Ouvrir le menu principal

Vie au Grand Air du Médoc

club français de football
(Redirigé depuis VGA Médoc)
Vie au Grand Air du Médoc
Généralités
Nom complet Vie au Grand Air du Médoc
Noms précédents Vie au Grand Air du Médoc International Football Club Bordeaux (1924-1953)
Fondation 1907
Disparition 1953
Statut professionnel Jamais
Couleurs Bleu et vert
Stade Domaine de Puygalan (1907-1919)
Stade du Jard
(1919-1953)
Siège Mérignac
Palmarès principal
National[note 1] Championnat de France de la FCAF (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


La Vie au Grand Air du Médoc, parfois abrégée en VGA Médoc, est un club de football français fondé en 1907, disparu en 1953 et basé à Mérignac, commune limitrophe de Bordeaux.

Le club omnisports, qui s'installe sur le domaine de Puygalan, doit son nom au magazine illustré sportif La Vie au grand air et à la région naturelle française du Médoc, située en Gironde.

La section football de la Vie au Grand Air du Médoc s'affilie à la Fédération cycliste et athlétique de France, fédération mineure sur le plan du football, dont elle remporte trois fois de suite le championnat de France, en 1912, 1913 et 1914. Ces victoires permettent au club de se qualifier pour le Trophée de France, qu'il ne parvient toutefois pas à remporter.

En 1916, la Vie au Grand Air du Médoc est à l'origine de la création de la Ligue du Midi de Football Association (LMFA), sur le modèle parisien de la Ligue de Football Association, puis le club déménage au domaine du Jard en 1919. Après la création de la Fédération française de football (FFF), la Vie au Grand Air du Médoc réalise de bonnes performances, en atteignant les demi-finales de la Coupe de France en 1919 et 1920, et en remportant deux fois de suite le titre de champion du Sud-Ouest de la nouvelle Ligue du Sud-Ouest de Football Association, en 1921 et 1922.

Le club descend ensuite dans les divisions inférieures du championnat. Il cesse ses activités de football en 1941 et est officiellement radié de la FFF en 1953.

HistoriqueModifier

Genèse du club (1907-1912)Modifier

La Vie au Grand Air du Médoc a été fondée en 1907 par les cinq frères Capbern-Gasqueton[1]. Ils adoptent les couleurs bleu et vert, et la devise « bien faire et laisser dire »[1],[2]. Le nom du club est une référence au magazine illustré sportif La Vie au grand air, publié de 1898 à 1922.

La Vie au Grand Air du Médoc est omnisports, comptant notamment des sections de football, de hockey sur gazon et de cricket[1]. Le club s'installe à Mérignac, commune limitrophe de Bordeaux, dans la propriété de la famille bordelaise du banquier Fernand Samazeuilh, située dans le vaste domaine de Puygalan, emplacement actuel de la salle du Pin Galant[1].

Trois participations au Trophée de France (1912-1914)Modifier

 
La Vie au Grand Air du Médoc avant sa demi-finale du Trophée de France 1913.

La section football de la Vie au Grand Air du Médoc s'affilie à la Fédération cycliste et athlétique de France (FCAF), fédération mineure sur le plan du football. Le club remporte alors trois fois de suite le championnat de France organisé par cette fédération, en 1912, 1913 et 1914. La performance est toutefois à relativiser. Peu d'équipe de football sont affiliées à la FCAF. La VGA Médoc est même championne en 1914 sans jouer, l'équipe parisienne qu'elle devait rencontrer ayant déclarer forfait[3]. Néanmoins, ces performances permettent au club de se qualifier pour le Trophée de France, considéré alors dans la presse comme le « vrai » championnat de France.

Pour le Trophée de France 1912, la Vie au Grand Air du Médoc s'incline dès son premier match en demi-finale face au champion de la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (FGSPF), l'Étoile des Deux Lacs, par deux buts à zéro à Tours[4],[5].

 
La Vie au Grand Air du Médoc avant la finale du Trophée de France 1914.

L'édition suivante, la VGA Médoc s'impose le 12 mai 1913 en demi-finale face au champion de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), le Football Club rouennais, par deux buts à un à Arcueil[6],[7],[8]. La finale, initialement prévue le 18 mai à Colombes, a finalement lieu à Bordeaux sur le terrain du Stade bordelais UC, pour éviter que le club ne se déplace deux fois en région parisienne en seulement une semaine[7]. À domicile, devant 3500 spectateurs, le club dispute une « partie vivement menée » face au champion de la Ligue de Football Association, le Cercle athlétique de Paris, favori de la rencontre. La VGA Médoc mène par un but à zéro à la mi-temps, mais encaisse deux buts coup sur coup à l'heure de jeu et laisse filer le titre. Le Petit Journal note néanmoins que « le public bordelais, très sportif, acclama chaleureusement les vainqueurs »[9],[10],[11].

