Coupe de France de football 1921-1922

5e édition de la Coupe de France de football
Coupe de France
1921-1922
Description de cette image, également commentée ci-après
Red Star en finale en 1922
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Fédération française de football
Édition 5e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 1921-1922
Participants 249 clubs
Épreuves 9 tours au total
Site(s) Finale au Stade Pershing
Site web officiel http://fff.fr/cfra/

Palmarès
Tenant du titre Red Star Club (1)
Vainqueur Red Star Club (2)
Finaliste Stade rennais UC
Demi-finalistes Olympique
FC Rouen

Navigation

La coupe de France de football 1921-1922 est la cinquième édition de la Coupe de France, et s'est déroulée du au . Pour la seconde année consécutive, la finale se tenait au stade Pershing de Paris, devant 25 000 spectateurs.

249 clubs participent à la coupe de France cette année (sur environ 2600 clubs affiliés à la FFFA), un record dans l'histoire de la compétition. La coupe de France est remportée pour la deuxième année consécutive par le Red Star Amical Club, qui s'est imposé face au Stade rennais UC sur le score de deux buts à zéro.

Tours préliminairesModifier

Avant les trente-deuxièmes de finale, 3 tours préliminaires sont organisés au vu du nombre d'équipes engagées (249 clubs, le record sur les 5 premières éditions de cette compétition).

38 clubs sont exemptés du 1er tour.

32 autres sont exemptés des 3 premiers tours et rejoignent directement les trente-deuxièmes de finale (ce sont les seizièmes de finaliste de l'édition précédente).


Trente-deuxièmes de finaleModifier

Les trente-deuxième de finale se jouent le . Les matches rejoués le sont le . Le match rejoué entre Mulhouse et Les Terreaux le a été interrompu par la nuit, il a été rejoué une nouvelle fois le .

Lieu Équipe 1 Score Équipe 2
Amiens Amiens AC 2 - 1 AS Française
Bordeaux SC La Bastidienne 3 - 1 SO Montpellier
Cette VGA Médoc 3 - 0 Stade raphaëlois
La Garenne-Colombes AF La Garenne-Colombes 1 - 6 US Boulogne
Cannes AS Cannes 5 - 0 CO Billancourt
Rouen Beauvoisine FC 1 - 2 RC Calais
Annemasse US Annemasse 1 - 2 FC Cette
Clichy USA Clichy 1 - 1 AS Strasbourg
Strasbourg AS Strasbourg 8 - 1 USA Clichy
Dunkerque US Dunkerque-Malo 0 - 1 FC Dieppe
Le Havre Le Havre AC 2 - 0 SC Tourcoing
Laval AS Brestoise 0 - 3 FEC Levallois
Lille Olympique Lillois 5 - 1 Club français
Lyon FC Lyon 0 - 3 Olympique de Marseille
Metz CA Messin 5 - 3 VGA Saint-Maur
Mulhouse FC Mulhouse 1 - 1 puis 6-0 CS des Terreaux
Charentonneau CA Paris 4 - 1 Stade Malherbe Caennais
Toulouse Stade Toulousain 1 - 3 CASG Paris
Angers SCO Angers 0 - 8 Olympique de Paris
Paris RC France 4 - 2 FC Bischwiller
Marseille Phocée Club 1 - 6 Stade français
Strasbourg RC Strasbourg 0 - 2 US Suisse
Rennes Stade rennais UC 2 - 1 Bordeaux AC
Roubaix RC Roubaix 4 - 0 Stade havrais
Ivry CA Ivry 0 - 5 FC Rouen
Saint-Brieuc Stade Briochin UC 3 - 1 CS Jean Bouin
Forbach US Forbach 1 - 5 JA Saint-Ouen
Saint-Ouen Red Star 7 - 0 Sotteville FC
Saint-Servan US Servannaise 6 - 1 Étoile des Deux Lacs
Belfort US Belfort 0 - 1 SC Red Star Strasbourg
Tourcoing US Tourcoing 1 - 0 US Quevilly
Valentigney AS Valentigney 2 - 1 Lyon OU
Tours CA Vitry 3 - 1 Stade bordelais UC

Seizièmes de finaleModifier

Les seizièmes de finale se jouent le sauf mention contraire. Le FC Cette est suspendu du au , son adversaire l'Amiens AC est donc qualifié sans jouer. Le RC Roubaix conteste un but du FEC Levallois et obtient que le match soit rejoué. Le match rejoué le se soldant par un score nul, une troisième rencontre a lieu le .

Lieu Équipe 1 Score Équipe 2
Bordeaux VGA Médoc 5 - 1 US Servannaise
Boulogne US Boulogne 1 - 0 US Suisse
Calais RC Calais 5 - 0 AS Strasbourg
Montpellier AS Cannes 1 - 0 SC La Bastidienne
Paris Stade français 1 - 1 Havre AC
Le Havre, 22/1/1922 Le Havre AC 3 - 0 Stade français
Lille Olympique lillois 8 - 0 CA Messin
Marseille Olympique de Marseille 1 - 0 CA Paris
Paris CASG Paris 5 - 0 AS Valentigney
Le Mans Olympique de Paris 9 - 2 Stade Briochin UC
Mulhouse FC Mulhouse 1 - 2 RC France
Saint-Ouen JA Saint-Ouen 2 - 3 Stade rennais UC
Levallois FEC Levallois 4 - 3
réclamation
RC Roubaix
Levallois, 22/1/1922 FEC Levallois 1 - 1 RC Roubaix
Levallois, 29/1/1922 FEC Levallois 0 - 4 RC Roubaix
Rouen FC Rouennais 4 - 0 CA Vitry
Dieppe FC Dieppe 1 - 3 Red Star
Strasbourg SC Red Star Strasbourg 1 - 2 US Tourcoing
Amiens AC Cette disqualifié FC Cette

Huitièmes de finaleModifier

Les huitièmes de finale se jouent le .

