Véronika Loubry

animatrice de télévision française
Véronika Loubry
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint
Enfant

Véronika Loubry, née le à Saint-Brevin-les-Pins (Loire-Atlantique), est une animatrice de télévision et de radio française.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Née à Saint-Brevin, station balnéaire de la côte Atlantique, elle y passe ses vacances dans la ferme de ses grands-parents à Vue, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Nantes[1].

À l'âge de 20 ans, elle s'installe dans le sud de la France et devient serveuse à Saint-Tropez[1].

CarrièreModifier

Elle est découverte grâce à son beau physique, par la productrice Dominique Cantien, qui lui propose de faire de la télévision[1].

Véronika Loubry débute à la télévision au début des années 1990 comme speakerine dans les matinées de La Cinquième (future France 5)[2].

En 1995, elle présente Star et Couronnes pendant tout l'été et en septembre de la même année Star News sur M6. Puis, après avoir joué dans Hélène et les Garçons, auprès d'Hélène Rollès (1994), elle tient le premier rôle dans la sitcom Paradis d'enfer en 1997 sur TF1 et participe la même année à Fort Boyard. Entre-temps, elle coanime La Mini Fureur sur TF1 avec Jonathan Lambert[3].

En 2000, elle reçoit le 7 d'or de la Meilleure animatrice d'une chaîne du câble et du satellite pour Hit MCM (MCM)[4].

À partir du , elle participe à la deuxième saison de La Ferme Célébrités. Elle se fait éliminer le .

Par la suite, elle devient créatrice de vêtements pour enfants et femmes enceintes, sous la marque « Double V ». Depuis, elle s'occupe de sa boutique dans sa ville, à Aix-en-Provence. Après la mode, elle s'est aussi lancée dans la photographie.

Vie privéeModifier

En 1996, Véronika Loubry est la compagne d'Alexandre Debanne, puis, de 1997 à 1999, elle se marie avec le véliplanchiste Robert Teriitehau[4].

Elle se remarie en 2002 avec l'ancien footballeur Patrick Blondeau, avec qui elle a deux enfants : une fille, Thylane[5] (en 2001), et un garçon, Ayrton (en 2007), prénommé ainsi en hommage à l'ancien pilote de Formule 1, Ayrton Senna. Le couple divorce en 2016[6].

En 2022, le site Numerama poste une enquête sur la déclaration des pubs faites sur les réseaux sociaux des influenceuses. L'enquête pointe notamment du doigt Veronika Loubry qui ne déclare que 8,33% de ses partenariats.[7]

DiscographieModifier

  • 1997 : C'est dans l'air (single)

DistinctionModifier

  • 2000 : 7 d'or de la Meilleure animatrice d'une chaîne du câble et du satellite pour Hit MCM (MCM)[4]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Prisma Média, « Véronika Loubry - La biographie de Véronika Loubry avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le )
  2. « Que sont-ils devenus ? : Veronika Loubry », sur closermag.fr, (consulté le )
  3. « La Mini Fureur », sur Toutelatele.com (consulté le )
  4. a b et c Biographie de Véronika Loubry, Voici.fr (consulté le 2 avril 2017).
  5. « A 10 ans, elle fait des photos glamour dans Vogue », Olivia Vignaud, 20 minutes.fr, 5 août 2011.
  6. « Véronika Loubry et Patrick Blondeau divorcent », Gala.fr, 6 mai 2016.
  7. « Influenceuses dans l’illégalité : 4 pubs sur 10 ne sont pas déclarées », sur Numerama, (consulté le )