle se rend dans un bouge où elle rencontre un praticien chinois qui se charge de l'affaire. L'intervention est funeste et lorsque le mari revient, c'est le cadavre de sa femme qu'il trouve. Le docteur Holk voulant sauver la réputation de celle qu'il a aimé permet l'inhumation mais Monsieur Haviland veut ramener le corps de son épouse dans son pays natal pour qu'il soit autopsié. Le médecin fermement résolu à sauvegarder l'honneur de cette femme provoque l'immersion du cercueil et se noie par la même occasion.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Récompenses et distinctionsModifier

Autour du filmModifier

  • Fréhel interprète dans le bouge J'attends quelqu'un.
  • Les décors en studio de la jungle malaise sont très soignés mais la densité des éléments est telle que les acteurs avancent avec beaucoup de précautions.
  • Les scènes en plein air ont probablement été tournées aux Studios de la Victorine à Nice.
  • Marcelle Chantal doit tenir le rôle de Madame Hélène Haviland qui décède à la fin du film; elle a un peu de mal à garder les paupières fixes.
  • Au début du film il y a un groupe de jolies jeunes filles asiatiques, poitrine nue, qui pilent nonchalamment une matière blanche visqueuse. On peut trouver étrange que le docteur Holk ne les ait pas préférées à Madame Marcelle Chantal ou alors on peut penser que ces jolies indigènes méritaient mieux que Jean Yonnel.
  • Si l'on en croit l'article Information from Answers, un comité de sélection de journalistes américains a trouvé que ce film n'avait pas assez de qualités pour être diffusé aux États-Unis.
  • La plupart des renseignement de la fiche technique et de la distribution ont été recopiés à partir du générique du film diffusé sur FR3 le
  • Une première adaptation de cette nouvelle avait été réalisée par le géorgien Koté Mardjanichvili en 1927 ; la 3e version a été tournée par le mexicain Antonio Momplet en 1944, et la plus récente l'a été par le français Joël Farges en 1993 : Amok.
  • Le film Amok réalisé par le marocain Souheil Ben Barka en 1982 n'a rien à voir avec la nouvelle de Stefan Zweig.

Liens externesModifier