La Vie au Grand Air du Médoc est opposée en demi-finale du Trophée de France 1914 aux Parisiens du Patronage Olier, champion de la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (FGSPF). Le match a lieu au récent Vélodrome de la Côte d'Argent à Talence, dans l'aire urbaine de Bordeaux. Dans une partie équilibrée marquée par « un jeu rapide et agrémenté de jolies phases », les Bordelais battent à domicile les Parisiens par trois buts à deux[12],[13],[14]. En finale, le 26 avril 1914 au stade de Charentonneau en banlieue parisienne, l'Olympique lillois, champion de l'USFSA, surclasse sans surprise la VGA Médoc par quatre buts à un. Le journaliste du Matin accable les Bordelais, jugeant leur jeu « trop calme, trop fignolé et se perdant en phases inutiles »[15],[16],[17].

Parcours en championnat du Sud-Ouest et fin du club (1914-1953)Modifier

En décembre 1916, la Vie au Grand Air du Médoc et son président, Henri Gasqueton, sont à l'origine de la création de la Ligue du Midi de Football Association (LMFA), sur le modèle parisien de la Ligue de Football Association. La VGA Médoc remporte la Coupe de la LMFA, appelée Coupe du Midi, en 1918 et en sont finalistes en 1919.[réf. nécessaire]

En septembre 1919, la famille Capbern-Gasqueton achète à Mérignac le domaine du Jard au propriétaire, M. Tuffereau. Le club migre alors du domaine de Puygalan vers le Jard et aménage une partie des treize hectares du domaine en terrains omnisports, avec notamment trois terrains de football, deux de hockey, quatre de tennis, un de basket, une piscine, un manège hippique, des écuries, et pour le cyclisme, une piste de vitesse et une pour les épreuves routières. Le complexe est alors communément appelé Parc de la Vie au Grand Air ou Parc des Sports de Bordeaux[1].

La Vie au Grand Air du Médoc réalise de bonnes performances entre 1918 et 1924. Le club atteint les demi-finales de la Coupe de France en 1919 et 1920 et les quarts de finale en 1922. Il remporte aussi deux fois le titre de champion du Sud-Ouest de la nouvelle Ligue du Sud-Ouest de Football Association (LSOFA), en 1921 et 1922. La VGA Médoc joue une dernière fois au plus haut niveau de la LSOFA lors de la saison 1929-1930, avant de descendre en 1re série[note 2], puis en 2e série à l'issue de la saison 1932-1933. Ces relégations, conjuguées à l'expension de la section de hockey sur gazon, notamment championne de France en 1922, amènent l'arrêt des activités de la section football de la Vie au Grand Air du Médoc à la fin de la saison 1940-1941[1]. Le football mérignacais est repris en 1942 par le Stade amical mérignacais, fondé en 1929 et qui ne possédait alors pas de section de football[1].

Le club, entretemps renommé Vie au Grand Air du Médoc International Football Club Bordeaux le 4 août 1924[réf. nécessaire], est officiellement radiée de la Fédération française de football le 5 janvier 1953.[réf. nécessaire]

Le seul international A français de la VGAM fut Jean Boyer qui évolua au club lors de la saison 1921-1922.

Résultats sportifsModifier

PalmarèsModifier

Le tableau suivant présente le palmarès de la Vie au Grand Air du Médoc en compétitions officielles. Le club a remporté trois fois le championnat de France de la FCAF et deux fois le championnat de la Ligue du Sud-Ouest de Football Association.

Palmarès de la Vie au Grand Air du Médoc en compétitions officielles
Compétitions nationales Compétitions régionales
Championnats
Coupes
Championnats

Bilan saison par saisonModifier

Le tableau suivant présente le bilan saison par saison de la Vie au Grand Air du Médoc.