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
VGA Médoc 2 - 0 RC Calais (Tours)
Olympique lillois 1 - 0 US Boulogne Stade Moulonguet (Amiens)
CASG Paris 1 - 0 AS Cannes Stade des Iris (Villeurbanne)[1] public nombreux
Olympique de Paris 2 - 0 RC Roubaix Stade de Charentonneau (Maisons-Alfort)
Stade rennais UC 3 - 0 Le Havre AC Route de Lorient (Rennes) 5 000
FC Rouen 3 - 0 Olympique de Marseille Terrain du RC Bourguignon (Dijon) 1 500
Red Star 4 - 0 Amiens AC Rue Olivier-de-Serres (Paris)
US Tourcoing 1 - 0 RC France (Lille)

Quarts de finaleModifier

Les quarts de finale se jouent le , les matches rejoués le [2].

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
Olympique de Paris 2 - 2 VGA Médoc Stade de l'Huveaune (Marseille)
Olympique de Paris 4 - 1 VGA Médoc (Angers)
Stade Rennais UC 1 - 1 Olympique lillois Stade Pershing (Paris) 5 à 6 000
Stade Rennais UC 1 - 0 Olympique lillois Stade Pershing (Paris)[3] 8 à 12 000
FC Rouen 2 - 1 CASG Paris Parc Jean-Dubrulle (Roubaix)
Red Star 2 - 1 US Tourcoing Stade des Bruyères (Rouen) 5 500

Demi-finalesModifier

Les demi-finales se jouent le .

Équipes Olympique de Paris - Stade Rennais UC
Score 0 - 3 (0 - 2)
Date
Lieu Stade Pershing (Paris)
Buts Triplé de Jean Caballero pour le Stade Rennais UC.
Olympique de Paris Maurice Cottenet, Audin, Jules Huysmans, Ernest Clère, Antoine Parachini, Lebatteux, Jules Dewaquez, Georges Haas, Antoine Rouchès, Louis Darques, Henri Rebut.
Stade Rennais UC Charles Berthelot - Ernest Molles, Bernard Lenoble - George Scoones, François Hugues, Pierre Gastiger - Émile Bourdin, Maurice Gastiger, Jean Caballero, Hervé Marc, Raoul Delalande.


Équipes FC Rouen - Red Star
Score 1 - 2 (0 - 1)
Date
Lieu (Le Havre)
Affluence 10 000
Buts 0-1. 25e Nicolas s.p. ; 0-2. 60e Naudin ; 1-2. Rault.
FC Rouennais William Barnes - Charles Demeilliez, Coquin - Charles Witty, André Hérubel, André Blaizot - Potel, G. Rault, Bachelet, Petit, André Renault.
Red Star Amical Club Pierre Chayriguès, Maurice Meyer, Lucien Gamblin, Raoul Marion, Robert Joyaut, Philippe Bonnardel, Lucien Cordon, Juste Brouzes, Paul Nicolas, Marcel Naudin, Raymond Sentubéry.

FinaleModifier

La finale se déroule, comme l'année précédente au stade Pershing de Paris. 25 000 spectateurs assistent à cette finale opposant le Red Star au Stade rennais. L'arbitre de la rencontre se nomme Edmond Gérardin et il arbitre lors de ce match, sa seconde finale de coupe de France. La finale a lieu le . Le Red Star l'emporte sur le score de 2-0 grâce à des buts de Paul Nicolas à la 14e minute et de Raymond Sentubéry en fin de match, à la 87e minute de jeu. Il s'agit de la seconde victoire du Red Star en Coupe de France après celle acquise lors de la coupe de France 1920-1921.

Clubs Red Star - Stade rennais UC
Score 2-0 (1-0)
Date
Stade Stade Pershing, Paris
25 000 spectateurs
Arbitre   Edmond Gérardin
Buts Nicolas (14e), Sentubéry (87e).
Red Star AC Pierre Chayriguès - Maurice Meyer, Lucien Gamblin (cap.) - Raoul Marion, Robert Joyaut, Philippe Bonnardel - Lucien Cordon, Maurice Thédié, Paul Nicolas, Marcel Naudin, Raymond Sentubéry.
Stade rennais Charles Berthelot - Ernest Molles, Bernard Lenoble - Pierre Gastiger, François Hugues (cap.), George Scoones - Émile Bourdin, Maurice Gastiger, Jean Caballero, Hervé Marc, Raoul Delalande.

RéférencesModifier

  1. Annoncé par erreur à Lyon dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.22) source : Football Association, N° 10 février 1922 sur gallica.bnf
  2. Annoncé par erreur le 18 mars 1922 dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.22) source : L'Ouest Eclair, N° 19 mars 1922, p.5 sur gallica.bnf et Le Petit Parisien, N° 20 avril 1922, p.2 sur gallica.bnf
  3. Annoncé par erreur à Rouen dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.22) source : L'Ouest Eclair, N° 19 mars 1922, p.5 sur gallica.bnf

BibliographieModifier

  • coll., La Coupe de France de football, Paris, FFF, 1993, p.18-24