Ligue de football association

Ligue de football association
Image illustrative de l’article Ligue de football association
Jules Rimet, président-fondateur de la LFA

Sigle LFA
Sport(s) représenté(s) Football
Création 27 août 1910
Disparition 1919
Président Jules Rimet

La Ligue de football association (LFA) est une ancienne fédération française regroupant des clubs de football.

HistoriqueModifier

La LFA est fondée le par quatre clubs dissidents de l'USFSA : Cercle Athlétique de Paris, Red Star Amical Club, Union sportive suisse de Paris et Paris Star[1]. Ces clubs quittent l'USFSA car cette dernière refuse de rejoindre le Comité français interfédéral (CFI), représentant la France à la FIFA depuis trois ans[2],[3]. Les membres fondateurs sont Georges Caizac, Mac Cabe, Vaury, Henri Beau, Robert Desmarets et Michel Fontaine[4],[5] ; Jules Rimet quitte son poste de président du Red Star pour prendre la présidence de la LFA nouvellement créée[6].

La LFA adhère au CFI, ses joueurs sont sélectionnables en équipe de France (sauf l'équipe de France olympique, toujours exclusivement gérée par l'USFSA) et participe au Trophée de France. En 1913-1914, la LFA contrôle un championnat à trois niveaux exclusivement centré sur Paris et sa banlieue. La première série compte douze clubs, la deuxième série en compte 20, la troisième 36.

En , la Ligue du Midi de football association (LFMA), regroupant des clubs du Sud-Ouest et languedociens, se voit refuser sa reconnaissance par l'USFSA et s'affilie à la LFA[7],[8]. De même, la Ligue de Lorraine de football association rejoint la LFA, qui se "nationalise" et organise son 1er Championnat de France, remporté par les méridionaux de la Vie au Grand Air du Médoc[9] face aux parisiens du Club Français (qui avait éliminé le champion de Lorraine). Une Ligue de l'Ouest est également créée, la branche parisienne de la désormais LFA nationale prend le nom de Ligue Parisienne de Football Association (LPFA).[réf. nécessaire]

La LPFA joue un rôle déterminant dans la constitution de la FFFA en 1919, prenant le rôle de la nouvelle Ligue de Paris à partir du [10].

CompétitionModifier

La LFA organise le Championnat de football LFA de 1910 à 1914, dont le vainqueur participe au Trophée de France. Puis, elle organise son 1er Championnat de France en 1918, remporté par la Vie au Grand Air du Médoc.

Elle organise également deux compétitions pendant la Première Guerre mondiale :

Notes et référencesModifier

  1. (en) François Mazet et Frédéric Pauron, « Origins of the French League », sur rsssf.com, (consulté le 27 octobre 2009)
  2. La Presse, N°6644 du 30 août 1911, p.3, sur gallica.bnf.fr.
  3. La Presse, N°6647 du 2 septembre 1911, p.3, sur gallica.bnf.fr.
  4. « La Via au grand air » du 5 octobre 1912 disponible sur Gallica
  5. « Le Stade » du 22 novembre 1912 disponible sur Gallica
  6. Michaël Grossman, « Portrait de Jules Rimet », sur redstarfc93.fr, (consulté le 8 juin 2010)
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4631014d/f2.item.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5748480p/f3.item.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3252311w/f3.item
  10. Annuaire 1921-1922 de la Ligue de Paris, Paris, FFFA, 1921, p.3
  11. « Challenge de la Renommée LFA - Saison 1914-15 », sur francefoot, (consulté le 3 novembre 2009)
  12. « Challenge de la Renommée LFA - Saison 1918-19 », sur francefoot, (consulté le 3 novembre 2009)
  13. « Coupe Interfédérale LFA - Saison 1916-17 », sur francefoot, (consulté le 3 novembre 2009)