Bilan saison par saison de la Vie au Grand Air du Médoc[18]
Saison Championnat Div. Clas. Pts J V N D Bp Bc Diff Coupe de France
Fédération cycliste et athlétique de France
1911-1912 Championnat de la FCAF 1 / ?
Trophée de France 1/2 1 0 0 1 0 2 -2
1912-1913 Championnat de la FCAF 1 / ?
Trophée de France Fin. 2 1 0 1 3 3 0
1913-1914 Championnat de la FCAF 1 / ?
Trophée de France Fin. 2 1 0 1 4 6 -2
1914-1915 ?
1915-1916 ?
Ligue du Midi de Football Association
1916-1917 ?
1917-1918 ? 1er tour
1918-1919 ? Demi-finale
Fédération française de football
1919-1920 1re série (Sud-Ouest) 1 Demi-finale
1920-1921 1re série (Sud-Ouest) 1 1 / ? 16e de finale
1921-1922 Division d'Honneur (Sud-Ouest) 1 1 / ? Quart de finale
1922-1923 Division d'Honneur (Sud-Ouest) 1 16e de finale
1923-1924 ? 3e tour
1924-1925 ? ?
1925-1926 ? ?
1926-1927 1re série (Sud-Ouest) 2 ?
1927-1928 Division d'Honneur (Sud-Ouest) 1 ?
1928-1929 Division d'Honneur (Sud-Ouest) 1 ?
1929-1930 Division d'Honneur (Sud-Ouest) 1 ?
1930-1931 1re série (Sud-Ouest) 2
1931-1932 1re série (Sud-Ouest) 2
1932-1933 1re série (Sud-Ouest) 2
1933-1934 2e série (Sud-Ouest) 3
1934-1935 ?
1935-1936 ?
1936-1937 2e série (Sud-Ouest) 3
1937-1938 2e série (Sud-Ouest) 3
1938-1939 2e série (Sud-Ouest) 3
1940-1941 2e série (Sud-Ouest) 3
1940-1941 2e série (Sud-Ouest) 3

JoueursModifier

Joueurs internationaux français de la Vie au Grand Air du Médoc[note 3]
Joueur Sél. Période Tot.
Jean Boyer 1 1921-1922 15

La Vie au Grand Air du Médoc a connu un joueur international français, l'avant Jean Boyer. Quadruple vainqueur de la Coupe de France avec le Club athlétique de la Société générale et l'Olympique de Marseille, Boyer ne passe qu'une saison au club, lors de la saison 1921-1922, et connait une sélection face à l'Espagne le 30 avril 1922.

Autres sportsModifier

Ce club était omnisports : football, cricket, hockey sur gazon (champion de France en 1922 et 1948), tennis, cyclisme, basket-ball, natation, équitation.

Le club omnisports vgamiste fusionne avec d'autres clubs mérignacais pour former le SA Mérignac en février 1972.

La section de Hockey sur gazon a remporté le championnat de France en 1922 et 1948.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. La 1re série est alors le nom du deuxième de la Ligue du Sud-Ouest de Football Association.
  3. Seuls sont indiqués les joueurs ayant été sélectionnés lorsqu'ils jouaient à la Vie au Grand Air du Médoc. Les dates données correspondent à la période de sélection lorsque les joueurs jouaient au club. Les joueurs sont classés par date de première sélection avec l'Olympique.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g « La Gazette », sur associations-blanquefort.fr, MJC Centre Loisirs des 2 Villes,
  2. « Histoire du football aquitain : les plus grands matchs », sur aquitaine.fff.fr, Ligue d'Aquitaine de football
  3. « La Vie sportive - Football Association », Le Matin, no 11017,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  4. « Les Sports - Football Association », Le Matin, no 10310,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  5. « Les sports - Football-Association », Le Petit Journal, no 18042,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  6. « La Vie sportive - Trophée National et Challenge de Paris », Le Matin, no 10668,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  7. a et b « Les sports - Football-Association », Le Petit Journal, no 18400,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  8. « La Vie sportive - Football-Association », Le Petit Parisien, no 13345,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  9. « Les Sports - Football-Association », Le Petit Journal, no 18405,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  10. « Les Sports - Football-Association », Le Petit Journal, no 18406,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  11. « La Vie sportive - Football-Association », Le Petit Parisien, no 13351,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  12. « Les Sports - Football-Association », Le Petit Journal, no 18741,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  13. « Lillois et Bordelais disputeront la finale du Trophée de France », Le Matin, no 11010,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  14. « Le Petit Journal en plein air - Football-Association », Le Petit Journal, no 18742,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  15. « L'Olympique Lillois bat la V.G.A. Médoc par 4 buts à 1 et remporte le Trophée de France », Le Matin, no 11017,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  16. « Les Sports - Football-Association », Le Petit Journal, no 18749,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  17. « La Vie sportive - Football-Association », Le Petit Parisien, no 13694,‎ , p. 7 (lire en ligne)
  18. « Archives de la Ligue D'Aquitaine de Football Association », sur archives-football-aquitaine.over-blog.com, Association Berriak

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier